Une bactérie tueuse d’arbres sévit aux Baléares

La xylella fastidiosa, une bactérie tueuse d’arbres, vient d’être détectée sur l’île principale des Baléares. Les autorités ont déployé des mesures d’urgence.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 6 Feb 2017, à 11 h 10 min

La présence de la xylella fastidiosa sur l’île de Majorque, aux Baléares, inquiète les autorités qui ont commencé à abattre des arbres pour stopper l’épidémie.

Une bactérie capable de tuer 200 espèces végétales

Après avoir fait des ravages dans le sud de l’Italie, la bactérie tueuses d’arbres semble s’être installée à Majorque, sur l’île principale de l’archipel des Baléares. Des scientifiques ont révélé la présence de la xylella fastidiosa, et un plan d’urgence vient d’être déployé pour limiter au maximum l’épidémie.

Connue sous le nom de la « bactérie tueuse d’oliviers », cette maladie est en réalité bien plus pernicieuse puisqu’elle s’attaque à pas moins de 200 espèces de plantes parmi lesquelles les clémentiniers ou les vignes. La xylella fastidiosa s’attaque à ces variétés en les asséchant de l’intérieur, provoquant leur mort rapide.

arbres-virus-baleares

Les Baléares s’attaquent à la destruction de leurs arbres infectés

Pour limiter la contamination, la seule méthode efficace est d’abattre les arbres infectés. Les autorités ont officiellement lancé ce protocole et, à ce jour, près de 2.000 plantes, infectées ou jugées vulnérables car situées à proximité d’arbres infectés, ont été coupées. En parallèle, les exportations de végétaux ont été suspendues, afin que la bactérie n’atteigne pas le continent, et notamment l’Espagne.

À l’origine, cette bactérie a été remarquée, pour la première fois, dans le sud de l’Italie, en 2013. Il semble cependant que la souche de la xylella fastidiosa ait évolué durant son voyage et les biologistes en ont repéré deux différentes sur l’île. Ils sont pour le moment optimistes et ont avancé que ces dernières seraient sans doute moins féroces que celle qui avait frappé l’Italie et conduit à la destruction de plusieurs milliers d’oliviers.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis