Et vous, que faites-vous pour un Noël écolo ?

Rédigé par Consoglobe, le 23 Nov 2009, à 9 h 41 min

Doucement mais sûrement, Noël approche avec son cortège de réjouissances (cadeaux, repas, décoration…). Chez consoGlobe, nous nous sommes demandés comment les consommateurs comptent s’y prendre pour allier festivité et écologie. Pour cela, nous leur avons posé quelques questions, et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos consommateurs responsables sont vivement inspirés…

Le noël écolo des consomm’acteurs

Que comptez-vous faire pour un noël plus écolo (au niveau repas, cadeau, déco…) ?

Sandrine, ambassadrice consoGlobe

Sandrine ambassadrice consoGlobePour la déco du sapin, bien que je souhaite la renouveler, je minimise les frais en essayant cette année de faire la déco moi-même avec de la récupération de vieux tissus, emballages en aluminium, en carton, de culots de bouteille ou de canettes.

Je fabriquerai des guirlandes avec le plastique de bouteilles et des boules avec les tissus ou vieilles chaussettes que l’on n’utilise plus.

Le guide des sapins de Noël à télécharger

Quant aux cadeaux, je suis fan des vides greniers, bourses aux jouets ou foire en tout genre, on peut acheter des cadeaux pour toute la famille et à bas prix. Les jouets sont souvent de très bonne qualité et en plus on évite les emballages superflus.

Robert, ambassadeur consoGlobe

robet noelConcernant le repas, nous achetons le foie gras chez un producteur du village voisin. Nous réalisons aussi les toasts avec du “pain maison” réalisé à partir de farine d’une abbaye située à une vingtaine de km de chez nous (la différence avec les farines du commerce saute aux yeux).

Zoom produit de fête : le foie gras

Quant à la viande, nous mangeons du gibier local accompagné de poires de notre verger, d’airelles cueillies par nos soins et de pâtes fraiches par exemple. Les desserts  sont faits maison aussi.

Clémentine, ambassadrice consoGlobe

Concernant la déco je ne fais que dans la récup’ !

Quant au repas, nous faisons un menu composé au maximum, comme tous les autres jours, d’achats sur un marché de produits locaux près de chez nous.

Pour les cadeaux, nous pensons aussi aller au marché de Noël équitable qui se tient tous les ans dans notre ville (Grenoble).

Hervé, ambassadeur consoGlobe

Hervé ambassadeur

Cette année je regarde de près les vins bio !

En France, 1/3 des produits chimiques utilisés en agriculture le sont pour le vins (et surtout en région champagne) .. en plus servir un vin bio est une très bonne façon de faire du lobbying écolo auprès de mes invités !

 

Isabelle, ambassadrice consoGlobe

cadeaux noel ecoloNous ne mettons qu’un sapin de 10 cm en carton peint et quelques décorations réalisées par mes soins avec de la peinture et de la récup’ (pot en zinc avec Père Noël en collage de serviette, guirlande de pomme de pin, bonhomme de neige en pot de yaourt en verre et bouchon plastique).

*

La suite p.2> Les témoignages et conseils de nos ambassadeurs

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Un Noël plus écolo pour moi c’est de revenir à plus de simplicité dans la déco, dans les cadeaux, dans le menu…
    Pour la déco de la table, je vais ressortir un grand drap blanc, avec un décor maison, à base de branches de sapin à découper et à agrémenter, quelques bougies en cire d’abeille, et le tour est joué.
    Pour les cadeaux je choisis cette année d’offrir des livres, sur la nature, le bien-être, l’écologie …
    Pour le repas, je reviens à un bon gratin de pommes de terre maison, et des légumes de saison pour accompagner le chapon. Avec un peu d’imagination on peut présenter ces plats comme des plats de fête.
    C’est chouette d’être créatif et de redécouvrir toutes les idées qui peuvent surgir de notre petite tête lorsqu’on décide de fabriquer et non plus d’acheter du tout fait.
    C’est un cadeau pour soi-même par le plaisir qu’on peut avoir à être inventif, et pour les convives à qui sont destinés ces petites attentions !
    Joyeux Noël créatif à tous !

  2. Bonjour,
    Je suis toujours surpris de voir des réactions aussi violentes sur l’élevage et la consommation de viande en général, et du foie gras en particulier.
    Si suis en accord pour dire que l’on doit (pour des raisons de santé, et d’environnement) diminuer notre consommation de viande, je ne trouve pas raisonnable de vouloir la supprimer complétement.
    Je ne vais pas rentré ici dans ce débat complexe, mais juste souligner qu’il y a des éleveurs/gaveurs qui travaillent correctement dans le respect des animaux.
    Dans le cas qui nous intéresse : un gavage manuel (en tâtant le jabot), au grain (pas de pâté), pas de cages de contention, des espaces enherbés, etc…
    A Palmagri nous faisons cela depuis plus de 30 ans, et je suppose que le producteur de Joël ou des autres font également attention à cela…
    Bien sur environ 90% de la production de foie gras ne respecte pas ces critères, mais je pense que l’on peut allier élevage, respect et environnement. (Et en général cela donne plutôt des excellents résultat !)
    J’encourage chacun à venir nous voir, et visiter des exploitations, et constater par vous même quel travail est fait et comment il est fait !

  3. Bonjour,

    Un cortège de réjouissances qui comprend la saignée des animaux ! Est-ce si réjouissant de manger le cadavre d’un animal sacrifié alors qu’il n’est en rien nécessaire à votre survie ? Ou l’organe d’un animal qui a subi la torture du gavage avant de finir saigné ?

    Allier festivité et écologie, c’est très bien, mais pourquoi ne pas y ajouter l’éthique ? Il n’est pas moral de considérer des êtres sensibles comme de simples ressources et de profiter de leurs souffrances et de leurs morts.

    Et il est tout à fait possible de faire un repas super bon et festif sans sacrifice animal.

    Je souhaite de bons réveillons éthiques et écologiques à tous.

Moi aussi je donne mon avis