Participez à l’enquête : votre ville convient-elle aux piétons ?

Le collectif « Place aux piétons » a lancé un questionnaire en ligne afin d’obtenir une meilleure prise en compte du piéton dans l’espace public et la promotion de la marche.

Rédigé par Audrey Lallement, le 19 Dec 2020, à 18 h 30 min
Participez à l’enquête : votre ville convient-elle aux piétons ?
Précédent
Suivant

Comment se passe votre déplacement lorsque vous marchez dans votre ville ? Avez-vous assez de place ? Vous sentez-vous en sécurité ? Est-ce agréable ? Toutes ces questions intéressent le collectif « Place aux piétons » qui veut promouvoir la marche comme un déplacement à part entière.

La marche, un mode de déplacement trop oublié

Gratuite, écolo, bonne pour la santé et ne nécessitant aucun matériel, la marche est le mode de déplacement sain par excellence. Selon le collectif « Place aux piétons, » elle est d’ailleurs « la première des mobilités puisque sa part modale est supérieure à 60 % dans la plupart des villes ». « Pourtant le piéton est le grand oublié des politiques publiques de mobilités même si quelques progrès ont été réalisés ».

« Le piéton n’est pas un véhicule. On ne gère pas les piétons comme on gère des flux de voitures, » estime le collectif(1). C’est pourquoi il veut développer une culture de la marche en faisant de la marche un mode de déplacement à part entière. Il compte donc renouveler la conception et la gestion de l’espace public et accueillir les usagers vulnérables.

Redonner au piéton toute sa place

Une rue de Reims – © Jose HERNANDEZ Camera 51 / Shutterstock.com

« Place aux piétons » veut redonner au piéton toute sa place dans les villes et les villages. Pour ce faire, il rappelle qu’il a besoin de rues (trottoirs et chaussées) et de place adaptée à son usage. Trop souvent le piéton doit se débrouiller pour marcher dans l’espace public. Le collectif propose de mettre en place différentes initiatives comme le pédibus, les randonnées urbaines et les balades de découverte.

Pour ce faire, « Place aux piétons » demande une « circulation automobile apaisée » avec une réduction du nombre de voitures et de la vitesse « qui rend la ville moins polluée et plus attractive. Nous avons besoin de plus d’espaces libres et sécurisés pour marcher sans être exposés ». Il réclame aussi des trottoirs plus larges, des itinéraires pédestres redessinés, un espace public attractif dans lequel « les femmes ne se sentiront plus menacées, où les enfants pourront jouer en toute quiétude et dans lequel nos aînés pourront bénéficier d’équipements nécessaires à leurs besoins : assises, points d’eau et présence végétale qui protège et rafraîchît ».

 Un questionnaire pour promouvoir la marche

Les piétons et le tram se croisent à Montpellier – © Pierre-Olivier / Shutterstock.com

Afin d’obtenir une meilleure prise en compte du piéton dans l’espace public et la promotion de la marche, le collectif a lancé un questionnaire en ligne. Grâce aux retours d’expérience des participants, il permettra de publier un palmarès des villes « marchables ». Les informations récoltées pourront alors servir aux collectivités afin de connaître le ressenti et les attentes des marcheurs, piétons et autres randonneurs, améliorer leur quotidien et « de faire de la marche un plaisir ».

Le questionnaire est ouvert du 1er Décembre 2020 au 15 Février 2021. Les résultats seront connus au printemps 2021. Il s’articule autour de cinq thèmes : la marche au quotidien (facilité ou difficulté à se déplacer, relations avec autres usagers de la voie publique…), la sécurité, le confort (aménagements, signalétique…), l’importance accordée aux déplacements à pied par la commune, les aménagements et équipements.

Participez au baromètre des villes marchables !

Illustration bannière : L’hyper-centre piéton de Lyon – © Keitma / Shutterstock.com
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis