Brazil Forest : la forêt brésilienne comme placement financier durable

Rédigé par Aurore, le 11 Dec 2011, à 16 h 35 min
Brazil Forest : la forêt brésilienne comme placement financier durable

Brazil Forest Développement Durable propose aux personnes morales et physiques d’investir dans des projets de plantation de forêts au Brésil. L’objectif de cet investissement : s’assurer un investissement rentable, favoriser la reforestation brésilienne et compenser son bilan carbone. La preuve que développement durable et investissement financier ne sont pas incompatibles !

Brazil Forest : le mariage de la finance et de la forêt

Plant d'Eucalyptus - DR Brazil Forest

A l’origine de Brazil Forest Développement Durable, il y a la société SLB créée en 1991 et spécialisée dans l’exploitation forestière. En 2009, la création de SLB Développement Durable et Brazil FOREST permet aux personnes morales et physiques d’investir en tendant vers l’objectif carbone neutre. Ce projet d’investissement s’est ouvert aux particuliers désireux d’investir minimum 30 000 euros par le biais des gestionnaires de patrimoine partenaires de SLB.

Investir dans l’Eucalyptus et la forêt primaire !

Au fur et à mesure que les capitaux sont débloqués, Brazil Forest fait l’acquisition de “fermes”, des terrains de plusieurs hectares. Une partie importante des terrains est consacrée à la plantation de forêts “commerciales” d’eucalyptus. Mais surtout, une autre partie du terrain est consacrée à la préservation de forêts primaires (autrement appelée forêt originelle).

Les “fermes” de Brazil Forest Développement durable

Plantation d'Eucalyptus à 4 mois - DR Brazil Forest

A ce jour, cinq programmes ont été menés à bien au Brésil par Brazil Forest Développement durable :

  • la ferme Estancia Parana de 105,57 hectares dont 76,71 ha de plantation d’eucalyptus et 28,59 ha de forêt primaire préservée ;
  • la ferme Marambala de 97,59 ha (68,13 ha d’eucalyptus et 27,68 ha de forêt primaire)
  • la ferme Cristal de 350,218 ha, plantée en décembre 2009 (227,21 ha de plantation d’eucalyptus et 117,37 ha de forêt primaire)
  • la ferme Figueira de 280,341 ha (147,780 d’eucalyptus et 120 ha de forêt préservée)

*

La suite p.2> Investir dans l’eucalyptus au Brésil, pourquoi ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Investir dans les eucalptus est tre bonne idée du point de vue économique. Ils sont très rentables dans peu de temps. j’ai une concession de 8ha et en 2009 j’ai planté 1ha d’E. globulus. 4 ans plutard je les ai vendu à une boulangerie pour servir de bois de chauffage à 5000$US. Aujourd’hui j’ai decidé de faire la meme chose avec les 7ha qui sont restés.

  2. Bonjour, Il s’agit donc d’une culture intensive d’eucalyptus sur un espace restreint. La plantation d’eucalyptus se fait par le système de la monoculture à grande échelle, qui exige l’application systématique de produits toxiques comme le glyphosate et la sulfuramide, dont les dangers qu’ils comportent pour la santé humaine et pour l’environnement en général ont été vérifiés
    Donc replanter est nécessaire, MAIS avec des espèces natives pour recréer des forêts riches en biodiversité. De plus, ces investissements sont réservés à des gros portefeuilles…un ami proche m’a parlé de Forest Finance qui propose une vaste gamme de produits dés 33euros/ mois (Livret A) à plusieurs milliers d’euros (WoodstockInvest).

    Je trouve le concept beaucoup plus séduisant, surtout que chez eux pas de monoculture mais une forêt composée d’essences MIXTES à majorité locale tout en tirant de vrais bénéfices (des résultats de 5 à 8%/an).
    Dans leur vaste gamme de produits, certains permettent le versement régulier des fruits de la récolte de cacao, des éclaircies, de la vente des crédits CO2 et des semences certifiées.

  3. Ces articles sont très intéressants, pour en savoir plus :

    meilleursinvestissements.com/nos-solutions/investir-durable

  4. dans 30 ans les sols seront acidifiés , les nappes phréatiques asséchées, bel exemple de fausse bonne idée, d’autant qu’une monoplantation finit toujours par dégénérer (maladies, insectes ravageurs ;..)

  5. Ce qu’ils font est purement et simplement un crime environnemental ! Ils suppriment des forêts primaires pour planter de l’eucalyptus qui assèche et détruit l’écosystème. Je ne comprends pas qu’on fasse leur pub !

    • si je pouvais choisir, je créerai des forets commeciales sur d’anciennes zones bétonnées 🙂
      Faute de mieux, il vaut mieux développer des zones de plantation commerciale qui protègent les forêts primaires. Il faudrait une transparence de ce fond d’investissement sur l’origine des terrains acquis pour ses forêts commerciales car raser des forets primaires pour ces forets commerciales c’est pas glop…Ne psa oublier que l’eucalyptus capture du CO2 même s’il ne favorise pas forcément la biodiversité. Voir également si les eucalyptus ne sont pas arrosés de pesticides ou d’engrais chimique qu’il s’agisse d’eucalyptus bio :s

  6. Oui, la forêt amzonienne en Guyane est en danger également car elle est bradée ua profit de l’exploitation aurifère. Il est urgent de prendre des mesures pour la protéger efficacement!

  7. Toute initiative pour sauvegarder la planète ,la faune , la flore me parait excellente ,qu’il y est une prise de conscience sur l’urgence l’est tout autant, bravo.

  8. Comment peut-on appeler “primaire” une forêt replantée ? Vu sa faible proportion par rapport aux plantations d’eucalyptus,il me semble qu’elle aura du mal à reprendre ses droits et que cela ne restaurera pas l’habitat de certains animaux et flore en voie de disparition ; de plus, les parcelles sont trop petites et semblent parsemées !
    Bonne initiative tout de même !

  9. Le brésil c’est bien. Mais un département Français a aussi les mêmes qualités : la Guyane.
    Plutôt que d’enrichir l’étranger, et d’en faire la publicité, existe t’il la même chose en Guyane ?
    Moi je serais prêt à investir et créer des emplois en France O M.
    Et vous ?

    • je pense que dans ce cas, il ne s’agit principalement “d’enrichir” l’étranger mais de restaurer une partie de la forêt amazonienne (trop peu en proportion à mon goût) fortement déboisée du fait d’une surexploitation qui met en danger l’avenir même de notre planète.
      Je ne connais pas la proportion de forêt en Guyane mais on peut probablement y agir de la même façon si son déficit forestier le nécessite.

Moi aussi je donne mon avis