Le Groenland fond et se morcelle

Rédigé par Aurore, le 28 Jul 2012, à 16 h 30 min

Le Groenland est-il en danger ou simplement l’extrême symbole du réchauffement climatique ? Les dernières informations à son sujet ne sont pas rassurantes.

97 % de la calotte glacière du Groenland a fondu

© Nicolo E. DiGirolamo, SSAI/NASA GSFC, and Jesse Allen, NASA Earth Observatory

Il y a quelques jours, la NASA a révélé qu’à mi-juillet 2012, la calotte glaciaire du Groenland avait fondu à 97 %. Plus important encore, sur une amplitude de 4 jours (du 8 au 12 juillet) la surface fondue de la calotte est passée de 40 à 97 %. Rapide !

25,9° c  : Le Groenland a battu son record historique de chaleur en juillet 2013. C’était alors la plus haute température jamais enregistrée depuis le début des relevés, en 1958.

Mais y-a-t-il vraiment de quoi s’inquiéter ? D’après la communauté scientifique, aussi impressionnant soit-il, le phénomène n’est pas rare et se déroulerait tous les 150 ans environ. Pour autant, les experts s’accordent à dire que cette année, la fonte est particulièrement importante.

En cause, une importante poche d’air chaud qui serait passée au dessus du Groenland avant de provoquer une canicule aux Etats-Unis. Cette fonte importante deviendrait inquiétante si elle se renouvelait chaque dizaine d’année. Il faudra donc observer les prochains été avec attention.

Un iceberg géant à la dérive !

Quelques jours avant que l’ampleur de la fonte de la calotte glacière du Groenland ne soit révélée, un iceberg s’est détaché de la même zone géographique.

Mais pas n’importe quel bloc de glace, un iceberg monstrueux deux fois plus gros que Manhattan, soit d’une surface de 120km². Cet iceberg s’est détaché du glacier Petermann au nord-ouest du Groenland et dérive depuis, menaçant les voies de navigation, les plateformes pétrolière et les bateaux.

Si les scientifiques assurent que cet évènement n’aura pas pour conséquence d’augmenter le niveau de la mer, ils constatent néanmoins un recul dans les terres très prononcé du Glacier Petermann d’où provient l’iceberg. En 2010, un glacier deux fois plus grand que l’iceberg Petermann s’était détaché du Groenland, mais en provoquant moins de frictions.

Et vous, ce genre de nouvelles vous inquiètent-elles ? Pensez-vous qu’il s’agit là d’un symbole fort du dérèglement climatique ?

*

Je veux témoigner

Plus d’infos sur les glaciers :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis