Le Gulf Stream apporte la promesse d’étés plus frais

Le dérèglement climatique n’occasionne pas que des pics de chaleur ! L’affaiblissement du Gulf Stream provoquerait une baisse de la température en Europe de l’Ouest.

Rédigé par Pauline Petit, le 23 May 2017, à 11 h 00 min

Vous pensiez profiter tranquillement du réchauffement climatique et attendre que poussent les cocotiers sur les rives de la Mer du Nord ? Détrompez-vous ! Les effets du dérèglement climatique en Europe de l’Est amènent plutôt à un refroidissement. La faute au courant qui baigne nos côtes, le Gulf Stream.

Un affaiblissement du Gulf Stream risque de provoquer un refroidissement en Europe

Le Gulf Stream ou dérive nord-Atlantique est le courant marin qui circule des côtes du Mexique vers l’Atlantique Nord. C’est à ce courant que l’on doit notre climat tempéré : le Gulf Stream apporte une partie de la chaleur tropicale jusque nos côtes. Cette circulation des courants est ce qu’on appelle la circulation méridienne de retournement.

Le Gulf Stream affaibli par la fonte des glaces

Or après avoir été stable pendant des milliers d’années, le Gulf Stream aurait tendance à s’affaiblir à cause de la fonte de la calotte glaciaire du Groenland. « La perte de masse de la calotte glaciaire du Groenland imputable à l’homme semble bien freiner la circulation méridienne de retournement de l’Atlantique, et cet effet pourrait s’amplifier si nous laissons les températures grimper davantage » affirme Jason Box, chercheur à l’Étude Géologique du Groenland.

temperatures gulf stream

On voit très bien une vague de froid au niveau de l’Atlantique Nord © NASA/GSFC/Scientific Visualization Studio

« On voit clairement qu’une zone précise de l’Atlantique nord se refroidit depuis un siècle alors que le reste de la planète se réchauffe« , indique Stefan Rahmstorf, auteur de l’étude Nature Climate Change (cf. image ci-dessus). L’affaiblissement du Gulf Stream pourrait accélérer ce refroidissement en Europe de l’Ouest.

D’après les chercheurs, il y aurait environ 50 % de risque qu’un refroidissement global arrive en Europe de l’Ouest au cours du XXIe siècle. Un phénomène qui arriverait plus vite qu’on ne le pense : dans les dix ans à venir, les effets se feraient déjà sentir ! Un refroidissement plus amplifié dans les pays du littoral atlantique, qui subiraient une baisse de leurs températures d’un ou deux degrés en moyenne.

Les effets de cet affaiblissement du Gulf Stream pourraient déjà se faire sentir cet été, avec des températures plus basses que la moyenne habituellement observée.

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Il fume quoi? Le golfstream ne diminura pas la vitèsse de ces courant parce que de l’eau douce est rajouter par la fonte des glaces. C’est l’inverse. Il suffit de connaitre un peu la thermodynamique pour savoir que c’est faux. Plus la température monte et plus les mouvements de convections son importants, ce qui augmente la vitesse des courants. La température n’augmentera pas l’été, mais c’est pour voir les autres saisons augmenter. De toute façon, tous réchauffement/refroidissement ce fait avec ce courant marin. Et quand le climat se refroidi, le golfstream diminue (ère glaciaire, Drias) et s’arrète (il n’y a plus la manche, la mer recule à 200 kilomètres des côtes ouest). En revanche ce sera un climat chaud et humide (de la guyane à la floride selon les régions de métropole). Il faut aussi remarquer que l’islande a une moyènne qui tourne toujour entre -10 et +10 extrèmement stable, si le golfstream devait s’arréter on décendrait plutôt à moin cinquante.

    • Bonjour,
      quelles sont les compétences qui vous font écrire cela ?
      merci à vous

    • sur cette planète tout s’équilibre, les réchauffements qui provoquent la fonte des glaciers des pôles augmentent la quantité d’eau douce et froide, ce qui provoque entre autres l’élévation du niveau des océans, on le constate partout. Un phénomène chaud et sec comme El Nino, provoque en autre phénomène, ailleurs ou ensuite, humide et froid, La Niña. Donc le refroidissement des côtes d’Europe de l’ouest devrait bien se produire si le Gulf Stream se trouve ralenti ou déplacé par l’eau froide venant du pôle nord. votre théorie qui semble contredire ces phénomènes connus ne tient pas debout. Ou il nous manque des éclaircissements sur votre théorie.

Moi aussi je donne mon avis