Instruction obligatoire dès l’âge de trois ans : quelles conséquences ?

La rentrée 2019 annonce du changement : l’école sera rendue obligatoire dès l’âge de 3 ans si le texte de loi « pour une école de confiance » est voté ce lundi au Conseil supérieur de l’éducation.

Rédigé par Audrey Lallement, le 15 Oct 2018, à 10 h 21 min

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, présente ce lundi 15 octobre la loi pour une « école de confiance ». Celle-ci rend obligatoire l’instruction à l’âge de 3 ans, contre 6 ans actuellement, dès septembre prochain.

École obligatoire dès 3 ans : une mesure symbolique ?

Le texte de loi « pour une école de confiance » présente plusieurs mesures dont la création d’un Conseil d’évaluation de l’école ainsi que la revue de la formation des enseignants. Mais celle qui ne fait pas l’unanimité est la promesse annoncée par Emmanuel Macron en mars 2018 : le passage de la scolarité obligatoire dès l’école maternelle.

ecole maternelle

Ecole maternelle © Sharomka

Mesure sans doute symbolique puisque 97 % des enfants de 3 ans sont déjà scolarisés en maternelle. Pour le ministre de l’Éducation nationale, ce changement doit permettre d’« agir dès les premières années de la scolarité pour favoriser la maitrise des savoirs fondamentaux » et de « lutter contre la première des inégalités qui est celle de la langue ».

Des conséquences pour les collectivités publiques

Alors que les communes ne devaient pas financer les écoles maternelles privées jusqu’à présent, l’instruction de l’école obligatoire dès 3 ans modifie les règles. Elles devront dorénavant participer au financement. Le coût estimé s’élève à 40 millions d’euros supplémentaires.

Le Code de l’éducation prévoit que si les parents n’inscrivent pas leurs enfants dans un établissement, ils seront passibles de 6 mois d’emprisonnement et de 7.500 euros d’amende. Quant aux élèves, la présence à l’école est obligatoire et toute absence doit être justifiée.

Illustration bannière : Enfant en maternelle – © Luisa Leal Photography
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. La dictature c’est exactement ça!!!!
    Quand est-ce que les Français auront suffisamment de kouilles pour renverser tout ce qui doit l’être??? et même aller beaucoup plus loin…
    Une petite fille de 4 ans a été violée à l’école par 3 gamins de 4 ans… C’est ça votre rêve d’école… car l’UE demande l’enseignement de l’Education Sexuelle, ainsi que jouer au papa et à la maman à la maternelle a 3 ans…
    C’est ça que vous avez rêvé pour vos enfants et vos petits-enfants???
    Je suis outrée…!!!! Mais apparemment les Français ne croient que ce qu’ils voient… et comme ils n’iront pas assister aux cours… ils n’y croiront pas…!!!!

  2. « Le Code de l’éducation prévoit que si les parents n’inscrivent pas leurs enfants dans un établissement, ils seront passibles de 6 mois d’emprisonnement et de 7.500 euros d’amende. Quant aux élèves, la présence à l’école est obligatoire et toute absence doit être justifiée. »
    SEULE L’INSTRUCTION EST OBLIGATOIRE, PAS LA SCOLARISATION (l’école)!!! L’AVENIR DE NOS ENFANTS C’EST LA LIBERTE DE S’INSTRUIRE, DE SE CULTIVER EN DEHORS DES « CASES » DE CE MONUMENT EN RUINE QU’EST L’EDUCATION NATIONALE!

    • Alors là, je n’aurais pas dit mieux…
      Entièrement d’accord avec vous kleber henri

Moi aussi je donne mon avis