Quand la pollution lumineuse efface la nuit noire

La pollution lumineuse en France est tellement importante que la nuit n’est plus vraiment noire et les étoiles, de moins en moins visibles.

Rédigé par Paul Malo, le 2 Aug 2018, à 11 h 40 min

Il n ‘y a pas que les nuages qui peuvent empêcher de voir une éclipse ou des étoiles filantes… La pollution lumineuse y est aussi bien souvent pour quelque chose. Car, dans notre monde moderne, l’obscurité, la vraie, n’existe plus vraiment.

Des sources d’éclairage artificiel bien trop nombreuses

La récente éclipse de lune et la prochaine nuit des étoiles, qui devrait attirer plus de 150.000 amateurs d’astres, du 3 au 5 août prochains, l’auront encore souligné : difficile d’admirer la voûte céleste quand le ciel n’est jamais vraiment noir et que les étoiles disparaissent littéralement.

pollution lumineuse

Pollution lumineuse à Dublin © Semmick Photo

À qui la faute ?  À toutes les sources d’éclairage artificiel, et elles sont nombreuses : lampadaires, bien sûr, mais aussi enseignes lumineuses, pylônes de stades… Autant d’éclairages qui, tous ceux qui roulent de nuit peuvent le constater, finissent par créer un véritable halo lumineux autour de la moindre agglomération. Pire encore : cette pollution lumineuse se réfléchit même dans celle de l’air !

Une lumière artificielle qui affecte la faune comme la flore

Faute de contraste suffisant, l’observation devient, du coup, difficile. Afin que plus rien ne s’oppose à la nuit, les décisions sont bien souvent aussi simples à prendre qu’à appliquer. Ainsi l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes (ANPCEN) propose aux maires des communes françaises de réduire le nombre de sources lumineuses et de modifier la durée d’éclairement avant de changer les matériels.

Lire aussi : Éclairage public : des lampadaires intelligents pour arrêter le gaspillage

Mais au-delà de la seule observation du ciel nocturne, la lumière artificielle affecte le cycle de tous les êtres vivants. Sachant qu’en France, cette pollution lumineuse touche 90 % du pays, l’influence sur la faune et la flore est tout sauf négligeable. Bonne nouvelle : depuis le 1er juillet dernier, la loi exige que soient éteintes de 1 heure à 6 heures du matin environ, trois millions d’enseignes commerciales à travers le pays. Ou quand économies d’énergie et réduction de la lumière artificielle font bon ménage.

Illustration bannière : De plus en plus difficile d’observer les étoiles – © Martin Podzorny
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. De plus c’est une consommation d’énergie inutile, on attend toujours des décisions de super ministre hulot sur le sujet, je pense que l’on peut attendre longtemps, à part vouloir réintroduire les ours dans les Pyrénées, le reste!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Moi aussi je donne mon avis