Pour sensibiliser les gens, cet homme s’habille avec ses propres déchets

Afin de sensibiliser les Américains, Rob Greenfield a décidé de se vêtir avec les déchets qu’il accumule au quotidien, pendant un mois. Un coup de folie ? Loin de là : ce militant souhaite que ses concitoyens s’interrogent sur leurs modes de consommation.

Rédigé par Hugo Quinton, le 8 Oct 2016, à 9 h 58 min

Depuis le 19 septembre, Rob Greenfield arpente les rues de New-York vêtu de ses propres détritus, pendant un mois, il va porter l’équivalent de ce qu’il consomme, soit près de 2 kg d’ordure chaque jour en moyenne aux États-Unis.

Une opération percutante pour ouvrir les yeux des Américains

À l’heure où la pollution due aux déchets est un fléau pour notre environnement, Rob Greenfield, plutôt que de cacher la misère, a décidé de montrer au monde entier la quantité gigantesque d’ordures amassées dans son pays. Pendant un mois, Rob Greenfield va jouer le jeu, comme il l’explique sur sa page Facebook : « Je vais manger, faire mes courses et consommer exactement comme tout le monde. Je ne vais éviter aucun déchet parmi ce qui m’est proposé, des flyers aux sacs en plastique en passant par les pailles, les gobelets… »

Une solution percutante dans la lutte du zéro déchet

Rob Greenfield, n’en est pas à son premier coup d’essai, c’est un adepte du zéro déchet, et derrière cette vidéo, on retrouve le projet « Trash Me » (Jette Moi, en français). Très connu outre-Atlantique, Rob Greenfield est un aventurier dans l’âme, et il a entrepris de nombreuses opérations militantes sur la consommation de masse.

À la fin du mois, ce seront près de 60 kg d’ordures qui l’entoureront : une poubelle ambulante qui attirera forcément le regard des passants. Le message est clair : nos déchets, une fois jetés, ne se volatilisent pas par enchantement… Et ce n’est pas parce que nous ne les voyons pas qu’ils n’existent pas.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis