Photovoltaïque : tarifs d’achat et conséquences

Rédigé par Kathy, le 25 Jul 2013, à 16 h 15 min

Les tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïques avaient plusieurs fois été revus à la hausse. Cette fois, ils dégringolent et de nombreuses entreprises ont annoncé cesser leur activité.

Electricité photovoltaïque : tarifs en baisse jusqu’à presque -10 %

Les tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque sont revus régulièrement. Ils avaient ainsi augmenté de 5 % en octobre 2012, permettant aux entreprises du secteur de souffler un peu après des baisses successives importantes. La Commission de Régulation de l’Energie vient de communiquer au Gouvernement les nouveaux coefficients de décroissance des tarifs d’achat pour les nouvelles installations photovoltaïques.

Ceux-ci concernent les petites installations, c’est-à-dire celles dont la puissance est comprise entre 0 et 100kW, et dont le raccordement au réseau se fera entre le 1er juillet et le 30 septembre.

photovol11Coup dur pour les professionnels du photovoltaïque

La baisse sera d’au moins 3,5 % et pourra aller jusqu’à 9,5 %, selon le type d’installation. Une injustice, selon SER-SOLER. L’indicateur retenu se trouve être les demandes de raccordements effectuées au trimestre précédent, indice non fiable selon le syndicat des énergies renouvelables : le parc ne se développe pas à la même vitesse toute l’année.

Malgré les mesures d’urgence prises par le Gouvernement en début d’année pour revaloriser les tarifs, cette décroissance, calculée à partir d’un mauvais indicateur, paralyse, une fois encore, la filière“, déplorent Jean-Louis BAL et Arnaud MINE, respectivement Président du SER et de SER-SOLER. “Une refonte complète du soutien public est vitale pour les entreprises du photovoltaïque.

Les professionnels s’inquiètent pour leur avenir et souhaitent maintenant qu’une analyse plus approfondie soit effectuée par les Pouvoirs Publics.

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour avoir voulu faire TOUS le toit du refuge en solaire et se l’être vu refuser par de nombreux “professionnels” du voltaïque de ma région.
    Nous fonctionnons toujours à l’électricité avec ses Défauts et ses inconvénient cars nous sommes en bout de ligne.
    Le photovoltaïque OUI! mais avec des professionnels compétents et non butés.

  2. De nombreux professionnels vont fermer, c’est sùr, mais la majoritè ont été crées uniquement dans le cadre de faire des profits rapides et sans avoir les capacités et qualités requises.
    Bon nombre d’utilisateur pleurent déjà des conséquences d’installations faites par des soi-disant pro qui n’y connaissaient rien a une toiture , ni aux capteurs, ni en électricité…..

    Ce n’est pas à l’état, à travers des primes et défiscalisation, de financer ou créer des secteurs ou plein de petites sociétés se gavent et ferment après 2/3ans d’existence……

    Une marge de 80% est de mise dans ce secteur, avec des produits de bas de gamme fabriqués en Chine………

    • Le développement des Enr via la subvention des tarifs d achats , n’a rien de choquant. Le nucléaire à été et est encore largement subventionné , tous comme d autres secteurs ou des commandes de masses de l état pérennise tout un secteur.
      Par ailleurs, il y’a eu c est vrai de nombreux abus mais la profession s est assaini et nombres de sociétés sur ce marché sont aujourd’hui diversifiées sur une activités installateur.
      Votre ignorance sur les marges des entreprises et flagrantes et vous mélangez torchons et serviettes.
      Si l on veut que le solaire soit la cause de tous les maux, on trouvera de quoi anéantir la filière et c est ce qui se passe en France.
      Je vois nombres de professions qui se gavent sur le dos des Français mais c est une autre histoire car il n est pas de bon ton de déstabiliser les lobbys en place ( Kine, podologue, opticien, assurance, mutuelle, notaire, etc….) .

  3. Belle mentalité Vincent!! ces entreprises ne pourront plus déranger votre petit confort personnel. ce que vous ne comprenez pas c’est que l’état s’attaque simplement aux petites entreprises, car la baisse des tarifs d’achat n’a lieu que sur les petits projets. et en tuant tous les petits on va permettre aux grosses boites de bien se développer. et une fois que ces grosses boites auront le monopole on verra une belle augmentation des tarifs d’achats pour enrichir encore un peu plus les riches. mais bon tant que vincent n’est pas dérangé tout va bien!!

    • bonjour Baptiste….voila une personne qui a très bien compris ce qui allait se passer ( on en a les preuves chaque jour qui passe .)…..mais décidement pour certains …tant qu’on mets pas la main dedans on dit toujours ” mais non c’est pas de la merde !!!!!!!!)

  4. Heureusement que le tarif baisse ! La technologie progresse et se démocratise, les coûts diminuent. C’est certain que pour avoir un rendement de 15% ça va être plus compliqué et bien tant mieux ! L’énergie n’est pas faite pour engranger de l’argent mais permettre la production de biens et fournir de quoi vivre convenablement.
    Redonnons le photovoltaïque aux vrai projets de fourniture d’énergie et non aux spéculateurs.

  5. Bien dit ! Et comme ça nous ferons quelques pas en arrière et resterons encore un bout de temps au nucléaire et énergies fossiles 😉
    Sans rire, le photovoltaïque est essentiel pour une transition vers les énergies renouvelables, on peut en effet l’installer partout, même chez soi. Pour les professionnels c’est la même chose. Des panneaux prennent peu d’espace utile (sur le toit ça ne gêne pas grand monde) et demeurent énergétiquement rentables de nos jours.
    Certes c’est cher, mais on n’a pas dit que la transition se ferait sans coût, et il faut bien que quelqu’un paie quelque part. Ce qui est dérangeant ici, c’est que l’état semble ne plus vouloir se soucier de cette branche des énergies renouvelables, or c’est bien lui qui saura donner un coup de pouce au marché comme il l’a fait pour l’auto électrique.
    Ceci dit, c’est un effort que tout le monde doit fournir, pas seulement “les autres” 🙂

    • Il faudrait que tous ces petits producteurs d’énergie consomme leur production au lieu de la revendre à EDF à des prix prohibitifs financé par la CSPE et de la racheter au prix du marché c’est à dire 4x moins chère, qu’il consomme ce qu’ils produisent et la d’accord pour qu’EDF rachète le surplus à un prix plus élevé.

  6. Tant mieux ! je vais enfin cesser d’être harcelé plusieurs fois par semaine au téléphone pour des “études sur les capacités photovoltaïques” de ma maison !…

Moi aussi je donne mon avis