‘Y-a-t-il des déchets nucléaires près de chez vous ?’…Faites le test avec Greenpeace !

En France, 400.000 tonnes (tML) de « matières radioactives » s’entassent, près des centrales ou à l’usine Orano de la Hague dans le Cotentin et 19.000 convois par an traversent le pays. Par où transitent-ils ? Découvrez-le grâce à une carte interactive !

Rédigé par MEWJ79, le 29 May 2019, à 10 h 02 min

L’ONG environnementale Greenpeace dénonce le fait qu’en France, avec 58 réacteurs, l’industrie électronucléaire française produit des déchets radioactifs en masse. Et l’on peut en trouver partout dans l’Hexagone ! Elle propose une carte interactive pour le prouver.

En France, difficile d’échapper aux déchets nucléaires

Greenpeace publie une carte interactive pour en savoir plus sur le passage ou le stockage de déchets radioactifs près de sa commune. L’ONG veut ainsi démontrer qu’en France, avec 58 réacteurs, il est difficile voire impossible d’y échapper. Greenpeace propose donc de faire le test « Y a-t-il des déchets nucléaires près de chez vous ? » pour pouvoir le vérifier et ce, peu importe où vous habitez dans l’Hexagone ! Rien de plus simple ! Il suffit de rentrer votre code postal(1).

Pour faire le test c’est par ici !

©Greenpeace

En effet, Greenpeace explique dans son communiqué que « les déchets nucléaires ne concernent pas seulement les riverains des centrales nucléaires ». Et pour cause ! Les matières et déchets radioactifs sont transportés de leur lieu de production à celui d’entreposage ou de stockage à un autre, « souvent à l’insu des riverains ». Et c’est bien là où le bât blesse. Greenpeace précise ainsi : « Ces convois circulent dans des gares et sur des routes très fréquentées et sont donc facilement identifiables par tout un chacun ».

19.000 convois de déchets radioactifs traversent le pays par an

Pour ce faire, l’ONG s’est basée sur les données des déchets officiels répertoriés par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Mais pas seulement. Les points de transit des convois nucléaires ont été identifiés par les observations et les repérages de ses militants sur le terrain.

La centrale nucléaire de Tricastin ©Pack-Shot Shutterstock

Pour rappel, un débat public sur la gestion de ces déchets et matières se déroule jusqu’au 25 septembre 2019 partout dans le pays. La France comptait 1,62 million de m3 de déchets radioactifs fin 2017, selon le dernier inventaire de l’Andra. Les déchets de haute activité (HA), qui peuvent être radioactifs jusqu’à des centaines de milliers d’années, représentent 0,2 % du total, un volume équivalent à celui d’une piscine olympique, mais 94,9 % du niveau de radioactivité.

En début d’année, un rapport de Greenpeace s’alarmait des conditions de stockage et de retraitement des déchets nucléaires jugées peu satisfaisantes pour la sécurité des sols et de l’environnement.

Au final, en France, 400.000 tonnes (tML) de « matières radioactives » s’entassent, près des centrales ou à l’usine Orano de la Hague dans le Cotentin et 19.000 convois par an traversent le pays, selon les chiffres de l’Andra.

Illustration bannière : Barrils de déchets nucléaires – © abphotodesign
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. On fabrique toujours plus de voitures électriques pour soulager le climat et pour empoisonner toujours plus notre terre………..
    Toujours se rappeler de ça : Si nous apprenons à nos enfants à nettoyer leur chambre où nous n’y allons que quelquefois, NOUS devons apprendre à respecter et à nettoyer le grand jardin du monde où eux passeront le reste de leur vie !!!!!!

Moi aussi je donne mon avis