Le premier sapin BIO se recycle

Rédigé par Nolwen, le 2 Jan 2014, à 14 h 28 min

Vous pensez que tous les sapins sont bio ? Et bien pas du tout car même si c’est un produit naturel, tout comme un légume, un sapin peut ne pas être bio du tout. Un sapin bio, c’est même une exception. Sauf en Ariège.

Le sapin bio existe : il est français

Et bien non la plupart des sapins de Noël ne sont pas bio. Car les seuls sapins, épiceas ou Nordmans,  qui sont certifiés sont cultivés en Ariège, à Montjoie-en-Couserans sur une plantation de 50 hectares.

sapin-bio-ariège Pour le sapin bio d’Ariège, aucun engrais chimique, n’est utilisé, ni machine, le travail manuel est la règle sur la plantation. Tout est fait pour préserver l’environnement en utilisant « ce que la nature nous donne ».  Un cas unique en France.

sapin-noel-bio-contrat

En  2013, ce sont plus de 20.000 sapins sont sortis de la plantation de Montjoie-en-Couserans, la seule certifiée bio en France. Quatre fois plus qu’en 2012.

Et il se recycle !

L’entreprise familiale fournit en majorité les professionnels et les comités d’entreprise (Pierre Fabre, Airbus).

sapin-noel-bioDans la droite ligne de la logique du bio, une filière de recyclage de ces sapins bio a été mise en place pour les collecter et les recycler après les fêtes : les sapins collectés finissent en plaquettes pour chaudière à bois.

 

> Où et comment recycler votre sapin ?
Gratuit – le Guide complet « Les sapins de Noël » (pdf 25 pages)

picto-arbreCe guide comme tous nos guides, est gratuit. Il suffit juste de s’inscrire (si vous n’êtes pas déjà membre de consoGlobe) et de répondre à quelques questions pour pouvoir le télécharger et l’imprimer.

*

Je réagis

sapin bio Nombre de sapins de Noel vendus en France

 

 

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Plantations dans les Ardennes

  2. Bonjour,
    J’ai planté ,il y a plus de 10 ans une trentaine de sapins obligatoirement biologiques sur une terre vierge de toute exploitation depuis 60 ans.c’était dansle but de couper le vent du Nord et de protéger des fruitiers;ces sapins font plus de 2 m actuellement.
    Etes-vous inté”ressés pour la transformation éventuelle.
    Sachant que je suis située dans le département des Ardennes……
    J. Spire

  3. Le sapin de Noel est considéré comme de l’agriculture, ilnormalement cultivé, c’est à dire qu’il est planté dans le but d’être coupé comme sapin Noel, et pas sauvagement coupé dans une forêt ou il ne sera jamais replanté.
    Comme tout agriculture, il y a la conventionnelle qui utilise engrais et pesticides chimiques qui représente la plupart du marché des sapins de Noel Français (des engrais pour booster la croissance et des insecticides sont le plus souvent utilisé), et celle issus de l’agriculture biologique cultivé sans aucun produit de synthèse, et qui laisse faire la nature le plus possible,avec des opérations plutôt manuelles (comme la taille…)
    Voila pourquoi ce producteur peut être certifié Bio, il cultive des sapins naturellement!
    Il faut encourager ce geste, c’est un précurseur dans ce domaine!

  4. Je ne vois pas comment un arbre peut être certifié BIO!
    L’air que nous respirons ne peut être agréé Ecocert ni l’eau!
    Beaucoup de doutes sur la certification BIO.
    C’est mieux mais c’est louche!
    bonsoir

    N Marguerite

    • Mouais. Un peu sceptique aussi. Les engrais chimiques ne sont pas donnés non plus et je ne vois pas l’intérêt d’en mettre pour ce type de culture. D’autant plus qu’un agrément bio coûte horriblement cher. J’ai un petit producteur près de chez moi qui n’est pas certifié mais qui coupe ses arbres à la main et qui selon moi n’utilise pas non plus d’engrais…

    • Si je suis votre raisonnement, si un arbre ne peut pas être bio, alors un légume ne peut pas l’être non plus !
      Un arbre, comme tout végétal peut recevoir des traitements et des engrais. Si un pépiniériste n’en utilise pas ou seulement des traitements naturels alors rien ne l’empêche de demander la certification Bio s’il en respecte le cahier des charges.
      Ca n’empêche pas non plus un autre pépiniériste “non certifié Bio” de travailler artisanalement et de ne pas utiliser de traitements.

    • Les cahiers des charges des différents labels bio et écologiques sont librement accessibles sur le net et établissent des critères précis pour chaque catégorie de produit (définis par rapport aux pratiques de production “conventionnelle” de ces mêmes produits et plus ou moins strictes selon les labels) ; il ne tient qu’à vous de les lire.
      Les matières minérales, comme l’eau ou les argiles, ne sont pas certifiables, évidemment. Ni les végétaux sauvages. Ici, on parle d’arbres cultivés.
      De toutes manières, sous nos latitudes, les cultures de résineux peuvent être bio, mais pas réellement écologiques : elles acidifient le sol et nuisent à la biodiversité. Mieux vaut planter des feuillus.

    • Les sapins de Noël ne sont pas sauvagement coupés dans la forêt, mais issus de plantations spécifiques! Ces cultures de sapin de Noël sont considérés comme de l’agriculture, et comme tout agriculture il y a de la conventionnelle (la plus commune) càd avec l’apport de produits phytosanitaires: engrais et herbicides le plus souvent utilisés pour booster et favoriser la croissance des sapins,… et la biologique qui s’engage à n’utiliser aucun produit chimique de synthèse et à respecter l’environnement. Cette entreprise cherche justement à cultiver des sapins de Noël, sans aucun produit chimique, contrairement aux autres producteurs, je pense qu’il faut les encourager car ce sont les premiers à ce lancer en bio dans ces volumes la, et qu’il faudrait que tous les sapins soient produits de cette manière la, sans polluer les nappes phréatiques !

Moi aussi je donne mon avis