Lessives diluées ou lessives concentrées ?

Rédigé par Annabelle, le 28 Sep 2012, à 15 h 50 min

C’est un peu déroutant. Les lessiviers nous ont d’abord parlé de lessives concentrées qui seraient plus écologiques (moins d’emballages, de poids, …). Aujourd’hui, les fabricants de lessive nous parlent de lessives diluées comme de lessives plus vertes. Faudrait savoir !

Lessives diluées, lessives concentrées, c’est quoi au fait ?

Les produits lessiviels sont définis par l’Ecolabel Européen comme « l’ensemble des détergents textiles et des détachants avant lavage, qu’ils se présentent sous forme de poudre, de liquide ou autre, utilisés dans les lave-linge domestiques, les laveries automatiques et les laveries collectives »

Le marché de la lessive est complexe, et les rayons débordent de références en tous genres. On peut distinguer 4 familles de lessives :

Les lessives en poudre

Elles représentent la forme classique des produits de lessive.

Les lessives liquides

Elles sont apparues dans les années 1980. Celles-ci, plus pratiques pour le dosage notamment, ont conquis les ménages français et représentent aujourd’hui plus de la moitié du marché en valeur.

Les lessives en tablettes

Prédosées, elles sont faciles d’utilisation et permettent d’utiliser la quantité nécessaire.

Les lessives « liquitabs »

Ce sont des dosettes de détergent liquide concentré, contenu dans un film plastique.

Face au constat que les lessives sont toutes plus ou moins polluantes, les lessiviers ont développé, sous la recommandation de l’AISE (l’Association internationale de la savonnerie, de la détergence et des produits d’entretien) des produits plus concentrés.

Ces nouvelles formules permettent de réduire le volume des emballages, ce qui implique moins de camions pour le transport. Alors, entre la lessive diluée et la lessive concentrée, qui l’emporte ?

Lessives diluées

Lessives concentrées

  • Une famille française réalise en moyenne 220 lessives par an, soit une consommation de 26 litres de lessive liquide ou 40 kg de lessive en poudre, 13 000 litres d’eau et 230 kWh d’électricité
  • En France, 20 millions de lessives sont effectuées par jour. De quoi tuer l’éco-système d’un étang de 6 hectares et de 1,5 mètre de profondeur

Emballage et production de déchets

Les lessives emballées dans du carton produisent des déchets d’emballage plus lourds mais entièrement recyclables. Les lessives concentrées, en poudre ou liquide, produisent moins de déchets d’emballage que les lessives non concentrées
Le poids de déchets d’emballage par lessive augmente au fur et à mesure que le contenu de l’emballage est plus faible Les poudres concentrées en sachet plastique constituent le choix produisant le moins de déchets mais ces déchets ne sont pas recyclables

Caractéristiques des lessives classiques

Avantages pour le consommateur

Ne contiennent plus de phosphates qui sont interdits Les flacons, plus petits et plus légers, facilitent le dosage
Inutilement lourdes : un pack de lessive “normale” = 40 % d’eau

A plus petite dose, les lessives concentrées sont aussi efficaces que les produits classiques.

Les quantités nécessaires sont réduites de 30 % à 50 %

Pour une famille de 4 qui fait 228 lessives par an, utiliser une poudre à lessiver concentrée c’est 23 kg de poudre en moins
Des prix calculés au plus juste
Une lessive diluée n’est pas forcément moins écologique ou plus biodégradable qu’une lessive non concentrée : tout dépend de sa formule. Une lessive concentrée n’est pas forcément plus écologique ou plus biodégradable qu’une lessive non concentrée : cela dépend de sa formule
Mettre plus de lessive que nécessaire est inutile et coûte cher. Les résidus de lessive, insuffisamment rincés, s’incrustent dans les fibres, ce qui abîme les textiles et irrite la peau

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. Vfddddefdzz

  2. slut. un bidonde 5 litre de desodorisant concentre liquide de sol .qules volume d’eau pour diluer? et quels parfun d’ajouter . et le carammel pourpuoi on utlis cette la (carammel)

  3. “Les flacons, plus petits et plus légers, facilitent le dosage”: Faux.
    Pour les liquides, tout bon chimiste sait qu’il est plus facile de doser précisément un produit dilué qu’un produit concentré; une erreur de 10% du dosage d’une lessive liquide concentrée peut correspondre, par exemple, à une erreur équivalente pour une lessive liquide classique (diluée) de 1% (cela dépend du rapport des concentration en agents lavants entre les 2 types de lessive, de l’habileté de l’opérateur et de la technique de mesure); En résumé, plus le liquide est concentré, plus l’erreur de dosage en agents lavants est élevée, entrainant des pollutions inutiles (pléonasme)et néfastes (re-pléonasme); pour minimiser cette erreur il faudrait améliorer la technique de mesure; en effet, les boules de dosage assez répandues actuellement, ne permettent pas techniquement de faire des dosages précis: il faudrait, par exemple, un équivalent de burette graduée ou d’éprouvette graduée ce qui diminuerait l’incertitude de mesure sur ces dosages (j’en appelle aux créateurs!). Devant la manipulation capitalistique des grands groupes lessiviers, que peut faire concrètement la ménagère pour limiter la casse environnementale?

