Bricothèque : empruntez vos outils de bricolage !

Bricothèque : empruntez vos outils de bricolage!

On connaissait les bibliothèques pour les livres, moins les bricothèques pour les outils de bricolage… Pourtant ces espaces de prêt commencent à se développer un peu partout en France. Avec les services entre particuliers, ils constituent une alternative pratique et économe à l’achat d’outils à usage quasi unique.

Bricothèques : le bon plan du bricoleur du dimanche

Également appelées outillothèques ou maisons du bricolage, les bricothèques se sont développées dans le milieu des années 90 via des régies de quartier, avec pour premier objectif d’aider les personnes aux revenus les plus modestes et de renforcer les liens sociaux.

  • Leur principe ? Proposer des outils et des kits prêts à l’emploi, en bon état et pour un prix de location très bon marché, voire, pour certaines régies, gratuitement.

Peinture, jardinage, nettoyage, petit bricolage… : l’offre est souvent diversifiée pour répondre aux besoins de toutes les personnes voulant éviter d’acheter du matériel dont elles ne se serviront que ponctuellement.

Basée sur le modèle d’une bibliothèque, une bricothèque nécessite de souscrire à un abonnement annuel (5€ en moyenne), avec le versement d’une caution. La durée de l’emprunt reste souvent limitée à 3 ou 4 jours, avec un contrat de prêt signé au préalable.

Le plus : des ateliers de bricolage

Certaines bricothèques proposent des ateliers de bricolage gratuits animés par des bénévoles experts ou passionnés.

Les services entre particuliers : un complément aux bricothèques

Aujourd’hui il existe une vingtaine de bricothèques en France dont plusieurs à Paris (13, 17et 19emes arrondissements)*.

Ainsi tout le monde n’aura pas la chance d’avoir un tel espace à proximité de chez soi.

Le plus pratique est alors de passer par des services d’échange ou de location entre particuliers. Ces deux types de services sont disponibles sur internet et souvent gratuitement, mettant en relation offreurs et demandeurs.

L’avantage ici est que vous pouvez vous-même proposer vos outils occasionnels à la location ou à l’échange, rentabilisant ainsi votre achat. Attention toutefois :

  • pour les objets coûteux, n’oubliez pas d’établir un contrat de location et de demander une caution. Certains sites comme consoLoc proposent des contrats de location “prêts à l’emploi”, qu’il vous suffit d’imprimer et de remplir avec votre futur locataire.

*Malheureusement, aucun site ne les répertorie toutes. Pour savoir si vous habitez à proximité d’une régie de quartier et la contacter, vous pouvez vous rendre sur le site du Comité National de Liaison des Régies de Quartier : http://www.cnlrq.org

*

 

A lire également :