Le stockage électrique, une priorité pour la recherche française

Rédigé par Eddy Samony, le 2 Jul 2015, à 15 h 07 min

L’une des clés de réussite de la transition énergétique réside dans le développement de technologies capables de stocker l’électricité issue de sources renouvelables et de gérer intelligemment la demande sur les réseaux. Mais avec les solutions actuelles, les batteries, le coût de stockage de l’énergie est élevé : plus de 0,10 €/kWh. C’est plus que le coût de production de l’énergie ! Plusieurs technologies prometteuses sont actuellement développées en France dans ce domaine crucial.

Smart grids et batteries : l’innovation au service du stockage électrique

Après le lancement par le groupe Tesla de sa nouvelle batterie domestique censée faciliter l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux à moindre coût, et ainsi rendre l’infrastructure électrique mondiale plus durable, plusieurs sociétés françaises ont annoncé des innovations également prometteuses.

5 fois plus de charges avec la batterie lithium-ion titanate de Leclanché

La société Leclanché tout d’abord, spécialisée dans le développement des batteries lithium-ion, a annoncé en mai dernier la validation d’une première application commerciale pour sa technologie de stockage électrochimique composée de batteries lithium-ion titanate (LTO) et d’onduleurs intégrés.

Stockage électricité solaire

Basée sur le développement de cellules lithium-ion de grands formats, cette technologie permet de multiplier par cinq le nombre de cycles de charges et décharges, atteignant ainsi près de 15.000 cycles. Cela permet de concevoir de multiples systèmes de stockage modulaires, de type industriel ou domestique et de gérer efficacement l’énergie électrique issue de panneaux photovoltaïques sans la réinjecter dans le réseau.

Leclanché a par ailleurs reçu en mai une première commande de son partenaire allemand Younicos d’un montant de 8,5 millions d’euros pour l’équipement en batteries de stockage de l’île de Graciosa dans les Açores. Ce parc de batteries clé en main permettra de stocker la majeure partie de la production renouvelable de l’île et de réduire ainsi sa dépendance aux combustibles fossiles.

Le volant de stockage solaire en béton : une révolution dans les coûts

La jeune entreprise d’Indre-et-Loire Energiestro, récompensée au début du mois par le Prix Pulse EDF et lauréat en 2014 du concours mondial d’innovation, dévoilait par la même occasion une nouvelle technologie de stockage solaire. Baptisée VOSS pour “Volant de stockage solaire », elle est conçue comme un groupe électrogène hybride fonctionnant par le procédé mécanique du volant d’inertie. Les premiers tests du VOSS ont affiché une capacité de stockage d’une dizaine d’heures qui permettrait d’utiliser la nuit l’énergie solaire stockée pendant la journée.

Stockage éolien

Autre avantage : le stockage par volant d’inertie permet un très grand nombre de cycles, à un coût réduit car utilisant un matériau peu onéreux : le béton, contrairement aux volants actuels fabriqués dans des matériaux coûteux, tels que l’acier ou le carbone. Energiestro fait ainsi descendre le coût de stockage sous les 0,02 €/kWh. Energiestro vise en particulier les centrales solaires géantes installées dans les déserts.

La jeune start-up se destine à un développement de grande ampleur et protège son investissement en recherche et développement par des brevets internationaux.

Dernière expérimentation en date, les groupes Alstom et Saft ont annoncé le 24 juin 2015 la mise en route d’une solution innovante de stockage d’énergie sur la plateforme expérimentale d’EDF Concept Grid. Déjà testé dans le cadre du projet Nice Grid, ce dispositif propose une solution de stockage d’énergie par batterie d’une capacité de 1 MW/30 minutes.

La nouvelle technologie d’Alstom a déjà été déployée à l’occasion du projet de démonstration de réseau intelligent Nice Grid issu de l’initiative Européenne Grid4EU.

Page suivante : Les techniques actuelles sont insuffisantes – Il faut encourager l’innovation
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis