Succès à Bruxelles lors de la marche pour le climat

Dimanche 2 décembre, plus de 65.000 personnes étaient mobilisées dans les rues de Bruxelles pour participer à la marche pour le climat. Une initiative simultanée à l’ouverture de la COP24 en Pologne.

Rédigé par Maylis Choné, le 3 Dec 2018, à 11 h 40 min

Malgré le mauvais temps, les Belges se sont mobilisés en masse pour le climat ce weekend. Alors que le COP24 débutait en Pologne, ce sont près de 65.000 personnes ont défilé pour réclamer aux décideurs politiques plus de réformes pour la planète.

Claim the climate : une marche pour le climat en Belgique

En Pologne, des délégations de nombreux pays se retrouvent à l’occasion de la COP24 qui a démarré le 2 décembre. À quelques milliers de kilomètres de là, à Bruxelles, pas moins de 65.000 personnes venues de tout le pays sont descendues dans les rues pour participer à la marche pour le climat. Ce n’était pas la première certes, mais la plus importante jamais organisée en Belgique.

En famille, en couple ou entre amis, les Belges étaient plus que jamais décidés à se faire entendre pour que les politiques fassent davantage pour sauver la planète et mettre en application les décisions prises lors de la COP21 de Paris.

« Nous exigeons plus d’ambition de la part de nos décideurs belges sur le plan européen et international. Mais il faut aussi que cette ambition se concrétise à l’échelon belge. Depuis 2012, nous attendons un plan national pour le Climat, qui implique une stratégie, à court et à long terme. Une stratégie qui inclut tout le monde, aussi bien les employés des secteurs menacés que les populations du Sud  », explique Nicolas Van Nuffel, président de la Coalition Climat.

Quels enjeux pour la COP24 en Pologne ?

En réponse à la mobilisation de ses citoyens, le Premier ministre, Charles Michel, s’est exprimé sur Twitter «  La marche pour le climat est un formidable succès de mobilisation citoyenne. La question climatique doit être une préoccupation centrale au service des générations futures. La Belgique qui a finalisé son Plan Energie Climat défendra des objectifs ambitieux à la Cop24  ».

Pour se rendre à la manifestation, les belges ont opté pour le train et la SNCB (pendant belge de la SNCF a vite été débordée)

Pendant ce temps-là, à Katowice en Pologne, les dirigeants réunis vont tenter de trouver et de tenir des accords concrets pour faire un pas de plus dans la réduction des émissions de gaz à effets de serre engendrées par les énergies fossiles, le contrôle du réchauffement climatique, et le déploiement des énergies renouvelables.

En bonus : la police de Bruxelles remercie les manifestants

On espère une mobilisation encore plus massive (et pas de dégâts) en France de toutes celles et ceux qui souhaitent placer la transition écologique et solidaire au coeur de toutes les décisions pour notre avenir et celui de la planète, le 8 décembre prochain à l’occasion de la grande Marche Mondiale pour le Climat #ClimateAlarm, organisée pour rappeler l’urgence d’agir à tous les niveaux pour endiguer le dérèglement climatique.

Illustration bannière : Une immense manifestation pacifiste – © Alexandros Michailidis / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. La lutte des gilets jaunes et des écologistes devrait être la même : chacun devrait pouvoir vivre à proximité de son lieu de travail et des services publiques, afin d’être indépendant de la voiture.

    Stop à la spéculation immobilière, oui à des logements abordables.

Moi aussi je donne mon avis