Quand la viande et le lait polluent plus que le pétrole…

Une nouvelle étude montre que les cinq plus grands producteurs de lait et de viande polluent plus que les grands noms du pétrole.

Rédigé par Paul Malo, le 20 Jul 2018, à 11 h 40 min

Qui l’eut cru ? Les cinq principaux producteurs de viande et de lait émettent, ensemble, plus de gaz à effet de serre que les principaux producteurs pétroliers !

Des producteurs deux fois plus polluants que la France

On a toujours le réflexe de pointer l’industrie pétrolière et ses géants (Exxon, BP, Shell… ) en matière de pollution. Mais le rapport tout juste dévoilé par l’ONG GRAIN et l’Institute for agricultural and trade policy (IATP) bouscule franchement les idées préconçues. Et le constat est sans appel : les producteurs de lait et de viande polluent plus encore que l’industrie pétrolière !

Raffinerie de pétrole © tonton

Pire encore : quand les cinq plus grosses entreprises de ces secteurs polluent plus que ces pétroliers, les vingt premiers producteurs de viande émettent deux fois plus de gaz à effet de serre qu’un pays comme la France ! De quoi ruiner bien des engagements pour lutter contre le réchauffement climatique.

80 % des émissions de gaz à effet de serre

GRAIN et IATP ont étudié au total les 35 sociétés les plus importantes en la matière. « La production de viande et de produits laitiers dans les pays où les 35 principales entreprises dominent doit être considérablement réduite », alerte Devlin Kuyer, du GRAIN. Car, selon lui, non contentes de polluer, ces entreprises sapent également les solutions climatiques dans les pays où elles sont présentes.

« D’ici à 2050, nous devons réduire les émissions globales de 38 milliards de tonnes pour limiter la hausse de température à 1,5°C », rappellent les auteurs de l’étude. Or « Si tous les autres secteurs suivent cette voie mais que la croissance de l’industrie de la viande et des produits laitiers augmente au rythme actuel, le secteur pourrait absorber, d’ici 32 ans, plus de 80 % du ‘budget’ annuel d’émission de gaz à effet de serre ».

Production de lait © Ratthaphong Ekariyasap

Quelques bons élèves feraient des efforts réels pour réduire leurs émissions de GES. Ainsi, Nestlé a annoncé sa volonté de les réduire de moitié d’ici 2050, mais l’objectif demeure bien éloigné dans le temps… Seule Danone annonce un objectif de « zéro émission nette », toujours à l’horizon 2050. Ne peut-on faire plus et plus vite ?

Illustration bannière : Élevage bovin – © smereka
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Tant que la Chine ne fera rien (elle s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre à partir de… 2030!) nos gros efforts pour réduire de quelques minables % les nôtres ne serviront qu’à nous donner bonne conscience.
    L’élevage polluant? Passons au steak de pétrole. Je suis persuadé que l’on pourrait en faire d’excellents avec de l’huile de palme!

Moi aussi je donne mon avis