Pollution des voitures : Volkswagen n’est pas seule à vous tromper

Le plus grand constructeur automobile du monde, Volkswagen, fait face à une levée de bouclier spectaculaire, pour avoir introduit un logiciel dans ses tests de pollution, falsifiant en sa faveur les résultats.

Rédigé par Stephen Boucher, le 22 Sep 2015, à 9 h 28 min

D’autant plus spectaculaire que cela fait plusieurs années que les ONGs environnementales alertent sur le procédé et dénoncent le décalage entre théorie et réalité : les voitures à diesel, mais aussi à essence, polluent beaucoup plus dans le vrai monde qu’on ne vous le fait croire sur le papier. D’autant plus spectaculaire aussi que le PDG de Volkswagen nous promettait il y a quelques jours encore au salon automobile de Francfort des avancées technologiques majeures. Ou peut-être n’est-ce pas si surprenant ?

Plus ça change : Volkswagen vous trompe sur la pollution des voitures

Le constructeur automobile allemand, assuré de sa prédominance commerciale, n’hésite pas dans ses publicités à se présenter comme « Das Auto » : LA voiture, la vraie. Son statut de groupe économique majeur en Allemagne, symbole de la croissance économique outre-Rhin, où le secteur automobile emploie une personne sur sept, fait de sa tricherie « une affaire d’Etat » selon les termes du Wall Street Journal.

Jugez-en plutôt. « Das VW Skandal », tel que le nomme le Frankfurter Allgemeine Zeitung, a été révélé par une ONG américaine. Selon celle-ci, VW aurait truqué des tests antipollution, réduisant délibérément les taux d’oxyde d’azote soi-disant émis. La firme allemande a admis que les résultats étaient faussés et présenté des excuses, sans admettre avoir délibérément triché.

pollution des voitures

C’est une ONG américaine qui a chargé un chercheur de mesurer la pollution des voitures, expérience menée dans une petite ville des Etats-Unis. « Les chiffres nous ont stupéfaits, les différences sont énormes », ont déclaré ses représentants en dénonçant le logiciel truqueur qui falsifiait les données.

Ce scandale n’est pourtant pas nouveau. Depuis de nombreuses années, les ONGs européennes et américaines dénoncent le décalage entre les mesures effectuées dans les tests théoriques et la pollution réelle des voitures, en conditions de circulation normale.

La crise est suffisamment grave pour faire baisser l’action de 20 % lundi et menacer ses activités dans le monde entier. L’agence de protection américaine, la EPA, a menacé la firme d’une amende de 18 milliards de dollars. Dans la foulée, les actions d’autres constructeurs européens, soupçonnés d’avoir recours aux mêmes pratiques, sont également tombées.

Nous faisons face à un cas flagrant de tromperie des consommateurs et de dommages à l’environnement. J’attends de VW de révéler, sans faille, comment et jusqu’à quel point ces manipulations ont été conduites.
Jochen Flasbarth, ministre adjoint à l'environnement

 

La Commission européenne, qui a essayé par le passé d’imposer des limites d’émissions plus contraignantes sur les moteurs diesels aux constructeurs automobiles, a annoncé qu’elle initiait sa propre enquête.

Un coup dur pour l’image du « diesel propre »

L’image de la qualité allemande vient d’être sérieusement écornée, mais aussi l’idée du prétendu « diesel propre ». Le Ministre des Finances français Michel Sapin vient de demander une enquête au niveau européen. Les réactions politiques en cascade en Allemagne créent une tension rarissime entre monde politique et entreprise. Une crise d’autant plus surprenante que Volkswagen surfait depuis quelques jours sur ses annonces au salon automobile de Frankfurt la semaine passée, suggérant que d’ici 2020, Volkswagen aurait « transformé toutes ses voitures en smartphones sur roues », laissant entrevoir une transformation radicale du marché automobile.

Décalage avec le discours : « les voitures vont faire beaucoup plus que vous transporter »

Volkswagen, le constructeur automobile depuis longtemps synonyme de voitures de masse – pensez à la Coccinelle bien sûr – comptait se positionner par ces déclarations de son PDG, Martin Winterkorn, pour une ère dans laquelle la voiture accomplira beaucoup plus que le transport des personnes.

Volkswagen veut que toutes ses voitures envoient et reçoivent des données, en même temps qu’elles soient capables de se conduire seules. Le constructeur a aussi annoncé vouloir mettre sur le marché 20 véhicules électriques et hybrides rechargeables dans les cinq prochaines années, dans ses différentes gammes.

La menace d’Apple, Tesla et Google fait réagir les grands constructeurs

Ces annonces sont la réponse directe aux récentes annonces d’Apple et Google, ainsi qu’aux voitures électriques de Telsa. C’est aussi une tentative de se réinventer alors que le constructeur allemand fait face à des baisses de parts de marché aux Etats-Unis, et un ralentissement des activités en Chine, désormais son marché principal. La firme doit donc stimuler ses ventes en Europe.

