Notre-Dame-des-Landes : déjà trop d’aéroports en France (partie 1)

Rédigé par Alan, le 7 Feb 2013, à 17 h 25 min

L’opposition fait rage depuis plusieurs semaines entre les partisans du projet et ses opposants. consoGlobe revient sur le fond du débat : les  aéroports français sont-ils tous justifiés ; fonctionnent-ils tous à 100 % ? Ne gagnerait-on pas à mettre en valeur d’autres dispositifs ? Au-delà de NDdL s’ouvre un débat de fond sur le surinvestissement en infrastructures mal sélectionnées.

Sommaire :

  1. Notre-Dame-des-Landes : déjà trop d’aéroports en France (partie 1)
  2. Les aéroports français sont déjà trop nombreux ! (partie 2)
  3. Des aéroports français moins, peu, ou pas utilisés (partie 3) (à venir)

Notre-Dame-des-Landes : ce qu’on nous dit

aeroport-nantes-atlantique

(© CC, Jean-Michel Baud)

Évidemment, des arguments en faveur du projet existent. Commençons donc par eux avant d’examiner la situation plus en détails. Les partisans du projet présentent cet aéroport de Notre-Dame-des-Landes comme compatible avec le Grenelle, un atout économique presque bon pour l’environnement…

Pourtant l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes soulève bien des questions  environnementales.

Trafic record pour l’aéroport de Nantes en 2012

C’est évidemment l’argument principal en faveur de cette nouvelle infrastructure. Le trafic passagers de l’aéroport de Nantes a augmenté de 12 % l’année passée, selon des informations relayées par Reuters. Sa Direction estime donc que le transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes est justifié. En 2012, plus de 3,6 millions de passagers sont en effet passés par l’aéroport de Nantes -Atlantique, pour 12 nouvelles lignes créées. Aéroports du Grand Ouest (AGO), filiale de Vinci, peut donc considérer l’année comme « record ». Les problèmes d’infrastructure seraient gênants, notamment en cas de pic d’affluence.

notre-dame-des-landes-01

(© CC, collectif NDDL)

Si on examine le projet sur quelques années, sans se préoccuper des soucis environnementaux, le projet est certes viable. Mais, grande question : sur combien d’années ? Les prévisions de trafic tablent sur + 3 % pour 2013, « du fait de la conjoncture économique globalement incertaine’ ».

Des justifications trop bancales, selon les opposants

Pour les opposants au projet, il ne s’agit simplement  que du déplacement du 3ème aéroport parisien … plus à l’ouest, puisque les lignes aériennes courtes ne sont pas rentables sur le long terme. Pour eux, le nombre de mouvements supplémentaires ne serait pas significatif, dans un aéroport reconnu comme sûr et qui pourrait être modifié pour accueillir plus de passagers.

Les études réalisées pour le nouvel aéroport ne prendraient en compte tous les coûts réels (ce que les économistes appellent les externalités, c’est à dire les coûts que supportent la collectivité, la nature… en lieu et place de l’aéroport). Aucune alternative, moins coûteuse, moins lourde, n’aurait été envisagée, si l’on en croit l’enquête menée par le cabinet d’études européen indépendant CE-DelftPour corriger des pics de trafic quelques jours par an, n’il y a-t-il pas d’autres solutions que construire un aéroport entier ?

Pire, si on prend en compte l’aspect écologique du projet, il se présente comme une hérésie totale, expliquent ses opposants. Et puis surtout, d’un point de vue purement pragmatique, les aéroports environnants seraient sous-exploités. La question qui se profile est : ceux qui dépensent l’argent public n’ont-ils pas la main lourde au regard des vrais besoins de notre économie et de notre territoire ?

> Suite : Transports, des travaux inutiles en France

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Encore un ministre qui veut un aéroport sous son règne !! Nantes Atlantique n’est pas un aéroport surbooké ! En espérant qu’il ne se fera pas ce nouvel aéroport.

  2. JE reponds a MR Arnaud , bien sur il défend son emploie et son salaire car il travaille pour Vinci mais nous sommes nombreux a penser que l’aéroport actuel pourrai etre adapté sans grand frais JE vous rappel que le projet est pensé avec deux pistes qui se croisent au nord Un élu MR AUXIETE a répondu que c’était pour ne pas détruire un gros village ( il a peut etre de la famille la ) Bref deux pilotes de longs courrier on répondus que deux pistes dans ces conditions ne servait a rien VOUS parler de l’attente , la aussi vous allez en avoir , avec les conséquences . PIRE il n’est pas prévue de voies de roulage près des pistes pour que les avions se rendent au lieu d’envol ,donc la beaucoup d’attente AUTRE chose les voies d’accès ( Route deux fois deux voies , lignes de TGV et de tramways ainsi que les gares et parkings ne sont pas dans les chiffres donnés = COÛT final triplé , QUEL SCANDALE

  3. justement l exctinction de l humanite elle est la ! Toujours plus ! Sa ne s arretera jamais car nous sommes perpetuellement insatifait ! D autant plus que d avoir plus ne rend pas plus heureux ! Je connais notre dame des landes ! L endroit est superbe sauvage avec une tres bonne terre agricole qui nourrit l humanite ! Nous sommes de plus en plus nombreux et chaque jour qui passent les terres agricoles se reduisent en peau de chagrin ! Ne se sont pas les avions qui vont nous nourrir ! D autant qu il y deja un aeroport a nantes ! ! Arretons d urbaniser a outrance ! Gardons le peux de nature qu il nous reste!!

  4. Je rappelle que le site choisi pour le projet de cette aéroport est situé en zone humide et rentre dans la liste des milieux protégés européens. Je viens de recevoir un lien vers une pétiton pour une initiarive citoyenne européenne contre les écocides. voici un extrait et le lien du site : (j’ai déjà signé)

    “Grâce à l’Initiative citoyenne européenne, les citoyens européens peuvent faire appel à la Commission Européenne pour proposer une législation européenne: Une loi pour criminaliser l’Écocide en Europe.”

    http://www. endecocide.eu/?lang=fr

  5. Je ne connaissais pas ce SK6000, merci pour cette info et pour le clip idéal ou irréel.
    Le coût de cet échec, la cour des comptes l’évalue, comme écrit dans l’article de Delphine, à un peu moins de 150 millions. Mais le rapport ne semble pas tout compter, d’après l’article du canard enchainé du 15 mai 1999 cité dans la page Wikipédia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/SK_6000
    L’ardoise est bien plus salée et atteindrait 1 milliard de francs de l’époque. dont 3OO millions pour la construction des voies.

    Ceci dit, le SK6000 fonctionnerait normalement depuis des années… Mais à Shanghai.

  6. non un deuxième aéroport n’est pas nécessaire ( l’existant restera en service pour Aibus et autres entreprises qui ne veulent pas transférés leurs investissements couteux sur le nouveau site , ne veulent pas non plus en subir l’entretien comme veut leurs imposer le conseil général AIBUS préfère ( tant qu’a déménager ) , déplacer l’usine de St Nazaire et de Nantes prés de l’unité d’assemblage près de Toulouse , Les ouvriers ont été informer , ne voulant pas perdre leur boulot ils sont passés dans le camp des Contres ce projet scandaleux et couteux , d’autre part les installations de l’aéroport de Londres sont identiques a celles de Nantes avec dix fois plus de trafic et aucun investissement dans les installations n’est prévu j’ajoute qu’on exproprie des gens agriculteurs pour la plupart qui se trouveront sans emploi , mais aussi sans Toits Gâchis humain , et de terres agricole en plus et tout ça parce que Mr Erault aurai voulu que l’aéroport porte son nom……. Pauvre France

    • Bonsoir,

      Le fait que la piste de Nantes Atlantique pourrait être conservée à l’usage d’Airbus ne signifie pas qu’il y aura deux aéroports. Toutes les installations d’accueil des passagers et de leur transit sera restitué aux agglomérations environnantes, luttant d’autant contre l’étalement urbain qui est la première source de consommation de terres agricoles dans les pays de la Loire (plus de 1000 hectares “consommés” par an)

      De plus, comparer un aéroport avec un autre comme vous le faites avec Heathrow (ou d’autres l’ont fait avec San Diego) est exact, on peut faire beaucoup plus de rotations d’avion sur une seule piste. Néanmoins, cela implique de faire patienter les avions au décollage, à l’atterrissage, et durant le temps de roulage vers l’aéroport. Ce qui consomme un carburant qui n’est ni bon pour la planète, ni bon pour le coût des vols.

      Bien à vous,
      Arnaud, de VINCI Airports

    • Tout a fais d’accord sur ce propos, quand on pense que plus de 50% des déplacements en avion sont inutile et couteux en pollution, enfin il faut dire que notre premier Ministre veux son ayrauport, afin que son nom s’inscrive dans l’histoire, et oui pauvre France avec des gouvernant de ce modèle.

  7. Marre de ces chantiers inutiles qui coûtent un bras alors que l’on gère mal les problèmes de pauvreté !

    Pétitions contre l’aéroport de trop :
    http://www.contribuables.org/2012/12/05/non-au-projet-daeroport-a-notre-dame-des-landes-3/

    et

    http://acipa.free.fr/Petition/petition.htm

    • Ce n’est pas avec notre (trop) modeste contribution aux impôts qu’on risque de subventionner leurs conneries, mais nous sommes archi solidaires ! Suis aussi abonnée à ce site “Contribuables Associés” avec “le cri du contribuable”, c’est lié …
      Et si le CRI ne résout rien, au moins ça soulage !
      Donc, je hurle : STOP !!! Yen a marre qu’ils dépensent l’argent qu’il n’ont même pas le mérite de gagner !

Moi aussi je donne mon avis