Parois perspirantes. De quoi s’agit-il ?

Rédigé par Nolwen, le 17 Dec 2013, à 12 h 46 min

Dans le cadre d’un habitat plus écologique, on les évoque peu et pourtant les parois perspirantes sont indispensables au confort et à l’assainissement de la maison…

Parois perspirantes : la maison respire !

Une paroi perspirante est une paroi de l’enveloppe du bâti optimisant le déplacement de la vapeur d’eau au sein des composants qui la caractérisent, mais est toujours étanche à l’air et évite la condensation.

  • La paroi perspirante permet d’autoréguler l’humidité de l’air à l’intérieur du bâti. Ainsi, la vapeur d’eau traverse un mur de l’intérieur vers l’extérieur, en empêchant l’air de rentrer.
  • Parmi les matériaux perspirants on retrouve : le bois massif, les briques, le torchis ou encore les isolants écologiques. Ces matériaux qui composent la paroi sont installés du plus imperméable à l’intérieur au plus perméable à l’extérieur.
  • En 2008, le prix des forêts avait connu une hausse de 7,1 %, et 14 000 transactions ont été effectuées sur une surface de 118 000 ha. En 2010, seulement 100.000 hectares de forêt s’échangeaient par an, tout au plus.
  • Les forêts les plus chères sont à moins de 2 heures de Paris.

De l’utilité des matériaux perspirants

fleche-suiteLe choix des matériaux des parois perspirantes est essentiel car il peut entraîner certains troubles si les règles de base ne sont pas respectées.

Par ailleurs, il faut éviter les matériaux comme les parpaings qui ne laissent pas respirer le mur.

Quant aux enduits naturels (chaux, terre crue etc.), outre le fait qu’ils sont plus sains, ils permettent de protéger les murs contre l’humidité.

*
Cela me donne une idée

 

A  lire sur l’isolation naturelle 

Pour isoler en utilisant des écomatériaux :
Isoler sa maison avec des isolants naturels
3 étapes pour isoler sa maison et chauffer moins …
Le dossier Habitat écologique
Maison. Isoler au naturel, les isolants écologiques (1)
Quelles sont les 6 nouvelles mesures du Diagnostic de Performance Energétique ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour
    Les matériaux non perspirants sont les matériaux étanches à la vapeur d’eau, principalement le béton sous forme parpaings ou banché dans un coffrage, avec quoi on construit encore aujourd’hui plus de 90% des logements neufs…qu’on isole en général avec du polystyrène ou de la laine de verre et qu’il faut surventiler. Les parois perspirantes évitent tout problème de condensation (si elles sont bien réalisées, c’est essentiel et nécessite un bon savoir-faire), et apportent un grand confort : elles sont en général bien isolantes et il n’y a aucune paroi froide, de plus le pb de vapeur d’eau étant résolu les besoins en ventilation se trouvent réduits. Une mine d’informations se trouve sur le site des éditions Terre vivante, onglet Librairie, page Habitat écologique.

    • Un très bon exemple est l’immeuble construit à Saint Dié (Vosges) par le bailleur social Le Toit Vosgien : 7 étages en ossature bois intégrale isolée avec de la paille en caissons bois rapportés à la structure et peau en bardeaux de terre cuite. Performances très supérieures à la norme BBC pour un prix équivalent : il s’agit d’habitat social. Le coût prévu de l’énergie (chauffage éclairage ventilation, hors électroménager) est de 130€ par an pour 90 m², soit 1,4€/m². Chez moi en Normandie, dans mon immeuble en béton mal isolé, le chauffage au fioul coûte 17€/m² à lui seul..

Moi aussi je donne mon avis