Cette stratégie est mise en évidence d’ores et déjà par les prototypes Porsche Mission E et Audi e-tron Quattro, qui atteignent une autonomie de 500 kilomètres. Signe des temps, Martin Winterkorn a conclu : « Le leadership technologique ne se mesure plus seulement en termes de puissance chevaux, ni de torque ». Assurément, il faudra faire beaucoup plus désormais pour mettre en cohérence discours et réalité pour convaincre de manière crédible que les voitures Volkswagen sont réellement moins polluantes.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. 1 centime de + par litre, faites le calcul et arrêtez de pester contre les taxes qui vous permettent de rouler sur des routes publiques. Sans taxes il ne reste plus que les routes et autoroutes! payantes!!!! Vos taxes sont donc des abonnements (payants) sans avoir besoin de péages qui vous ralentissent.
    Pour les diesels, tous les contrôleurs techniques savent que la norme de pollution qui fait tourner les moteurs à 4000t/mn n’est pas respectée sous peine de casse moteur!

  2. 1 centime de + par litre, faites le calcul et arrêtez de pester contre les taxes qui vous permettent de rouler sur des routes publiques. Sans taxes il ne resterait plus que les routes et autoroutes! payantes!!!! Vos taxes sont donc des abonnements (payants) sans avoir besoin de péages qui vous ralentissent.

  3. Rien à foutre des ces conneries de Co2…
    Les essences à injection directe d’essence émettent encore plus de particules que les diesels, mais il sont un passe droit jusqu’en 2017 (je crois). Et tout cela pour quoi, pour avoir fait une lutte débile contre le Co2 qui n’est pas et n’a jamais été un polluant !
    Que l’on arrête d’emmerder tout le monde avec des normes stupides et des niveaux d’émission qui ne correspondent à rien du tout !
    Que l’on arrête avec les conférences climat sans queue ni tête !
    Et enfin, que l’on arrête de se foutre du monde, SURTOUT !

  4. Pour que chaque automobiliste soit respecté, il faut que les carburants soient égaux en prix, donc baissons l’essence !

    La consommation réelle est celle que vous calculez, vous, en notant systématiquement le nb de litres, le kmetrage en passant à la pompe.

    On ne peut pas se fier aux constructeurs, à l’ordinateur embarqué, car tout cela se modifie par un passage à la valise….(du vécu, pour moi !).

  5. Les constructeurs passent des tests. Selon des conditions définies par l’organisme.
    Les résultats sont difficiles à retrouver en réel, mais li n’y a as tricherie de la part des constructeurs. La tricherie VW est de cacher des chiffres différents par un logiciel, voire deux. Ne mélangeons pas tout.

  6. Volkswagen n’est pas seule à nous tromper ! En effet !
    Le titre de cet article aussi ! Puisque rien dans cet article n’est en rapport avec le titre (Sauf de vagues soupçons sur d’autres constructeurs).
    Après un tel titre, on attendrait au moins quelques détails sur ces soupçons.

  7. Il y a une différence entre des mesures standardisées et normalisées certes pas très représentatives de l’usage réel du véhicule et la volonté de truquer les mesures.
    Il est là le vrai scandale.
    Cela étant, si cela conduit à réviser les normes pour que les affichages soient plus réalistes, ce n’est que bénéfique.

  8. j’ai une vieille R18TURBO DIESEL RENAULT de 1984 et je me marre quand je vois les annonces des voitures super economiques!!!!!!!avec cet ancestrale vehicule j’ai reussi a faire le trajet Paimpol -BREST aller et retour…..3.43 et3.8 l/100 mais en faisant tres attetion bien sur…mais aussi Paimpol-Orsay(91)4,8l/100 par la route ,mais au retour 6.2l/100 par l’autoroute???????(plus le peage)alors l’autoroute bonjour les degats…..et moi je ne triche pas avec un logiciel bienveillant(je n’ai pas d’electronique!!!!!donc ,en plus beaucoup moins de pannes….)vive les vieux tacots a bon entendeur …salut

    • les “voitures actuelles” de même gabarit, et en conduisant normalement sont en dessous de 5 litres sur autoroute et autour de 3,5 litres sur route.
      Il n’t à pas de quoi se vanter.

    • On a tous fait la même expérience!

  9. La tromperie vient déjà sur la consommation de carburant, quand le constructeur annonce 4l/100km, c’est plutôt 6l/100km qu’il faut lire donc autant de plus pour la pollution sans logiciel pour tromper les mesures……

    • Sans compter le fait que les compteurs de vitesses sont faussés.

      Equipez vous d’un GPS nomade (ou de l’appli GPS votre smartphone) en affichant la vitesse réelle.

      A 90 “compteur” vous êtes réellement entre de 80 (Fiat 500L) et 86 km/h (nouvelle C4).

      Forcément, à retirer jusqu’à quasi 10 km/h sur la vitesse réelle pour certains constructeurs, il est très facile d’afficher des consommations moindres.

  10. 9 diesels sur 10 ne respectent pas la norme Euro 6 !
    (Rapport du 14 septembre 2015 de la fédération européenne Transport & Environnement.)
    Il est urgent de régulariser les taxes des carburants. Il est parfaitement anormal de voir un gasoil moins cher alors qu’il est plus couteux à produire & plus polluant!
    Un manque à gagner de près de 7 milliards d’euros par an pour le budget de l’État !
    Signons la pétition “essence-gasoil, mêmes taxes”
    _lien:_ http://chn.ge/1JTTsq8 _
    Merci

    • Et bien moi je ne signerai pas cette pétition ne vous en déplaise, les taxes ça suffit.

    • Moi non plus

    • Comment peut-il y avoir des gens qui réclame encore plus de claques fiscales dans la figure ???
      Stop les taxes !!!

Moi aussi je donne mon avis