Scooter essence vs Scooter électrique

Rédigé par Consoglobe, le 18 Nov 2008, à 17 h 44 min

Ils se ressemblent mais n’ont pourtant pas grand chose en commun. L’habit ne fait pas le scooter, leur motorisation si.

Scooter essence

Les pour : pratiques, performants
Les contre : émissions de GES, pollution sonore, coût de l’essence, révisions régulières

 

Popularisés dans les années 50, notamment grâce à la célèbre Vespa, petits et pratiques, les scooters à essence (ou dits à moteurs thermiques) ont rapidement envahi nos villes et ont connu de nombreuses évolutions, se rapprochant de plus en plus de leur « cousine éloignée », la moto.
Leader historique du marché, le constructeur italien Piaggio est ainsi concurrencé par ses confrères nippons venus de la moto comme Yamaha, Honda et Suzuki. En France, seul Peugeot est solidement implanté sur ce marché. Leurs modèles scooters se déclinent aujourd’hui du 50 cc (cm3) au… 650 cc ! ! 

« Adulés » par les ado et modèles les plus en vue, seuls les 50 cc peuvent être pilotés sans permis de conduire ; depuis 1995, la législation permet aux détenteurs d’un permis B de conduire un deux-roues motorisé uniquement de moins de 125 cc.

  • Sachez que les 125 cc ont une vitesse de pointe pouvant atteindre les 120 km/h contre 50 à 60 km/h pour un 50 cc.

L’évolution de ces deux roues s’est aussi réalisée dans une optique environnementale :  les normes d’émission Euro ont conduit nombre de ces constructeurs à adopter des moteurs à quatre temps, au lieu des traditionnels deux temps, ainsi que des pots catalytique et des injections électroniques pour réduire les émissions de gaz polluants.

Mais, si les scooters d’aujourd’hui sont bien plus propres qu’il y a 10 ans, l’émission de polluant, comme le monoxyde de carbone (CO) ou les hydrocarbures imbrûlés (HC), serait bien plus élevée qu’une voiture  ! !

Un rapport de l’ADEME  affirmait ainsi que les rejets des scooters étudiés (125 cm3) dans le cadre
de son étude comparative étaient pour ces deux polluants au niveau de
ceux d’un modèle de voiture datant de 10 à 15 ans
(entre 1992 et 1996). Sans compter que les 50 cm3
pollueraient deux à trois fois plus que les 125
cm3…

Une autre enquête menée en Suisse montrait qu’à 40 km/h, une voiture propre rejette 0,1 gramme de CO par km contre12 grammes par km pour un scooter ordinaire. Ce dernier polluerait donc autant
que…120 voitures !

Si le coût des scooters reste pour beaucoup de modèle raisonnable à l’achat (moins de 1500 euros pour les premiers prix), leurs pleins d’essence, révisions et réglages moteur réguliers sont onéreux. Autre inconvénient : le bruit au démarrage et en route, ainsi que les odeurs.

Scooter thermique :

  • Coût moyen du carburant pour 40 km  d’utilisation : 1,75 euros
  • Coût d’entretien pour 40 km d’utilisation : 0, 20 euros

 

 

Scooter électrique

Les pour : pas de GES émis, silencieux, facilité d’entretien, coût du kWh
Les contre : autonomie, recyclage des batteries, coût à l’achat

 

Équipée de batteries (plomb ou lithium), la plupart des scooters électriques disponibles actuellement en France correspondent à des 50 cc pour une vitesse maximale de 45 km/h. Les batteries mettent ainsi quelques heures à se recharger (variable selon
leur puissance) sur simple secteur, par l’intermédiaire d’un chargeur
externe qui se branche sur une prise standard 220V 16A, ou sur une
borne de recharge équipée d’une prise deux roues. Comptez un peu plus
de deux heures pour atteindre 80 % de la charge de la batterie et 3
heures pour une charge complète

Bien entendu, outre les économies d’essence, les avantages au niveau écologique et techniques des scooters électriques sont conséquents :

  • ils n’émettent pas de gaz à effet de serre en roulant,
  • leur nuisance sonore est bien inférieure (réduction de la pollution sonore en ville),
  • il n’y a plus de temps de préchauffage nécessaire,
  • de nombreuses opérations d’entretien n’existent plus par rapport au thermique (vidange, changement des bougies…)

Cependant il faut préciser que, si un scooter électrique n’émet aucun gaz polluant, la production de l’électricité est majoritairement d’origine nucléaire, ce qui pose toujours indirectement le problème du recyclage des déchets
radioactifs, du réchauffement des cours d’eau à proximité des
centrales, de la sécurité des installations nucléaires etc.
De plus, les batteries ont une espérance de vie limitée (entre 15000 et 40000 km selon les constructeurs), or leur remplacement est assez onéreux et leur recyclage impératif : elles contiennent
des substances nocives.

