Les 4×4 sur le chemin de la rédemption ?

Rédigé par Consoglobe, le 1 Sep 2009, à 15 h 17 min

Polluants, chers, envahissants, gros consommateurs … : les 4×4 ont été affublés ces dernières années de tous les maux ! consoGlobe n’a d’ailleurs pas hésité à dénoncer les pêchés de gourmandise de ces voitures.  Et pourtant : tous les 4×4 ne seraient pas à mettre dans le "même panier", certains étant plus écolo -ou tout du moins – moins polluants qu’ils n’y paraissent.

De quoi voir leur cote remonter auprès des consommateurs ? Pas si sûr en y regardant de près…

4×4 de luxe, 4×4 franchisseurs, 4×4 SUV ?

Dans la famille des 4×4, difficile de voir un lien de parenté entre un énorme 4×4 Hummer, la célèbre marque spécialisée dans ces monstres à 4 roues et un "petit’ 4×4 citadin, d’ailleurs très à la mode. En effet il existe différentes catégories de 4×4, avec plusieurs centaines de modèles différents.

Les 4×4 de luxe

Surpuissantes, les 4×4 de luxe sont les voitures anti-écologiques par excellence, rejetant pas moins de 280g de CO2/ km pour la plupart. Sans compter leurs prix aussi démesurés que leurs tailles : comptez au minimum 40 000 € pour vous approprier un de ces gros moteurs… +  le malus qui va avec et qui atteint pour beaucoup son maximal, soit 2600 €

Developpement durable article
Sortes de grosses berlines surélevées, type BMW X5 (ci-dessus), Volkswagen Touareg, Porsche Cayenne ou Mercedes classe ML, ces voitures enregistrent de fortes baisses en termes de vente. Mais on ne va pas s’en plaindre…

Dans ce segment, les constructeurs haut de gamme tels que Porsche, Mercedes ou BMW ont d’abord séduit une clientèle essentiellement citadine, avant de voir leurs ventes connaître un net recul.

Les 4×4 franchisseurs

Moins destinés à la ville du fait de la robustesse qu’ils dégagent, les 4×4 franchisseurs sont les 4×4 pour le hors-pistes et la montagne. Toyota Land Cruiser, Nissan Patrol, Land Rover Range Rover (ci-dessous), Mercedes classe G… ces voitures sont les 4×4 "purs et durs" qui fonctionnent à
longueur de temps en mode 4 roues motrices.

Developpement durable article

Mais elles ne franchissent pas la frontière séparant le malus du bonus écologique, loin de là… Comptez par exemple de 1 600 € à 2 600 € de malus pour le célèbre Land Cruiser….

Les 4×4 SUV

Très à la mode chez les citadin(e)s, les 4×4 compacts SUV (Sport Utility Vehicule) sont avant tout des 4×4 de "loisirs", c’est-à-dire plus des voitures tout chemin que de vraies voitures tout-terrains, exclusivement utilisées sur route et souvent disponibles en 2 roues motrices (4×2), et moins consommatrices en carburant.

Ces 4×4 urbains se
caractérisent par leur forme de type monospace ou gros break surélevé, offrant au conducteur l’impression de dominer la route et toutes les petites voitures qui oseraient l’approcher…
Developpement durable article
Les modèles les plus connus sont le Toyota RAV4 (ci-dessus), le Honda CRV, la Fiat Panda Cross ou encore le Nissan X-Trail.

Et c’est dans cette catégorie que l’on trouve les premiers "4×4" sans malus écologique donc moins polluants.

Lire la suite : Les 4×4 écolo, entre effort et grenwashing

A lire également :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



1 commentaire Donnez votre avis
  1. arrêtons un peu de nous bassiner avec la pollution, et surtout avec les 4×4 qui seraient le pire de tous les maux. Un jour c’est l’essence qui pollue le plus, 2 jours après c’est le diésel. Tout ça c’est du bla bla.
    Mieux vaut un 4×4 bien entretenu que toutes ces petites poubelles, soit-disant écologiques, qui roulent sur nos routes, et qui dégagent une épaisse fumée noire à chaque démarrage. Et si nous parlions plutôt des pollueurs professionnels = les entreprises.
    Moi j’ai un 4×4 qui a 300.000kms, sur lequel je n’ai jamais eu de gros frais parce qu’il a subi des révisions régulières, et jamais d’alerte pollution. Je fais du 8 litres aux 100kms, et quand je vais chercher du bois pour ma cheminée, j’ai le sentiment de moins polluer que le paysan qui y va avec son tracteur qui consomme 8 litres à l’heure!!

Moi aussi je donne mon avis