Un permis vélo pour apprendre aux enfants à bien rouler

Afin de sensibiliser aux dangers de la route, le gouvernement a décidé d’agir dès le plus jeune âge et de proposer une formation de dix heures, entre le CP et le CM2. Et pour cause, selon les derniers chiffres de la Sécurité routière, la mortalité des cyclistes est la plus forte relevée pour un mois de février depuis dix ans.

Rédigé par MEWJ79, le 15 Apr 2019, à 11 h 30 min

Le gouvernement veut que tous les enfants sachent faire du vélo correctement. Pour ce faire, une formation devrait être rapidement proposée aux élèves de primaire.

Une formation de dix heures entre le CP et le CM2 pour apprendre à rouler à vélo

Les derniers chiffres de la Sécurité routière ne sont pas bons, notamment concernant les cyclistes. La Sécurité routière de révéler : « La forte augmentation de la mortalité routière enregistrée le mois dernier (en février), concerne principalement les piétons, les cyclistes, les jeunes de 18-24 ans et les seniors de 65 ans et plus ». Elle s’inquiète particulièrement de voir « la mortalité des cyclistes la plus forte relevée pour un mois de février depuis dix ans, avec 18 décès estimés ».

Mieux vaut sensibiliser aux dangers de la route dès le plus jeune âge. ©Soloviova Liudmyla

Afin de sensibiliser aux dangers de la route, le gouvernement a décidé d’agir dès le plus jeune âge. Il a ainsi annoncé vendredi 12 avril le lancement du programme Savoir rouler à vélo, destiné aux enfants de 6 à 11 ans(1).

Il s’agit d’une formation d’une dizaine d’heures de cours, dispatchées entre le CP et le CM2, pour apprendre à bien circuler sur le bitume avec une bicyclette. Cette formation sera soit pour les enfants à titre individuel, soit dans les écoles qui le souhaitent, a indiqué le ministère des Sports.

Un projet déjà critiqué car payant dans certains endroits

Au programme : la découverte des panneaux de signalisation, des entraînements sur la voie publique… Des associations comme la Fédération Française de Cyclisme ou la Fédération des Usagers de la Bicyclette pourront assurer ces heures de formation, avec la Prévention Routière.

Mais ce projet gouvernemental fait déjà débat chez les associations de cyclistes, car cette formation ne serait pas obligatoire et surtout, elle serait payante dans certains cas. Pour certains, il s’agit donc d’une entrave pour les défenseurs de la gratuité de l’école publique.

La formation proposée par le gouvernement n’est pas pour autant obligatoire. ©LeManna

Le programme comprend trois étapes : « Savoir pédaler », « Savoir circuler » et « Savoir rouler à vélo », c’est-à-dire « circuler en autonomie sur la voie publique », selon le communiqué du gouvernement.

« Faire de la bicyclette est une compétence que doit avoir un enfant qui sort du primaire, car le gouvernement a l’intention de développer le vélo dans notre pays », assure Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, sur Europe 1(2).

Illustration bannière : Enfants à vélo -© Pressmaster
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Les enfants sont plus respectueux de code de la route que les adultes, c’est aux adultes qui l’on devrait imposer un permis vélo voir trottinettes.

Moi aussi je donne mon avis