Le cannabis thérapeutique autorisé en Allemagne

Les patients allemands pourront désormais recourir au cannabis pour traiter certains de leurs symptômes.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 23 Jan 2017, à 9 h 10 min

La législation du cannabis à usage thérapeutique a été votée à l’unanimité par les députés allemands le 19 janvier 2017. Les médecins pourront donc le prescrire aux patients présentant des « pathologies graves », telles que le cancer ou la sclérose en plaques et en l’absence de « thérapies alternatives ». Ce texte devrait entrer en vigueur au mois de mars prochain.

Une substance disponible en pharmacie et sur ordonnance

Les patients allemands pourront se procurer en pharmacie et sur ordonnance de l’extrait de cannabis ou des fleurs séchées. Ils auront également la possibilité de commander des dérivés synthétiques du cannabis à l’étranger, tel que le dronabinol. Ce texte qui prévoit la prise en charge des frais par les caisses d’assurance maladie, entrera en vigueur en mars 2017. Il devrait permettre une « amélioration » de la prise en charge des patients en soins palliatifs, comme l’a affirmé le ministre conservateur de la Santé, Hermann Gröhe.

Découvrez les chiffres de la consommation mondiale de cannabis dans le monde

La loi n’autorise pas les patients à cultiver leur propre cannabis, rappelant qu’une telle pratique irait à l’encontre de la loi sur les stupéfiants actuellement en vigueur en Allemagne. Une agence publique du cannabis médical va prochainement être créée pour prendre en charge la culture de la plante. D’ici là, l’Allemagne devra s’approvisionner à l’étranger.

L’Allemagne rejoint le rang des autres pays européens

Grâce à ce vote à l’unanimité des députés du Bundestag, l’Allemagne rejoint le rang des autres pays européens ayant déjà légalisé certains produits à base de cannabis, notamment l’Autriche, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal ou l’Espagne. Un tel projet de loi avait déjà été annoncé en mai 2016, alors qu’un patient avait obtenu le droit de cultiver du cannabis. En effet, ce dernier avait démontré que cette substance contribuait à soulager ses souffrances.

cannabis

Le député Rainer Hayek, membre du parti conservateur CDU de la chancelière Angela Merkel, a rappelé que le texte ne permettra pas « de fumer des joints sur ordonnance » et ne signifie pas non plus une légalisation du cannabis récréatif.

Illustration bannière : Cannabis et dérivé – © Oxik Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis