Le merroutage, une alternative pour le transport de marchandises

Rédigé par Annabelle, le 9 Nov 2012, à 17 h 13 min

Merroutage : tout à y gagner

Les avantages du merroutage sont nombreux. Il représente une réponse très adaptée aux axes routiers complètement saturés, vecteurs de dangers sur la route et de pollution. Ainsi, les autoroutes de la mer permettent :

  • un trafic de poids lourds moins dense sur les routes ; le gouvernement se fixe un objectif de report vers la mer d’environ 100 000 poids lourds par an entre la France et l’Espagne
  • une diminution des émissions de gaz à effet de serre
  • une baisse du nombre d’accidents qui impliquent des poids lourds : ils occasionnent 13 % des tués de la circulation, la plupart des victimes étant des tiers automobilistes, piétons, motocyclistes…
  • une amélioration des conditions de circulation
  • une baisse des nuisances sonores pour les riverains d’autoroute

Malheureusement, les transporteurs routiers gardent un pied sur le frein et ne sont pas forcément prêts à s’engager sur la voie des autoroutes de la mer. Ceux-ci y voient en effet un coût au kilomètre trop élevé, un manque de flexibilité et des trajets trop longs. Le développement du merroutage et la mise en œuvre réelle de ces autoroutes de la mer nécessitent une adhésion commune des transporteurs (maritimes et terrestres) ainsi qu’une volonté des pouvoirs publics européens.

Sources : developpement-durable.gouv.fr, axa-corporatesolutions.com

*

Cela me donne une idée

Sur le transport :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. houla

  2. ça ce fait depuis plus de 10 ans entre la France et l’Angleterre – un tracteur laisse son container ou sa citerne au port, il est chargé dans le bateau – et un autre tracteur le récupère de l’autre côté –

    normalement, le cout est le même et cela dit aller aussi vite si bien organisé, ce qui n’est pas le cas du fer-routage

    • avec l’Angleterre,ce n’est pas du merroutage,c’est la traversée. (c’est une ile)

  3. Oui mais à quel prix ? et entre nous à quelle vitesse ??

Moi aussi je donne mon avis