Les 4 pays les plus respectueux de l’environnement au monde

Rédigé par Hugo Quinton, le 4 Dec 2015, à 14 h 44 min

Dans le cadre de la COP21 qui se tient actuellement à Paris, Climate Action Tracker, un organisme scientifique qui analyse les efforts fournis pour le climat en vue de réduire le réchauffement climatique à deux degrés, classe les pays en fonction de leurs engagements écologiques. Vous allez voir, les pays les plus respectueux de l’environnement au monde ne sont pas ceux que vous croyez.

Des pays reconnus comme des modèles pour l’environnement

Les plus méritants ne sont effectivement pas ceux que l’on croit. Il s’agirait selon Climate Action Tracker du Bhoutan, de l’Éthiopie, du Costa Rica et du Maroc. « Ces pays tous membres du G77, le club des pays en développement à l’ONU, représentent à peine 0,5 % des émissions de gaz à effet de serre », notent les chercheurs.(3)

Le Bhoutan

Selon le Climate Action Tracker, le Bhoutan est l’exemple à suivre. L’analyse des promesses des pays, sous forme d’INDC, les contributions décidées au niveau national qui ont été remises par les Parties en amont de la conférence Paris 2015 (COP21), montre que l’engagement écologique est ce qui le définit le mieux. Le Bhoutan, connu pour avoir troqué le PIB (Produit Intérieur Brut) pour le BNB (Bonheur National Brut), reste fidèle à sa philosophie résumée par son Premier ministre de l’époque, Jigmi Y. Thinley, lors de la conférence Rio+20 en 2012 : « Nous travaillons à devenir le premier pays du monde 100 % biologique ».

bhoutan-pays-ecologique

D’après les chiffres de la banque mondiale, le Bhoutan utilisait 15 kilos d’engrais chimiques par hectare de terres arables en 2012, alors que la France en utilisait 137 kilos par hectare. Couvert à 70 % de forêts qui absorbent le CO2, le pays de 750 000 habitants émet très peu de gaz à effet de serre. Le pays peut d’ailleurs se targuer de produire 100 % de son électricité grâce à l’hydroélectricité et de promouvoir les énergies renouvelables au même titre que les grandes centrales hydroélectriques. Comme le précise Slate, le principal défi du Bhoutan est de réussir à concilier croissance économique et préservation de l’environnement.

Le Costa Rica

Pour le Climate Action Tracker, le Costa Rica est un modèle écologique grâce à son ambition et sa biodiversité. Le pays dont le quart du territoire est classé zone écologique protégée, s’est engagé à devenir neutre en carbone d’ici 2021 et à réduire ses émissions de gaz d’un quart, soit 44 % par rapport à 2012 d’ici 2030.

costa-rica-ecologie-pays

Le pays a tenu 94 jours en produisant seulement de l’énergie renouvelable l’année passée. Dans sa contribution climatique  remise en septembre, le gouvernement affirme que son but « est d’atteindre et de maintenir une matrice de 100 % d’énergie renouvelable d’ici à 2030 ». Des intentions jugées suffisantes pour le Climate Action Tracker mais qui reposent cependant sur un soutien financier international.(2)

Lire page suivante : Pourquoi l’Ethiopie et le Maroc sont jugés si respectueux de l’environnement

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Intéressants ces exemples qui nous montrent que des politiques un peu plus éclairées à propos du réchauffement sont possibles. Mais il faut dire aussi que ces 4 pays ont des conditions climatico-géographiques favorables pour atteindre leurs objectifs dans ce domaine.
    Comme le disent bidaouia et Evelyne, d’autres problèmes devraient également être réglés…à quand une prise de conscience des dirigeants et l’éducation des populations ?

  2. vivant au maroc, je suis surprise que mon pays soit classé parmi les 4 1ers ?
    qu’en est il du tri des déchets ? des réglementations sur les usines ? un petit tour à mohamedia ?
    de l’utilisation de l’eau ?
    des cotes maritimes saccagées par l’immobilier ? du manque de verdure dans les villes ?
    du manque de transport en commun pour les citadins ?
    cela ne compte il pas dans les notes ?

  3. Le réchauffement climatique n’est pas le seul fait des humains, par contre la pollution des rivières, fleuves, mers et océans l’est à 100%! Pourquoi ne commence-t-on pas par le plus urgent? Car la pollution généralisée de l’eau fera bien plus de victimes mortelles que le réchauffement climatiques! Que ferons-nous quand les océans seront vides de la vie aquatique? On annonce qu’il n’y aura plus de poissons et de vie marine bien avant la fin du siècle. En effet les milliers de fleuves pollués par une agriculture devenue folle et quelques industries criminelles, se déversent continuellement dans les océans. L’eau potable sera un luxe, l’immense majorité des gens s’empoisonneront en buvant de l’eau polluée, en supposant qu’ils en trouvent. Pourquoi cette question si importante est-elle reléguée au second plan? Comment peut-on continuer à répandre sur les terres agricoles des produits toxiques qui y restent ou sont emportés par les pluies vers les rivières? Comment une industrie peut-elle rejeter dans la nature de l’eau qui n’a pas été décontaminée? Pourquoi continue-y-on à rejeter nos urines et fèces dans le circuit d’eau potable au lieu de les réutiliser pour produire de l’énergie?

    • Vous avez raison dans votre propos,nos gouvernants n’ont encore rien compris, si récupérer de l’argent sur le dos de l’automobiliste, plus facile à taxer que les autres pollueurs, de plus quand ont voit que la pub qui se sert de la COP21 pour nous faire consommer des biens qui iront tout droit à la poubelle car irréparables et j’en passe, la liste et longue, belle hypocrisie la COP21.

    • Fine et intelligente analyse Evelyne. Que d’hypocrisie dans ce monde. Tant que le fric dirigera le monde, la terre ira à sa perte.

Moi aussi je donne mon avis