En 2018, il faudra s’attendre à plus de tremblements de terre majeurs dans le monde

Des scientifiques préviennent que 2018 sera le théâtre de davantage de tremblements de terre majeurs. Ils expliquent que lorsque la rotation de la Terre décroît légèrement, une période de séismes majeurs plus nombreux suit. Et ce sera le cas l’an prochain.

Rédigé par MEWJ79, le 21 Nov 2017, à 10 h 30 min

Selon des géologues américains, en 2018, la Terre va ainsi connaître davantage de tremblements de terre de forte amplitude. Ils précisent que l’activité sismique sera accrue en particulier dans les régions tropicales.

En 2018, davantage de tremblements de terre de forte amplitude

Dans leur étude, publiée dans Geophysical Research Letters, Roger Bilham, de l’université du Colorado, et Rebecca Bendick, de l’université du Montana, se sont intéressés aux séismes de magnitude 7 et plus (les plus violents, donc), enregistrés depuis 1900(1). Et leurs conclusions ne sont pas rassurantes : selon ces géologues américains, la Terre devrait ainsi connaître davantage de tremblements de terre de forte amplitude, en 2018.

Lire aussi : Et si certains séismes étaient provoqués par les humains ?

Si l’étude ne prédit pas où exactement ces tremblements de terre supplémentaires auront lieu, Bilham note que la plupart des séismes intenses semblent se produire dans des régions proches de l’équateur, après un ralentissement de la durée de rotation de notre planète.

En effet, les scientifiques estiment que des variations dans la vitesse de rotation terrestre, bien que très faibles (de l’ordre d’une milliseconde par jour) devraient déclencher une activité sismique accrue, en particulier dans les régions tropicales. « La corrélation entre la rotation de la Terre et l’activité sismique est forte, et elle suggère qu’il va y avoir une augmentation du nombre de tremblements de terre intenses l’an prochain », affirme Roger Bilham au site The Guardian(2). Il semblerait qu’il existe des cycles. Ainsi, les chercheurs ont observé qu’il y a déjà eu cinq périodes avec un nombre significativement supérieur de grands séismes.

tremblements de terre, Japon

Grand tremblement de terre suivi d’un tsunami au Japon, Avril 2011 © OBJMShutterstock

Tous les trente-deux ans, le nombre de tremblements de terre majeurs connaît un pic

« Dans ces périodes, il y a eu entre 25 et 30 tremblements de terre intenses par an, précise Bilham. Le reste du temps, le nombre moyen est d’environ 15 séismes majeurs par an ». Plus précisément, le nombre de tremblements de terre majeurs connaît un pic tous les trente-deux ans environ. En cherchant des corrélations entre ces périodes d’activité sismique intense et d’autres facteurs, les scientifiques en ont découvert un seul : quand la rotation de notre planète décroît légèrement, s’ensuit une période de séismes majeurs plus nombreux suit. Bilham commente ce phénomène : « C’est simple, la Terre nous envoie pendant cinq ans un avertissement de tremblements de terre à venir. »

Combien de tremblements de terre par seconde dans le monde entier ? La réponse sur le Planetoscope

L’explication est donnée par Science(3) : à l’équateur, la Terre tourne à 460 mètres par seconde, et même un léger décalage entre la croûte terrestre, le manteau et le noyau en fusion de notre planète pourrait déclencher des forces causant ces séismes, suppose Peter Molnar, un autre géologue de l’université du Colorado. Les chercheurs ont, en effet, observé qu’il y a eu des périodes de cinq ans, depuis 1900, où la rotation terrestre a ralenti d’environ une milliseconde par jour, et qu’elles ont été suivies par des périodes où le nombre de séismes intenses a augmenté.

Illustration bannière : Après le séisme au Népal, Avril 2015 – © think4photop / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis