Recyclage : des égouts transformés en plastique

Rédigé par Alan, le 9 Oct 2012, à 17 h 27 min

Voici un projet innovant qui devrait avoir du succès auprès des gestionnaires municipaux partout dans le monde. Une technologie innovante permettrait à des boues d’épuration d’être recyclées et transformés en papier et plastique.

Les eaux usées : un problème environnemental

Actuellement, les déchets municipaux solides sont majoritairement ramassés avant d’être en partie déposés dans des décharges. D’autres sont évacués dans les tout-à-l’égout vers les stations d’épuration.

Les eaux usées non traitées contiennent des solides en suspension, des solides solubles, des minéraux mais également des huiles et des composés toxiques. Le traitement de ces eaux usées est l’un des soucis majeurs en termes d’environnement.

Une idée pour récupérer les déchets solides

Il s’agit d’une innovation technologique, développée par la société israélienne Applied Cleantech en parallèle de la recherche scientifique. Selon son PDG et fondateur, le docteur Refael Aharon, « la révolution est de ne plus considérer ces solides comme des déchets devant être cachés, consommés par des bactéries ou enfouis, mais comme une ressource et comme des matières premières revendues ensuite aux industries.« 

Des déchets transformés en « Recyllose »

L’idée : recycler les déchets solides issus des eaux usées non traitées et les transformer en matières premières. Les matières solides passent par un processus continu (le SRS, Sewage Recycling System : système de recyclage des eaux usées). Les matières premières obtenues ainsi sont selon l’entreprise de « grande qualité », « propres » et « respectueuses de l’environnement ». La station d’épuration a en tout cas reçu des points « verts » supplémentaires, grâce notamment à une matière première inédite, la Recyllose, constituée de cellulose déshydratée.

Réduire les coûts des centrales d’épuration

traitement des eaux uséesSi le traitement des eaux usées est un gros problème environnemental, il coûte aussi extrêmement cher. Le dispositif mis en place par la société pourrait apporter une solution à ce problème. Les matières premières, de haute valeur ajoutée, peuvent être commercialisées. Le processus de traitement peut réduire de presque 35 % les coûts opérations des centrales d’épuration. Les centrales consommeraient donc moins d’énergie, et produiraient moins de gaz à effet de serre. La capacité de production serait également améliorée. Appliquée dans quelques villes israéliennes, cette idée pourrait bientôt être étendue à d’autres municipalités.

*

D’autres articles sur les déchets et le recyclage :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Waw ça c’est du recyclage ! Produire de la matière première à partir des déchets les plus dégoutants mais aussi très abondants. On arrête pas le progrès.
    Pour plus de recyclage, je vous invite à visiter le memento recyclage des Joyeux Recycleurs qui en clic vous dit si un déchet est recyclable ou pas et où le déposer.
    lesjoyeuxrecycleurs.com/memento-recyclage

  2. Beurk !

    « Prochainement la production de protéine, glucide et lipide bon à la consommation à partir de nos déchets … » Tant que vous y êtes !
    J’ai travaillé en traitement des déchets, et le système est loin d’être parfait, mais ce que vous présentez dans votre article n’est pas une amélioration !

    Une amélioration c’est les communes qui se dotent de lagunage, qui compostent les matières fécales, PAS de faire des granulés à brûler pour générer de l’énergie (et du CO2) et compenser un système de retraitement défaillant !!!

    Bon, je me désabonne de vos newsletter, si c’est pour lire des horreurs pareilles que vous soutenez, c’est pas la peine !

    • Jean-Marie

      Cher monsieur
      Nous nous contentons d’informer sur ce qui existe ; cela ne veut pas dire que nous approuvons tout des deux mains ni que d’autres systèmes ne sont pas meilleurs comme vous le soulignez très justement. On ne peut pas militer pour ou soutenir tous les sujets dont on essaie de vous donner infos dans les articles. Au contraire, avec des contributions de personnes qui connaissent les sujets (comme vous ici par exemple), cela contribue à mieux mettre en relief telle ou telle nouveauté ou info qui fait l’actu.
      bien cordialement

    • en quoi consiste le lagunage ?

    • Alan

      Le lagunage est une technique naturelle d’épuration des eaux. Les eaux usées passent par plusieurs bassins avant d’être rejetées. L’auto-épuration a donc lieu dans ces bassins et non dans le milieu naturel.
      Bien cordialement.

Moi aussi je donne mon avis