Taxe d’habitation : allez-vous être remboursés ?

Cette fois ça y est : la taxe d’habitation est définitivement supprimée pour 8 Français sur 10, ou plutôt, pour 8 foyers fiscaux français sur 10. Conséquence, des millions de contribuables mensualisés ont continué sans y penser à être prélevés depuis le mois de janvier 2020. Le fisc les rembourse depuis mercredi 7 octobre.

Rédigé par Jean-Baptiste Giraud, le 8 Oct 2020, à 11 h 50 min

Si vous faites partie des millions de contribuables mensualisés pour leurs impôts, et en particulier pour la taxe d’habitation, réjouissez-vous. En effet, la plupart des contribuables n’ont tout simplement pas pensé à suspendre les prélèvements mensuels automatiques, en début d’année.

Conséquence, tous les mois depuis janvier, le Trésor Public a prélevé une taxe d’habitation mensualisée sur près de 7 millions de comptes bancaires. Au bout du compte, c’est une cagnotte de 1,5 milliard d’euros d’impôts indus qui a été constituée par Bercy !

Taxe d’habitation 2020 : 220 euros remboursés

Le fisc a commencé à rembourser les sommes prélevées « par erreur », ou plutôt, « par oubli » à partir du mercredi 7 octobre, directement sur le compte bancaire des contribuables concernés. La somme reversée est d’en moyenne 220 euros, mais dans certains cas, elle peut atteindre le double, voire plus.

Ces 220 euros correspondent en réalité à la taxe d’habitation moyenne de l’an dernier, amputée des deux tiers, puisque la suppression de cet impôt, promise par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, s’est faite en trois ans. D’abord amputée de 33 %, puis, amputée de 33 % supplémentaires (en comparaison à la taxe d’origine), et enfin supprimée en 2020.

La taxe d’habitation supprimée totalement en 2023, mais pas pour tous

À noter qu’il reste cependant encore 20 % de foyers français soumis à la taxe d’habitation, ceux dont les revenus dépassent un certain seuil. Il est par exemple d’un peu plus de 50.000 euros avec deux enfants. Pour ces contribuables, la taxe d’habitation sera supprimée plus tard, là encore, en plusieurs étapes. Ce n’est qu’en 2023 qu’elle disparaîtra totalement.

Êtes-vous concerné·e par la suppression de la taxe d’habitation ? Consultez le simulateur du gouvernement.

En revanche, la taxe d’habitation demeure inchangée pour les résidences secondaires et les logements vacants. Dans certaines zones tendues, qu’elles soient touristiques ou situées dans des grandes villes, la loi autorise même les collectivités à l’augmenter significativement, dans l’espoir de contraindre les propriétaires à mettre leur bien sur le marché locatif traditionnel.

Illustration bannière : En 2020 la taxe d’habitation est supprimée pour 80 % des contribuables © Hadrian – Shuterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis