Des sacs en bioplastique pas si biodégradables que ça !

Même des sacs en plastique censés être biodégradables survivent encore trois ans enfouis dans le sol, en surface ou dans les mers…

Rédigé par Paul Malo, le 29 Apr 2019, à 11 h 40 min

C’est à désespérer : même les sacs en plastique censés être biodégradables semblent profiter d’une espérance de vie anormalement longue qu’ils soient abandonnés sous terre ou dans les océans.

En bioplastique ou pas, aucun sac ne se décompose vraiment

Bien sûr, on ne parle plus de milliers d’années à polluer la nature. Mais cela change-t-il quelque chose pour l’oiseau ou le dauphin qui va mourir en l’ingérant ? Non, selon une nouvelle étude  de l’Université internationale Marine Litter Research Unit de Plymouth, publiée dans le journal Environmental Science and Technology(1). Elle souligne que les sacs biodégradables sont en fait toujours intacts trois ans après avoir été abandonnés dans la nature.

Des sacs pas si facilement biodégradables – capture d’écran plymouth.ac.uk

Ces chercheurs testaient pour la première fois des sacs censés être compostables, deux formes de sacs biodégradables et un sac conventionnel, longuement exposés à la mer,  à l’air et à la terre.

Le verdict est sans appel : aucun de ces sacs ne se décompose entièrement dans la nature. Le sac en plastique compostable a mieux réagi que la version dite biodégradable en environnement marin, disparaissant au bout de trois mois. Reste à mesurer l’impact de cette dissolution sur la nature.

Aucune détérioration trois ans durant

Quid des sacs biodégradables ? Au bout de trois ans dans le sol ou dans de l’eau de mer, ils étaient encore en état de transporter des courses… Le sac compostable était encore présent dans le sol 27 mois après avoir été enterré, mais ne pouvait alors plus supporter la moindre charge.

Certes, ces sacs sont vendus comme  se dégradant dans la nature bien plus vite qu’un « sac plastique ordinaire » ou comme « alternatives au plastique fondées sur les plantes ». Mais dans les faits, on ne constate aucune détérioration durant trois ans en pleine nature…

sacs plastique

Les sacs plastique après usage unique © Andriy Solovyov / Shutterstock

Au total, cinq types différents de sacs plastique ont été comparés : oxo-biodégradable, biodégradable, compostable, polyéthylène haute densité et conventionnel. Cette étude n’aura pas permis de prouver que les trois premiers matériaux présentaient un véritable avantage environnemental par rapport aux plastiques classiques.

À cela s’ajoute un fort risque de fragmentation en microplastiques, autre pollution dramatique pour l’environnement. Alors, à quand des matériaux vraiment biodégradables ?

Illustration bannière : Après plusieurs années dans la terre ou l’eau, les sacs peuvent encore être utilisés – capture d’écran plymouth.ac.uk
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis