Maltraitance animale : la vente de chiens et de chats en animaleries interdite dès 2024

L’interdiction de la vente de canidés et félidés en animaleries a été votée le 27 janvier 2021. Cet amendement est applicable en 2024. Explications.

Rédigé par Audrey Lallement, le 29 Jan 2021, à 10 h 31 min
Maltraitance animale : la vente de chiens et de chats en animaleries interdite dès 2024
Précédent
Suivant

Le mercredi 27 janvier 2021, l’Assemblée nationale a voté, contre l’avis du gouvernement, l’interdiction de la vente de chats et de chiens dans les animaleries et jardineries. Un pas de plus pour la lutte contre la maltraitance animale.

Fin de la marchandisation des canidés et félidés d’ici 2024

Grande victoire pour les associations de défense des animaux ! Le mercredi 27 janvier 2021, l’Assemblée nationale a voté, l’interdiction de vente de chiens et de chats dans les animaleries. Cet amendement a été adopté dans le cadre de la maltraitance animale qui prévoit la fin de la marchandisation des canidés et félidés d’ici 2024.

Cet amendement a été voté contre l’avis du gouvernement, dont le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie. Plutôt que de s’attaquer aux animaleries et jardineries, il entend lutter contre ceux qui alimentent le trafic d’animaux « au pied du camion ». Il soutient un amendement porté par Aurore Bergé qui réserve la vente en ligne d’animaux de compagnie aux refuges et aux éleveurs.

Limiter les « achats coup de coeur »

vente chat chien animalerie

La mesure vise à éviter les achats compulsifs – © Myndalion

En France, la vente de chiens et de chats dans les animaleries et jardineries occasionne plusieurs problèmes. Tout d’abord, les animaux risquent d’être sevrés trop tôt et surtout, ils risquent d’être victimes d’un « achat coup de coeur, » ce qui peut entraîner par la suite leur abandon lorsque le maître n’avait pas saisi toute l’importance de son acquisition. Par conséquent, ce nouvel amendement devrait limiter ce type de problématique.

Selon un sondage annuel de l’Ifop pour la Fondation 30 millions d’amis, 61 % des Français sont favorables à l’interdiction de la vente des animaux de compagnie dans les jardineries et les animaleries. De son côté, la filière s’inquiète de cette nouvelle restriction qui risque d’entraîner la perte de milliers d’emplois. Reste à savoir aussi comment le trafic va continuer à s’organiser. Si une plateforme comme Leboncoin va être encadrée, ce n’est pas le cas pour Facebook par exemple, où les annonces pullulent. L’examen de la proposition de loi doit ce poursuivre le vendredi 29 janvier 2021.

Illustration bannière : Interdiction de la vente de chats et chiens en animalerie – © Liliya Kulianionak
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Et bien tant mieux!!!!!
    Bon ça devrait pas être qu’en 2024 mais dès MAINTENANT!!!

    Pour ma part j’irai beaucoup plus loin:

    – interdiction des élevages de chiens et chats, les éleveurs sont des usines à maltraitance de plus ils ont tellement fait de croisements que de nombreux chiiens sont handycapés: les cavliers king charles n’arrivent presque pas à respirer (ils ont voulu leur donner une tête bien ronde), les bergers allemands eux ont leur arrière train complètement écrasé, les carlins ont de gros problèmes respiratoires etc etc
    – liste centralisée de toutes les personnes ayant maltraité un animal disponible auprès de tous les refuges,fourrières,éleveurs,polices,mairies
    – permis pour détenir 1 chien (n’avoir jamais commis de maltraitance, pouvoir faire au moins 3 balades par jour à son chien, pouvoir assurmer les frais vétérinaires, connaître les besoins d’un chiot, interdiction de laisser son chien à l’extérieur en hiver et été)
    – interdiction totale de vente et donations de chiens et chats par petites annonces (boncoin,facebook,etc)
    – adoption de chiens uniquement par des associations de protection des animaux déclarés en préfecture
    – déclaration à la mairie de la possession d’un chien/chat
    – adoption à l’étranger uniquement via 1 association de protection des animaux de France déclarée à la mairie avec contrôle rigoureux de tous les papiers
    – castration/stérilisation des chiens et chats errants et domestiques dès l’âge adulte
    – interdiction de laisser son chien à l’extérieur de domicile l’hiver et l’été
    – peine de prison minimale de 15 ans en cas de maltraitance

    ET ET ET ET SURTOUT création d’un Ministère de la condition animale c’est PRIMORIDAL ET URGENT!

    Malheureusement pour le moment la cause animale relève du Ministère de l’Agriculture, MInistère qui LUI exploite et maltraite des milliards d’animaux!!!!

    Ce qu’il faut c’est qu’un militant antispéciste remarquable comme Aymeric Caron se présente aux élections présidentielles prochaine

    • OUI OUI OUI à toutes vos propositions…! Il est temps de prendre les décisions qui s’imposent pour que les animaux ne soient plus traités comme des objets ou des passe-temps pour des gens égoïstes, sans coeur et sans pîtié ! Maintenant, STOP A LA CORRIDA, passe-temps cruel d’un autre temps et dont les amateurs n’ont aucune considération pour la souffrance de l’animal. Quand on sait qu’on leur met de la vaseline dans les yeux pour les handicape !C’est ignoble !

Moi aussi je donne mon avis