Le poids de ce qu’a fabriqué l’Homme dépasse celui des êtres vivants

L’ensemble de la production humaine double de poids tous les vingt ans, et pèse désormais autant que la biomasse.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 10 Dec 2020, à 14 h 10 min
Le poids de ce qu’a fabriqué l’Homme dépasse celui des êtres vivants
Précédent
Suivant

C’est une manière inédite et originale d’analyser l’impact de l’Homme sur la planète : la comparaison de deux masses très différentes et pourtant fortement interconnectées. Ces masses, ce sont la somme totale du poids de la production humaine (appelée masse anthropique)… et la somme totale du poids des êtres vivants, également appelée « biomasse ». Et la première a dépassé la seconde.

L’année 2020 : l’année où la production humaine pèse autant que la biomasse

C’est un article paru dans la revue scientifique Nature, le 9 décembre 2020(1), qui en fait le constat. Les calculs sont théoriques et, de fait, approximatifs, les chercheurs n’ayant pas tenté de peser tous les bâtiments, toutes les petites cuillères, ni tous les arbres ou animaux. Mais ils estiment que la biomasse, donc la somme de la masse de tous les êtres vivants, végétaux et animaux (humains compris) est équivalente à 1,1 tératonnes. Eh bien, en 2020, la somme de toutes les productions humaines a atteint ce même poids.

Le poids des productions humaines plus important que la biomasse ©koya979

2020 (avec une incertitude de plus ou moins 6 ans, un détail sur la temporalité de la planète), est donc l’année charnière. La production artificielle des humains, de l’ordinateur à la route en passant par les maisons et les avions, donc la masse anthropique, pèse désormais autant que la somme du poids de tous les êtres vivants.
Pour les chercheurs, c’est une preuve supplémentaire de l’impact de l’être humain sur la planète, ainsi qu’une nouvelle manière d’analyser l’anthropocène.

L’explosion de la masse anthropique au XXe siècle

Les chercheurs ont surtout souligné l’impact du XXe siècle dans l’évolution de la masse anthropique : celle-ci ne représentait, en 1900 selon leurs estimations, que 3 % de la biomasse. Après la Révolution Industrielle, et surtout depuis la deuxième moitié du XXe siècle, sa croissance est telle qu’elle double tous les 20 ans. Une croissance exponentielle qui devrait malheureusement continuer.

D’ailleurs, dans leur article, les chercheurs estiment que la masse anthropique, si elle continue d’évoluer avec la même rapidité, dépassera les trois tératonnes en 2040  : elle pèsera alors trois fois plus que la biomasse.

Illustration bannière : Poids biomasse – © Orla
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis