Transformez votre papier en papier toilette !

Rédigé par Aurore, le 9 May 2012, à 18 h 40 min

Au bureau, et malgré les recommandations en signature de courriel, il arrive d’imprimer, de trop imprimer. Un Japonais a inventé la machine à recycler les chutes de papier en rouleaux de papier toilette !

Machine à produire son propre papier toilette

Que cela soit clair, cette machine imposante n’est pas à destination des particuliers, mais plutôt des entreprises.

Au travail, et malgré toutes les précautions, le volume de papier utilisé reste important. Il y a d’abord les feuilles que vous imprimez par nécessité puis que vous laissez traîner, les informations que vous recevez par voie postale, le papier brouillon etc.

La plupart du temps, ce papier est jeté au pire dans la poubelle courante, au mieux dans la poubelle de recyclage. Et si au lieu d’être jeté, ce papier était recyclé ?

White Goat, distributeur de papier toilette

Employé de la société Oriental Development au Japon, Sawa Hiroshi est l’inventeur de cette machine, baptisée White Goat. Il explique : “Le réchauffement climatique est un problème environnemental sérieux et nous voulions développer un objet de recyclage eco-friendly“.

Le but était d’arriver à une machine “zéro-émission, économique et qui contribuerait à l’économie d’énergie“.

Finalement, la machine en question est née et présente deux orifices. Dans le premier, on introduit les chutes de papier. Ces dernières sont découpées avant d’être dissoutes dans de l’eau chaude. La pulpe de papier est ensuite aplatie, séchée pour être transformée en un rouleau de papier toilette standard.

D’après l’inventeur de la machine, il faudrait l’équivalent de 40 feuilles A4 et 30 minutes pour produire un rouleau. La machine permettrait ainsi de sauver l’équivalent de 60 cèdres en un an.

Pour le moment, la White Goat n’est destinée qu’au marché japonais et son prix de vente est fixé à 100.000 dollars. Un investissement, certes, mais qui permet sur le long terme d’économiser en papier toilette et de sauvegarder des arbres. Une idée originale !

*

Je réagis

D’autres projets d’avenir :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

21 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est vraiment fantastique d’imaginer de telle machine qui permet de reutiliser nos papier uses a d’autre fin.Est-ce que possible d’obtenir cette machine en seconde main?

  2. mmmmm

  3. Et comment ça passe pour les encres. Sont-elles retirées dans le processus? S’essuyer avec du papier encré et rejeter ces dernières dans les toilettes… pas très écolo ni hygiénique 🙂

  4. je veux ouvrir une entreprise qui collecte et recycle les papiers. je veux savoir comment f

  5. Il faut en recycler du papier pour rentabiliser la machine lol. D’un point de vue environnemental, je ne pense pas qu’il y ait un grand intérêt. Dans notre entreprise, nous recyclons déjà le papier. une partie de ce papier est transformée en papier toilette dans des entreprises spécialisées.
    Il vaut mieux qu’une société spécialisée s’occupe de ce traitement avec un parc de machine dédié et entretenu plutôt que chaque entreprise dispose de ce matériel individuellement.

  6. la vraie question c’est combien faut il recycler de papier pour compenser la fabrication, puis le recyclage de la machine.. je doute qu’elle soit amortie sur le plan écologique avant de rendre l’ame.

  7. Bizarre comme invention de la part d’un Japonais car il semble que là-bas ils utilisent l’eau chaude plutôt que le papier… D’autre part quid des encres d’imprimantes et photocopieuses sur le papier qu’elle recycle ? Avez-vous vraiment envie de vous frotter le postérieur avec des résidus d’encres bien chimiques ?? Moi non.

  8. Et quand tu auras l’oignon tout rouge et cuisant tu feras quoi ?

  9. Je ne me souviens pas que le cèdre soit l’arbre favori pour la fabrication de pâte à papier.
    J’ai juste une pensée émue pour les pépiniéristes, planteurs, forestiers, bûcherons, débardeurs, scieurs, transporteurs, bref, toute la filière bois, qui vont perdre leur emploi grâce au recyclage intensif du papier.
    Parce que pour faire du papier, on ne coupe pas au hasard des arbres en pleine nature.
    Conclusion, ce brave Japonais aurait mieux fait d’aller se coucher.

    • Il faut trouver un équilibre. Fabriquer du papier est TRES polluant. Mais je pense que le recyclage ne peut se faire à l’infini, y a donc une seconde, troisième, quatrième vie et il en faut aussi du neuf (pour avoir de quoi recycler 🙂 ).
      Une utilisation autre du bois serait de faire des maisons !! Bon isolant, des tas de qualités. Ça permettrait aux pépiniéristes, planteurs, forestiers, bûcherons, débardeurs, scieurs, transporteurs, … de continuer à travailler. Idée à creuser ?

  10. pourquoi pas les WC japonais! ceux qui t’envois un jet d’eau bien placé lol et en plus ta de l’air chaud qui te seche (le trou de balle),plus de papier ,plus ecolo et surement beaucoup moins cher que cette machine

  11. le prix de la machine est rhédibitoire, 100000 euros, faudra 100 ans pour compenser.

  12. très bonne idée et vive la sauvegarde des cèdres et des autres arbres de nos forets. Pourquoi n ‘y a t’il pas chez nous des chercheurs capables de telles trouvailles ?

  13. C’est bien simple, il faut tout bonnement l’utiliser…!

  14. et combien d’énergie dépensée pour la fabrication de cette machine ? l’écologie sert vraiment à n’importe quoi de nos jours et il y en a toujours qui sont d’accord. Etre écolo ne veut pas dire ne plus avoir de cerveau

  15. Un petit bémol quand-même: quid de l’encre qui finirait ainsi dans les égouts? Pas sûr que ça soit très bon pour l’environnement…

  16. Génial … Et obligatoire indispensable ! Plus de papier jeté ….

  17. Si on avait eu ces machines dans les bureaux de vote ce dimanche et il y a 15 jours, quelle production de pq nous aurions générée!!! et quel plaisir de s’essuyer les fesses avec les candidats 🙂 La politique enfin devenue écologique…

    • C’est trop vrai !

  18. Génial ! Dés que je monte ma boîte j’achète.

  19. je trouve ça fantastique ,ces japonais sont des genies

Moi aussi je donne mon avis