D’un point de vue pratique, le principal inconvénient de ces deux roues nouvelle génération est leur autonomie.
Les constructeurs annoncent des chiffres comprise entre 50 et 100 kilomètres, mais certains affirment des autonomies moindres. Selon l’hebdomadaire Le Point, en moyenne, l’autonomie maximale mesurée lors de leurs essais est de 45, voire 60 kilomètres maxi, pour un temps de charge en moyenne de 3 heures.

De plus, leur prix à l’achat reste souvent élevé, même si les premiers prix sont identiques aux scooters essence. Les principaux constructeurs (Sweet’Elec, EVT, E-Max, Evol, ADS,
Yamaha) proposent des scooters équivalent aux 50 cc entre 1 100 et 4
000 euros
. Certains modèles agréés par l’ADEME bénéficient d’une prime
de 400 € à l’achat.

Pour ce qui est des modèles au-dessus,  un seul (équivalent à 125 cc) est disponible et peut être conduit avec un permis B : le nouveau Vectrix, qui atteint 100 km/h en vitesse de pointe avec des démarrages rapides (3,6 secondes pour atteindre 50 km/h) pour une autonomie affichée de 100 kilomètres (comptez plutôt entre 50 et 80 km en ville). Mais son prix est… hors de prix :  8 900 euros, soit le double d’un scooter 125.

Scooter électrique :

  • Coût moyen du kWh pour 40 km d’utilisation : 0,10 euros
  • Coût d’entretien pour 40 km d’utilisation : 0,48 euros

 

Le verdict consoGlobe

Scooter essence : 4 / 10
Scooter électrique : 5 / 10

Préférez le vélo ou la marche à pieds !

Le scooter électrique apparaît comme une alternative plus écologique que le scooter traditionnel encore (trop) polluant. Commercialisé autours de 1000 € pour les modèles les moins puissants,
les prix restent encore élevés  pour les modèles haut de gamme comme nous l’avons évoqué pour le Vectrix…
Cependant nous ne pouvons qu’encourager les nouvelles technologies, qui favorisent les énergies renouvelables et qui se développent autours des scooters électriques dont des modèles sont désormais équipés de toits à panneaux solaires pour leur recharge !
Malgré tout, ces deux roues nouvelles générations restent adaptées uniquement pour des trajets courts et urbains. Or les meilleures solutions écologiques pour effectuer ces derniers sont la marche le vélo, ou encore le vélo électrique  !

Les prochaines générations de scooters au tout électrique devraient avoir des performances comparables aux scooters de 125 cc : vitesse jusqu’à 110 km/h et une autonomie de 100 km. En attendant, si vous voulez absolument investir dans un scooter et faire des trajets hors de la ville, la solution peut se trouver du côté du scooter hybride qui dispose d’un moteur thermique à 4 temps utilisé pour les trajets péri-urbains, et également de la propulsion électrique pour la zone
urbaine. L’électrique et le thermique peuvent
ainsi être utilisés en même temps pour plus de puissance.

Connaître les constructeurs de scooters électriques  :

  • www.sweetelec.com/fr
  • www.e-max.fr
  • www.io-scooter.fr
  • www.evt-scooter.fr
  • www.vectrix-paris.fr/
  • www.evol-electric.com

A Lire également  :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




13 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour ma part je viens de découvrir une gamme de scooter électrique à bon prix en Belgique. j’ai même pu en tester 1 pendant 2h gratuitement. et là en effet vu le prix et la beauté du modèle Bebip qui m’a séduit. je sent que je vais craquer. Ils ont aussi une gamme d’accessoires à prix serrés et la bonne idée de proposer un tracker GPS en option bien caché dans le scooter 😉

    Vous devriez peut-être ajouter leur site à voitre liste dans l’article?

    Bescooter. vom. bescooter?com

    • Navrant. Faire croire que l’on écrit un commentaire comme « monsieur tout le monde » afin de glisser une pub.

  2. j ai oublié de dire mon age 54 ans , j apprecie la simplicité et la vivacité et l economie a l usage de electrique

  3. Bonjour,

    Actuellement étudiant à l’ECAM et dans le cadre d’un projet scolaire, je dois réaliser un sondage sur la clientèle des scooters électriques équivalent 50cc.
    Après avoir effectué quelques recherches sur les scooters électriques (avantages / inconvénients), je m’intéresse actuellement à leur clientèle ou future clientèle car si l’autonomie de ce type de scooter s’améliore et leur prix baisse, de nombreuses personnes seraient capables de faire le pas.

    Ce sondage ne comporte que 4 questions :

    1. Possédez-vous un scooter électrique ?
    2. Si OUI, de quelle cylindrée ?
    3. Si NON, pensez-vous d’ici 5 ans acheter un scooter électrique ?
    4. Donnez votre âge et votre sexe.

    Je vous remercie de m’avoir accordé de votre temps afin de répondre à ces questions.
    Les réponses à ces questions me seront grandement utiles pour mon projet.

    Cordialement.

