City in the Sky, des jardins suspendus au-dessus des villes

City in the Sky, des jardins suspendus au-dessus des villes

Les jardins suspendus de « City in the Sky » compteront-ils eux-aussi comme l’une des Merveilles du Monde ? Le concept développé dans le cadre du projet Megatropolis qui a vu le jour à Londres (la ville de demain, imaginée par un groupe d’artistes) évoque une oasis en pleine ville : des jardins surplombant des mégalopoles bruyantes et polluées.

Un havre de paix au dessus des villes

Comment échapper à la rumeur de la ville lorsqu’on vit à Paris, Londres, Tokyo ou New York ?
Sortis tout droit de l’imaginaire de l’architecte Tsvetan Toshkov, ces jardins suspendus aux dessus des gratte-ciel des plus grandes mégalopoles du monde empruntent leur forme à la fleur de lotus. L’architecte fait le parallèle entre le lotus qui puise ses ressources dans la boue pour s’épanouir au dessus de l’eau et ces jardins qui poussent en plein cœur de la ville, au milieu du stress ambiant et de la pollution, pour s’épanouir bien au-delà des plus grands buildings.

Les jardins suspendus de « City in the Sky » sont ainsi supposés offrir une vraie bouffée d’air aux urbains en mal de nature !

Comme le dit le proverbe « Une image, c’est mille mots »… découvrez plutôt le concept en vidéo !

City in the sky from Tsvetan T on Vimeo.

L’extension verticale des villes contre l’étalement urbain

© Hamra

D’ici 2050, 80 % de la population mondiale vivront en ville et 3 milliards de nouveaux habitants auront pris place sur terre. Face à ce phénomène, de nombreux architectes plaident pour l’extension verticale des villes, pour freiner l’étalement urbain.

Réinventer la ville par le haut est d’ailleurs l’une des solutions apportées par le programme du Grand Paris. Dans la capitale, on crée pour le moment environ 40 000 logements par an. Le programme du Grand Paris en prévoit 70 000.

Le Grand Paris repense la ville dans son intégralité : économie, transport, environnement… et logement comptent parmi les thématiques de ce grand projet mené par le gouvernement, qui vise à transformer l’agglomération parisienne en « ville-monde » afin de la rendre attractive et compétitive à l’international.

L’idée ici est donc de surélever les immeubles, comme le préconisent les équipes d’architectes de l’Atelier International du Grand Paris, avec leur travail sur les « Toits de Paris ». Pour eux, la capitale doit offrir la possibilité d’habiter sur les toits « de façon simple et légère grâce à l’installation de terrasses, de belvédères, de jardins suspendus » et d’ajouter, lorsque c’est possible, un ou plusieurs étages aux immeubles existants.

  • Pour en savoir plus : www.ateliergrandparis.com

Source : www.hrama.com/skycity/ et mon-grand-paris.fr

*

Cela me donne une idée

Sur le même thème :