On utilisera bientôt des bananes pour fabriquer des voitures

Selon des chercheurs de l’Université de Johannesburg, les fibres de bananes plantains permettent de produire un matériau aussi durable qu’écologique, notamment utilisable par l’industrie automobile.

Rédigé par Paul Malo, le 9 Aug 2020, à 18 h 05 min

Pas chères et solides : les fibres des bananes plantains pourraient permettre de produire un matériau à la fois écologique et durable, estiment des chercheurs sud-africains.

Des fibres de bananes plantains

Connaissez-vous la banane plantain ? On la trouve aussi bien en Afrique qu’en Asie ou en Amérique du Sud. Bref, un peu partout sur la planète. Des chercheurs de l’Université de Johannesburg ont eu l’idée d’aller bien au-delà de ses qualités alimentaires. En effet, ils se sont rendus compte que leurs fibres possédaient des qualités de solidité, de durabilité insoupçonnées, et tout cela pour un coût tout sauf élevé.

Selon cette étude publiée en juin dernier dans les colonnes de la revue Journal of Materials Research and Technology, ces fibres de bananes plantains pourraient servir aussi bien à fabriquer des panneaux de porte que des capots de voitures. Fabriquer une voiture au moins en partie constituée de fibres de banane ? Et pourquoi pas ? Le composite polymère de fibres naturelles est déjà actuellement utilisé dans les industries automobiles, rappelle l’étude, « pour les panneaux de garniture de toit, la doublure de coffre, les panneaux de porte, les panneaux d’isolation phonique, le capot moteur interne, l’isolation du moteur, l’isolation intérieure, le pare-chocs, le coffre de roue et la couverture de toit, » par exemple chez Mercedes Benz.

Une combinaison innovante

voiture fibre banane plantain

Le matériau issu de banane plantain se révèle solide

Selon ces chercheurs de l’Université de Johannesburg, les fibres de bananes plantains, permettent de produire un matériau aussi durable qu’écologique. Le fait de les combiner à de la résine époxy et à des nanotubes de carbone permet de fabriquer un matériau solide et à un coût raisonnable, qui plus est capable de réduire bruits et vibrations. Pratique quand il s’agit de fabriquer un panneau de porte ou un capot de voiture…

Ce nouveau matériau à base de fibres de banane permettrait ainsi de rendre la production des pièces automobiles plus écologique et durable. À condition bien sûr que sa solidité soit suffisante pour résister aux sévères exigences des « crash tests » automobiles.

Améliorer la résistance aux chocs et la dureté

voiture fibre banane plantain

Le matériau doit passer tous les tests avant d’être utilisé pour des voitures – © shameersrk

En effet, cette nouvelle étude précise également que ce matériau à base de fibres de bananes plantains présenterait aussi certains inconvénients. Notamment le fait d’absorber l’eau, et de posséder une résistance relativement faible à la chaleur comme aux chocs. « Ses faibles propriétés mécanique et thermique limitent son application, » dans le champ automobile, reconnaît toutefois l’étude.

Pour autant, ce nanocomposite hybride renforcé de fibres naturelles traitées aux micro-ondes à haute fréquence et de nanotubes de carbone à parois multiples permet, selon les résultats des expériences réalisées, d’améliorer de 52 % la résistance des propriétés mécaniques de ce nouveau matériau, une amélioration allant « jusqu’à 30 % ayant été enregistrée pour la microdureté et la résistance aux chocs ».

Illustration bannière : Bientôt des éléments de voiture en fibre de banane plantain – © ceguito
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. donc quand il n’y aura plus de bananes ?manger bio c’est bien mais compliqué mais j’ai l’impression que certains sont près à inventer n importe quoi ;on a déjà les voitures électriques avec des piles au lithium ,produit qui se trouve sous le sel des mers et lacs de sels qui sont en train d’être détruits et qui vont laisser des paysages de désolations ;ces piles quand elles seront foutues dans 10 ans ou plus vont être stockées au fond des mers bien sur ;arrêtez de construire des véhicules qui roulent au gaz oïl serait bien ;rouler avec de l’essence pas du bio car c’est la forêt amazonienne qui brûle pour planter du soja pour le bio carburant et mettez les camions sur les trains comme en suisse ;arrêtez de chercher tester ce qui existe

Moi aussi je donne mon avis