Japon : l’énergie nucléaire sera relancée

Rédigé par Nolwen, le 20 Aug 2014, à 12 h 08 min

Alors que l’accident de Fukushima est encore dans tous les esprits, le Japon, plombé par une insoutenable facture pétrolière, a décidé de recourir à nouveau à l’énergie nucléaire. Deux réacteurs nucléaires du Japon remplissent les nouveaux critères de sûreté,

Deux réacteurs nucléaires à nouveau « sûrs » selon les autorités

Le gendarme du secteur nucléaire nippon a déclaré 2 réacteurs du sud-ouest de l’archipel « bons pour le service ». Cette décision ouvre la porte à une relance de l’énergie atomique au Japon, trois ans et demi après Fukushima.

reacteur-nucleaire-japonDepuis ce désastre il y a près de 4 ans, plusieurs réacteurs ont fonctionné durant quelques mois par-ci par-là mais aucun n’avait reçu de certificat de conformité aux nouvelles normes (plus sévères) appliquées depuis juillet 2013.

L’avis de conformité positif donné à ces deux réacteurs est donc une nouveauté  alors que l’intégralité du parc de 48 réacteurs à l ‘arrêt (les six réacteur de la centrale de Fukushima sont définitivement perdues).  Rappelons, que l’autorité de contrôle se contente de dire que les installations sont sûres (ou non).  c’est ensuite les dirigeants politiques locaux et nationaux qui décident – ou non – du redémarrage des réacteurs.

L’énergie nucléaire au Japon

Attendu au mois d’août, le feu vert pour le redémarrage va soulager le gouvernement nippon. Ces deux réacteurs pourraient être remis en exploitation à l’automne et les autres réacteurs, s’ils sont également jugés conformes, devraient eux aussi être remis en marche.

Un redémarrage aux motivations politiques et économiques

Les motifs de ce redémarrage du nucléaire – qui contraste avec la politique nucléaire allemande – par le gouvernement Abe sont à la fois politiques et économiques :

Tout d’abord un “Japon fort” ne peut pas ne pas être une puissance sans indépendance énergétique et seule la maîtrise du cycle nucléaire lui permet cette indépendance.Par ailleurs, sur le plan économique, le Japon connaît depuis qu’il s’est mis à importer des carburants fossiles en énormes quantité suite à l’arrêt de son secteur nucléaire, de vertigineux déficits commerciaux.  Difficile à accepter pour un pays qui s’étaient fait une spécialité d’être en excédent.

Enfin, le gouvernement japonais, contre l’avis de son opinion publie, préfère le risque nucléaire aux importations massives d’hydrocarbures…

Émissions de CO2 par type d’énergie

  • Nucléaire  : 19 kg équivalent carbone par tonne équivalent pétrole
  • Éolien  : 32 équivalent carbone par tonnes équivalent pétrole
  • Solaire photovoltaïque : 316 équivalent carbone par tonne équivalent pétrole
  • Gaz Naturel  : 651 kg équivalent carbone par tep
  • Pétrole – essence : 830 kg équivalent carbone par tep
  • Diesel – fioul  : 856 kg équivalent carbone par tep
  • Charbon  : 1123 kg équivalent carbone par tep
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. après eux… le déluge nucléaire 🙁

  2. heureusement le redémarrage doit encore être soumis aux autorités locales, comme c’est dusage au Japon. Espérons donc qu’ils fassent preuve de clairvoyance dans la décision face au lobby politico industriel

    Pour les sources des données ‘Émissions de CO2 par type d’énergie’ c’est dommage qu’elles ne soient pas mentionnées.
    Et en général pour le nucléaire, on inclut rarement dans le cycle de vie la le CO2 nécessaire à la gestion sur les millers d’années des déchets produits
    ..et encore moins (pour ce point ça se comprend même si cela devrait faire réfléchir) le calcul des émissions CO2 des centrales au charbon ou gaz qui devraeint être mises en marche à la hate dans un pays nucléarisé qui serait victime d’un accident sur un réacteur et devrait réduire en urgence sa production

  3. Quelle décision intelligente et responsable !
    C’est vrai qu’il vaut mieux mourir riche que vivre plus modestement…
    Par ailleurs, cet article dit à peu après n’importe quoi :
    en quoi le nucléaire assure-t-il l’indépendance énergétique du Japon ? depuis quand ce pays dispose-t-il d’uranium sur son sol ?
    Et si brûler de “massives quantités d’hydrocarbures est une hérésie écologique”, c’est tout de même un moindre mal par rapport à une catastrophe nucléaire … en attendant de VRAIMENT développer les énergies douces et renouvelables.
    Mais apparemment, la leçon n’a pas été assez dure à Fukushima.

  4. Bravo aux autorités japonaises qui sont des gens responsables soucieux de relancer la crOAssansssss. Notre gouvernement ne ferait pas fait mieux. Il pourra d’ailleurs tirer les leçons pour quand cela arrivera en France (parce que ça arrivera fatalement avec nos vieilles centrales pourries !)
    Confiez vos voix à ces imbéciles et dormez braves gens…

Moi aussi je donne mon avis