    1) Utiliser des produits “grand-mère” à faible impact environnemental (cf forums).
    2) Faire travailler son expérience de “nez” et des dosages progressifs (on commence par un dosage faible, on mémorise sensitivement le résultats et on augmente le dosage jusqu’à satisfaction subjective, en évitant bien sur de considérer les odeurs parfumées qui sont un cache-misère et sur lesquelles l’industrie ne lésine pas dans leur formulation (une lessive “honnête” serait une lessive sans agent parfumeur, d’autant plus que les molécules utilisées dans les parfums peuvent avoir des effets néfastes pour l’organisme humain, même les huiles essentielles!).
    Bon apprentissage et bonne connaissance!

  4. Ah non, c’est du savon de Marseille.

  5. Toutes les lessives sont bannies chez nous.
    Nous utilisons du savoir noir.
    Tout aussi efficace, économique et sans odeur.
    Il y a aussi un aspect écologique important, mais je ne saurai le quantifier…

  6. Je suis dans une région où l’eau est très calcaire et mon mari souffrait de psoriasis. Nous avons fait installer un adoucisseur. Je vois d’ici les commentaires : il faut pouvoir l’installer et avoir les moyens financiers
    Cependant le rapport investissement/économies reste vraiment intéressant à court et long terme :
    – économie de lessive, de produit vaisselle, shampoing, douche… et pas de produits anti-tartre ; d’autant plus important quand on a une “fosse septique” !
    – peu ou pas de formation de tartre = durée de vie des appareils électriques, sanitaires et tuyauteries
    – linge et vêtements protégés, plus souples…
    Pour ceux, comme moi, qui boivent l’eau du robinet et qui n’aiment pas le goût de l’eau adoucie, un bon plombier vous laissera un point d’eau non adoucie.

  7. Moi j’utilise les noix de lavage pour un linge peu sale, j’ajoute quelques gouttes d’huile essentielle dans le réservoir assouplissant,
    (lavande, orange citron bergamotte, relaxant un désinfectant.
    Pour une lessive à 40° peu sale Idem.
    Pour linge sale, une tasse de bicarbonate de soude ménager, vinaigre blanc pour garder les couleurs, les Huiles essentielles sont facultative puisque que vinaigre blanc est anticalcaire et assouplissant.

  8. Les chiffres mentionnés dans votre tableaux m’étonnent beaucoup:
    -les machines à laver actuelles A+ consomment en moyenne 9500 litres d’eau et 175 Kw sur une année type soit 220 cycles de lavage, et il existe actuellement des machines A++
    -un bidon de lessive liquide “l’arbre vert” de 3l pour 40 lavage correspond à 16,5 litres par an pour ces 220 cycles
    Pour ma part, c’est la lessive que j’utilise, avec des boules de lavage (et 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de lavande) et j’ai monté un filtre anti calcaire sur l’arrivée d’eau, ce qui évite d’entartrer machine à laver, chauffe eau et tout le reste.
    Coût: 70 euros avec un filtre anti boues, et une recharge du filtre anti calcaire tous les 6 mois pour 15 euros environ; c’est le prix de la tranquillité.
    Par contre, je vous ferai le même reproche qu’aux grandes surfaces:
    dans votre boutique, le bidon de 3 litres de lessive “l’arbre vert” est à 7 euros 60 pour 40 lavage, soit 0.19 euro/lavage alors que la recharge de 2l soit 30 lavages est à 6 euros 70, soit 0.2233 euro/lavage.
    Je trouve ça déloyal, le calcul mental étant en perdition maintenant,
    et en plus, c’est anti écologique.

  9. Je viens d’essayer la lessive en feuilles. j’ai trouvé ça super, on peut même les fractionner. Et surtout leur transport est minimisé, l’emballage n’est pas plus grand qu’un petit cahier, finis les gros bidons dans des grands cartons.

  10. Bonjour à tous,
    si vous souhaitez utiliser une lessive 100% biodégradables, ultra performante, sans aucun risque d’allergie et sans SANS HUILE DE PALME, le tout à un prix ultra léger ( moins de 2€ les 3litres), consultez mon blog : http://anayanature.skynetblogs.be
    La rubrique “recettes” vous révèlera mon secret! Si pas, contactez-moi sur ma messagerie : nature-et-confort@skynet.be
    Au plaisir de vous lire
    Belle journée à tous
    Corinne

  11. Le gros problème des lessives, notamment en poudre c’ est qu’ elles sont entraînés dans le fond des tuyauteries avant même d’ avoir lavé.
    consommation et pollution inutile.
    de plus beaucoup de déchets non nettoyants sont ajoutés pour faire du volume et donc du chiffre.
    quant aux rejets des eaux, si on avait construit autant de stations d’ épuration en france que l’ on a construit de rond point( plus de 40 000) il n’ y aurait aucuns problème de pollution.

  12. je fais 1 à 2 lessives par semaines car je suis seul ,je m’aperçois que la lessive que verse dans ma machine ne enlève pas les odeurs sur les chemisiers ou hauts de tee shirt ,même il as des traces de déodorants qui durcis les dessous de bras avec un auréole, je me sers de déodorant qui marque connu ,qui son hors de prix pourtant je ne prends que des sticks

    • Peut-être songer à un déodorant plus naturel?

    • pour enlever les odeurs de sueurs vaporisé un spray fait de vinaigre blanc avec une huile essentielle de votre choix au niveau des sous de bras du vêtement, huile falcutative et pour un déo rien de tel que la pierre d’alun

    • Utiliser un déodorant plus naturel (soit pierre d’Alun) si vous voulez une légère odeur celui de chez Forever est très bien.

Moi aussi je donne mon avis