    • Je possède un E Vivacity équipé d un pare brise , tablier , manchons et top-case , pour rouler a peu pres touts les jours , au moins 21 kms . J ai parcouru depuis début Novembre 2012 4100 kms et j en suis trés satisfait de mon achat .L autonomie mini en hiver par temps tres froid est d au moins 35 kms et en ce moment avec le retour du soleil de 55 kms .Le temps de charge est de 5 heures en version 2 chargeurs , il recharge en ralentissant ou en descente , absolument génial , une fois 16 kms me restant, j ai parcouru 21 kms jusqu a destination et il me restait 2 a 3 kms de reserve .Le seul défaut , sauf si l on possède un garage : les batteries ne sont pas amovibles .Donc , un des meilleurs scooters electriques équivalent 50

    • Je possède un Peugeot E Vivacity équipé d un pare brise , tablier , manchons et top-case , pour rouler a peu pres touts les jours , au moins 21 kms . J ai parcouru depuis début Novembre 2012 4100 kms et j en suis trés satisfait de mon achat .L autonomie mini en hiver par temps tres froid est d au moins 35 kms et en ce moment avec le retour du soleil de 55 kms .Le temps de charge est de 5 heures en version 2 chargeurs , il recharge en ralentissant ou en descente , absolument génial , une fois 16 kms me restant, j ai parcouru 21 kms jusqu a destination et il me restait 2 a 3 kms de reserve .Le seul défaut , sauf si l on possède un garage : les batteries ne sont pas amovibles .Donc , un des meilleurs scooters electriques équivalent 50

    • 1 pas encore
      2 49cc 45 km/H
      3 OUI tres vite
      4 47 ans Mâle

  4. Le permis deux-roues évolue

    Le 19 janvier, 3 nouveaux permis ont vu le jour : « AM » pour les cyclomoteurs, « A2 » pour les deux-roues d’un maximum de 35 kW et A « automatique » pour les maxiscooters à transmission automatique.
    L’âge légal pour prétendre piloter les plus grosses cylindrées est relevé de 21 à 24 ans.
    La durée de validité du permis est limitée à 15 ans

  5. c’est nul

    • scooter 50cc életrique voir les prix

  6. Concernant le coût de changement des batteries, cela dépend du type de batterie.
    Les batteries au plomb coûtent par exemple beaucoup moins chères que les batteries au lithium.
    Mais après, pour connaître précisément le prix, il faudrait demander à chaque marque.
    Concernant le coût au kilomètre pour le Scooter électrique :

    * Coût moyen du kWh pour 40 km d’utilisation : 0,10 euro
    * Coût d’entretien pour 40 km d’utilisation : 0,48 euro.

    Mais en gros, ce que ces chiffres disent c’est qu’avec 1 kWh on peut réaliser 40 km et que le coût du kwh lors de la publication de l’article était de 0,10 euro.
    Mais bon, je pense que le prix ne tient pas compte du tarif d’achat du scooter.

    Pour le calcul du coût, cela va dépendre de ce que l’on peut mettre dans la batterie.
    C’est comme si l’on demandait combien coûte un plein dans un véhicule diesel ou essence, cela dépend de la capacité du réservoir.
    Je ne sais pas si c’est très clair et si cela répond à la question.

  7. Bonjour,
    Votre article est intéressant et très instructif. Le chapitre concernant les batteries (recharge et surtout remplacement) m’interpelle particulièrement.
    Pouvez-vous me donner plus de précisions à ce sujet:
    -coût d’une batterie lors de son remplacement (je parle toujours des équivalent 50 cc)
    -comment calculez-vous le coût d’une recharge:puissance et ampérage du chargeur indiqués par le constructeur ou avez-vous fait une vérification personnelle? Quelle quantité d’électricité totale a été nécessaire pour la recharge?

    Ne sachant pas de quand date votre article, le cas échéant, avez-vous de nouvelles données utiles sur le sujet?

    Merci d’avance pour vos prochaines réponses.
    Cordialement.
    DB.

    • Bonjour,

      Actuellement étudiant à l’ECAM et dans le cadre d’un projet scolaire, je dois réaliser un sondage sur la clientèle des scooters électriques équivalent 50cc.
      Après avoir effectué quelques recherches sur les scooters électriques (avantages / inconvénients), je m’intéresse actuellement à leur clientèle ou future clientèle car si l’autonomie de ce type de scooter s’améliore et leur prix baisse, de nombreuses personnes seraient capables de faire le pas.

      Ce sondage ne comporte que 4 questions :

      1. Possédez-vous un scooter électrique ?
      2. Si OUI, de quelle cylindrée ?
      3. Si NON, pensez-vous d’ici 5 ans acheter un scooter électrique ?
      4. Donnez votre âge et votre sexe.

      Je vous remercie de m’avoir accordé de votre temps afin de répondre à ces questions.
      Les réponses à ces questions me seront grandement utiles pour mon projet.

      Cordialement.

Moi aussi je donne mon avis