Gaz à effet de serre : l’industrie du ciment a encore des progrès à faire

Les producteurs de ciment du monde entier doivent réduire leur empreinte carbone pour répondre aux objectifs de l’Accord de Paris, martèle l’ONG The Carbon Disclosure Project, dans une nouvelle étude.

Rédigé par Anton Kunin, le 10 Apr 2018, à 9 h 55 min

L’industrie mondiale du ciment, responsable de 6 % de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre, peut (et doit) encore faire des efforts pour réduire son empreinte carbone, estiment les chercheurs de l’ONG The Carbon Disclosure Project.

Pour atteindre les objectifs de la COP21, les producteurs de ciment doivent redoubler d’efforts

Bâtiments, parkings, ponts, métro… le ciment est omniprésent. L’engouement pour ce matériau est tel que sa production est devenue la deuxième source de gaz à effet de serre, juste après la production de l’acier. Cette industrie est également le troisième consommateur d’énergie. De quoi inquiéter l’ONG The Carbon Disclosure Project qui appelle les producteurs de ciment à moderniser leurs technologies afin de réduire leur impact sur l’environnement.

Sur les 13 producteurs de ciment que l’ONG a étudiés, 11 avaient des objectifs de réduction des émissions, mais seuls trois d’entre eux avaient des objectifs suffisamment ambitieux pour induire une baisse de 2 degrés de la température moyenne, conformément à l’Accord de Paris sur le climat.

industrie ciment

Usine de production de ciment © Banana Republic images

La modernisation technologique, un levier clé de la réduction des émissions

The Carbon Disclosure Project nous apprend que dans leur ensemble, les producteurs de ciment ont réduit leurs émissions de gaz à effet de serre de 1 % sur quatre ans. Mais pour atteindre les objectifs fixés par la COP21, il faudrait doubler les efforts consentis jusqu’ici.

Sur ce plan, les producteurs indiens, en particulier, se distinguent pour avoir modernisé leurs procédés de fabrication. Ils se sont mis à utiliser des matières premières alternatives et ont remplacé les sources d’énergie les plus polluantes sur leurs sites de production. Leurs confrères à travers le monde devraient suivre cet exemple.

Une partie de la responsabilité incombe aux pouvoirs publics qui sont en mesure d’imposer, par voie législative, des normes plus strictes, estiment les spécialistes de The Carbon Disclosure Project.

Au cours de cette étude, ces derniers ont analysé les 13 plus gros producteurs de ciment ayant des unités de production à travers le monde. À noter que la visibilité sur la Chine est limitée, les trois sociétés que les chercheurs comptaient étudier ayant refusé de fournir la moindre information.

Illustration bannière : Le ciment est omniprésent – © Anamaria Mejia
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. IL FAUT RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE!

Moi aussi je donne mon avis