Les médicaments vendus sur Internet coûtent plus cher

Acheter ses médicaments sur Internet pour faire des économies n’est pas forcément une bonne solution.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 14 Dec 2016, à 9 h 45 min

Une enquête de l’association de consommateurs Familles rurales citée par le Figaro, indique que malgré leurs prix moins élevés, les médicaments commandés sur Internet perdent tout leur intérêt, notamment à cause des frais de livraison.

Des frais de port trop élevés

Dans les pharmacies, on peut imaginer que les ventes de médicaments montent en flèche durant cette période de Noël où les épidémies de grippes, gastro-entérites ou encore bronchiolites sont nombreuses. Certains sont alors tentés d’acheter leurs médicaments sur Internet pour réaliser des économies, mais est-ce une bonne idée ? Pas si sûr, à en croire l’association Familles rurales. En effet, cette dernière a présenté mardi dernier les résultats issus de son Observatoire des prix des médicaments en libre accès et vendus sans ordonnance. Selon elle, les prix sur Internet sont « faussement attractifs ».

Si en moyenne, la différence entre le prix proposé en ligne et celui proposé en officine est de 1 euro par boîte, les frais de livraison grimpent à 5,91 euros. Ils ne sont offerts qu’à partir de 60 euros d’achat en général. L’association estime que le montant fixé est trop haut et oblige ainsi le consommateur à commander plus de boîtes de médicaments. Par ailleurs, « la délivrance de cinq boîtes par médicament est considérée comme un maximum acceptable pour des médicaments sans ordonnance », indique l’association citée par le Figaro.

Les prix des médicaments varient d’une pharmacie à l’autre

L’étude réalisée par Familles rurales expose également les écarts de prix dans les officines. En effet, elle constate que les prix peuvent varier du simple au triple d’une pharmacie à l’autre. Le consommateur peut être amené à payer un médicament près de deux fois plus cher dans certains endroits. L’association cite l’exemple de l’Activir dont le prix peut basculer de 3,20 à 8,90 euros ou du Nicopass pouvant coûter entre 14,99 euros et 31,30 euros.

« Ces différences de prix sont particulièrement problématiques pour des produits qui sont renouvelés régulièrement, tels que les dispositifs pour arrêter de fumer », regrette l’association. Pour finir, Familles rurales rappelle qu’il n’est pas forcément avantageux d’acheter ses produits pharmaceutiques en grandes et moyennes surfaces. Selon elle, il est difficile de savoir si les prix proposés sont plus intéressants qu’en officines, les écarts de prix étant importants selon les produits et territoires.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. J’achète 2fois/an certains médicaments genre vicks
    (évidemment pas ceux qui me sont prescrits par mon médecin)
    car les prix sont quand même moins élevés , ça peut aller du simple au double comparés aux prix pratiqués par mon officine habituelle ! et je m’arrange pour avoir à renouveler tout ce qui concerne les shampoings , laits démaquillants, crèmes de soins , etc .. j’arrive aisément à me faire livrer sans aucun frais de port

  2. je n’achete pas des medicaments, mais pour certain j’ai vu moins cher sur internet.

Moi aussi je donne mon avis