Un couple de lamantins réintroduits en Guadeloupe

Les lamantins ont disparu des eaux chaudes de la Guadeloupe au début du XXe siècle. Un programme de repeuplement vient d’être lancé, avec deux lamantins en provenance d’Asie.

Rédigé par Valérie Dewerte - De Bisschop, le 10 Aug 2016, à 13 h 01 min

Ils sont à l’eau après un voyage en avion de 34h ! Deux lamantins mâles, Kai (7 ans) et Junior (6 ans), nagent depuis mardi 9 août, dans les eaux chaudes de la réserve naturelle du Grand Cul-de-sac marin, en Guadeloupe. Nés en captivité au zoo de Singapour, ils font partie d’un programme de repeuplement initié voici bientôt une dizaine d’années.

Les lamantins sont de retour en Guadeloupe

Au début de ce projet, les lamantins devaient venir du Brésil voisin, mais cela n’a pas été possible, faute d’animaux en âge de se reproduire disponibles. Il a fallu donc chercher des animaux ailleurs, et c’est finalement le zoo de Singapour qui a donné les deux mâles, dans le cadre d’un programme mondial de sauvegarde de l’espèce, qui vise à réintroduire 15 de ces mammifères marins herbivores dans les eaux antillaises.

Lamantin dugong manatee Antilles caraïbes Guadeloupe

Bien évidemment, les deux mâles qui viennent d’arriver en Guadeloupe, et qui nagent dans un bassin spécialement aménagé dans le parc de Blachon, tout contre le Grand Cul-de-sac marin, ne resteront pas seuls trop longtemps. Deux femelles doivent les rejoindre très prochainement.

Et bientôt des petits lamantins

En revanche, puisqu’ils sont nés en captivité, ils ne devraient a priori pas être relâchés dans le Grand Cul-de-sac marin : ce sont leurs petits qui le repeupleront ! La réserve naturelle du Grand Cul-de-sac marin est un lieu idéal pour cela, puisqu’elle fait 25.000 hectares, dont 5.000 d’herbiers, dont les lamantins sont friands. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils sont également nommées « vaches des mers ».

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis