Recyclable, compostable, biodégradable : qu’est-ce que ça veut dire ?

Difficile de faire le tri des déchets organiques et leurs définitions : quelle est la différence entre un déchet biodégradable, compostable et recyclable ?

Rédigé par Pauline Petit, le 1 Jun 2020, à 8 h 58 min

En allant vers la fin du plastique à usage unique, on voit se développer de nombreux produits plus écologiques : biodégradables, compostables ou recyclables. On fait le point sur ces différentes notions qui restent floues pour bon nombre d’entre nous.

Quelques définitions pour y voir plus clair : biodégradable, compostable, recyclable…

Difficile de tout comprendre clairement, d’autant plus que les industriels prennent un malin plaisir à brouiller les pistes pour faire de leurs emballages un produit vert. Ce qui n’est pas toujours le cas, à l’instar des sacs plastiques dits « biodégradables ».

Déchets biodégradables : peut-on les jeter dans la nature ?

Une matière est biodégradable lorsqu’elle peut être décomposée sans effet néfaste sur l’environnement. C’est donc le cas des déchets organiques ; on peut donc laisser un trognon de pomme ou une peau de banane dans la nature, elle se décomposera rapidement.
Tout dépend toutefois du temps (un déchet plastique se dégrade… en plusieurs siècles) et de la quantité de déchets rejetés. Un kilo d’excréments de porc est biodégradable, des tonnes épandues dans la nature le sont moins.

Les sacs biodégradables le sont rarement à 100 % © photographyfirm

On peut accélérer la biodégradation à travers le compostage, qui consiste en un mélange de matières organiques (déchets de cuisine et de jardin) dans l’objectif de faire du compost, qui enrichit la terre. Une matière est donc compostable si elle peut être décomposée par l’action de compostage.

Mais tous les déchets dits compostables peuvent-ils être déposés sans risque dans le compost du jardin ? C’est là que ça se complique. Certains produits, comme les sacs compostables, ne sont vraiment décomposés qu’en compostage industriel(1).
On risque donc fort de retrouver des sacs à moitié décomposés dans son compost si on les y met, ce qui rendra difficile le travail des vers de terre (et donc, la dégradation).

Idem pour certains produits, comme les couches écologiques parfois vendues comme étant biodégradables. Aucune couche vendue sur le marché n’est biodégradable à 100 % ; elles doivent donc être mises aux ordures ménagères.

Qu’est-ce qu’un déchet recyclable ?

Un déchet est dit recyclable lorsqu’il peut être réutilisé dans le processus de fabrication d’autres produits. C’est le cas du verre, du carton et de certains plastiques. Par exemple, une bouteille en verre recyclée peut permettre de fabriquer d’autres bouteilles, une bouteille en plastique, des vêtements en polaire, etc.

Un emballage peut être recyclable mais non recyclé : une feuille blanche par exemple, est recyclable, mais peut être issue à 100 % d’arbres. En revanche, du papier recyclé est issu de déchets papier auxquels ont a donné une deuxième vie. On préfère donc les emballages recyclables ET recyclés (voire pas d’emballage du tout ;) )

Les faux amis :

  • produit biosourcé : ils sont issus de matières végétales : amidon de maïs, pomme de terre, canne à sucre… Les emballages biosourcés sont légèrement moins polluants que les emballages plastique, mais très gourmands en eau et en énergie pour leur fabrication. S’ils sont mélangés avec du pétrole, il ne peuvent pas être compostés ou biodégradés.
  • oxo-dégradable : un sac plastique oxo-dégradable (ou oxo-biodégradable) se fragmente en petits morceaux sous l’action de la lumière et de l’oxygène. Le plastique ne disparaît toutefois pas totalement et la pollution par les micro-plastiques reste intacte.
Illustration bannière : Qu’est-ce qui est compostable, qu’est ce qui est recyclable ? ©KaliAntye
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis