Solvatten, l’eau potable solaire

Rédigé par Alan Van Brackel, le 11 Jan 2013, à 15 h 11 min

Solvatten, un produit éco-conçu

solvatten-01Solvatten combine l’utilisation des rayons UV, des infrarouges (chaleur) et une filtration. Les matériaux utilisés ne dégagent pas de produits chimiques. Les avantages sont nombreux : aucune énergie fossile nécessaire, pas d’émissions de CO2 inutiles et une action contre la déforestation et l’érosion. Solvatten a été conçu avec des matériaux thermorésistants, qui résistent également aux UV. C’est donc une solution moins dangereuse que l’ébullition, aussi bien pour la santé que l’environnement.

Fournir tous ceux qui ont besoin d’eau potable

«Après avoir vécu en Australie, lors d’un séjour en Indonésie, j’ai vu les problèmes causés par le manque d’eau potable, et j’ai eu l’idée de Solvatten. », explique Petra Wadstrïom, « Il a fallu plusieurs années et de nombreux prototypes pour la réaliser. Ma mission est désormais de fournir Solvatten à tous ceux qui ont besoin d’eau potable. Nous croyons que nous pouvons distribuer Solvatten au ”bas de la pyramide” où Solvatten peut solvatten-07transformer la vie des gens. Je crois fermement en la capacité de ces personnes à s’en sortir par elles-mêmes à condition que, d’une part, nous rendions la solution financièrement accessible, et que, d’autre part, les bénéficiaires paient pour son acquisition, ainsi Solvatten sera justement valorisé, et on en prendra soin.»

Solvatten, un système utilisé en Afrique

Solvatten a nécessité dix ans de recherche et d’essais. Il est à présent utilisé dans le cadre de programmes au Kenya et au Népal. Petra explique : «Solvatten AB a été fondée en 2006 pour développer, commercialiser et vendre Solvatten. La mission de l’entreprise est de fournir une solution durable, accessible financièrement pour le traitement de l’eau des ménages des pays en développement.» Solvatten est utilisé dans plus de 16 pays. Vendu 88€, le concept est soutenu par le WWF et peut être utilisé en contexte d’urgence humanitaire.

*
Cela me donne une idée

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. traduction qui semble pauvre : emit, c’est emettre; ici il s’agit plutot d’absorption (to absorb, si je ne me trompe pas)
    cela dit, 10 ans de recherche pour arriver a ca, alors que les fours solaires et les chauffe-eau solaires existent depuis tres longtemps, ca releve de la fumisterie : une simple lentille pointee sur un alambic permettrait de faire evaporer l’eau tout en detruisant les bacteries, et d’obtenir ainsi une eau sterilisee (on peut cependant critiquer la perte des mineraux…)
    sur le meme principe, de simples fours solaires pourraient permettre non seulement de steriliser l’eau, mais en plus de produire de l’energie 100% bio sur le principe du moteur a vapeur; et la vapeur peut alors etre recuperee comme eau potable ou pour realimenter le circuit
    sachant que la base du four solaire est le miroir, et que les miroirs classiques sont principalement fait en verre, c-a-d en silicium, denree tres presente dans les deserts, il est assez facile d’imaginer des moyens simples de pourvoir aux besoins de nombreux pays desertiques, moyennant un investissement plus que raisonnable a l’echelle mondiale

    • Alan Van Brackel

      Bonjour,
      si vous connaissez des entreprises/organisations qui l’ont mis en place, n’hésitez pas à nous en faire part. Nous faisons ici un zoom sur un processus existant mais il n’est absolument pas le seul. Il s’agit juste de donner un éclairage sur une pratique et non d’établir une liste exhaustive, qui pourrait faire l’objet d’un autre article.
      Bien cordialement.

  2. Y a t’il une obligation à utiliser des bouteilles PET pour purifier l’eau ?
    Si on utilise une bouteille en verre clair, ça fonctionne ???

    • Solvatten uses UV A and UV B to treat water. The wave length of UV is emitted with 98 %. Compare to PET bottles that emitts only 8% of UV A and 0% of UV-B. Solvatten also heat water to temperatures of 75°C in short period of time when weather condtions are right. A pet bottle doesnt hold more than 2 months in the sun before it needs to be replaced. Solvatten holds for more that 7 years.

    • Alan Van Brackel

      Hello David,
      thank you for those precisions. I take the liberty of translating your answer for our readers. Regards.

      Bonjour Jean,
      j’y avais pensé également mais d’après mes recherches il y a toujours un risque d’éclatement du verre dès que la température est élevée (tout chimiste voulant confirmer est le bienvenu).
      Je vous traduis la réponse de David Wadstrom au cas où :
      « Solvatten utilise les UVA et les UVB pour traiter l’eau. La longueur d’onde des UV est utilisée à 98%. Les bouteilles PET utilisent seulement 8% des UVA et 0% des UVB. Solvatten permet également de faire chauffer l’eau à 75% en un laps de temps court quand le temps le permet. Une bouteille PET ne tiendra pas plus de deux mois en soleil avant d’avoir besoin d’être remplacée. Solvatten tiendra plus de sept ans. »

      Bien cordialement.

Moi aussi je donne mon avis