Gaz de schiste, la France (re)-dit NON

Rédigé par Jean-Marie, le 7 Nov 2012, à 11 h 00 min

Le rapport Gallois sur la compétitivité dont on entend autant parler dans les médias, préconise d’approuver l’exploration pour faire du potentiel français en matière de gaz de schiste. La proposition du rapport est de suivre l’exemple américain dont le secteur industriel est littéralement dopé par une embellie énergétique venue de son sous-sol.

La France ne bouge pas sur les gaz de schiste

forage gaz schisteLe gouvernement français a réitéré, hier, dans la bouche de son Premier ministre le refus du gouvernement d’accorder des autorisations aux candidats à l’exploration et aux forages d’hydrocarbures de roche-mère. Sous la pression de l’Elysée, sept demandes de permis déposées auprès de l’État ont donc été rejetées à la grande satisfaction des écologistes et des anti-gaz de schiste.

M. Gallois préconisait fortement de « mener la recherche sur les techniques d’exploitation » c’est à dire de laisser les recherches de méthodes d’extraction moins nuisibles aux sols et nappes phréatiques se mener. C’est tout l’enjeu du débat actuel.

Du fait de l’enjeu économique, le jour où les techniques d’exploitation propres sont au point, il est « hors de question de faire l’impasse » sur les gaz de schiste affirmait-il récemment.

Pour l’instant, c’est la position politique d’Europe Écologie-Les Verts qui prévaut, sous la menace de rupture dans la majorité gouvernementale  « si Jean-Marc Ayrault reprend ces propositions du rapport Gallois, il y aura une large fracture dans la majorité avec les écologistes » avait prévenu Jean-Vincent Placé, un des leader d’EELV.

*

Rejoignez le débat sur les gaz de schiste :

débat gaz de schiste

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Je rejoins le commentaire de Gizhog.
    Le rapport Gallois ne préconise nullement, comme cite l’article ci-dessus, d’approuver l’exploration. La déformation de l’information est dangereuse, faites attention à ce que vous écrivez, vérifier vos sources et allez directement à la soure première de la dite information, s’il vous plaît.
    Louis gallois préconise de mener des recherches sur les techniques d’exploitation des gaz de schistes.

    Ne tombons pas dans un débat équivalent à celui des OGM, qui ne mène finalement à rien tant les acteurs ne parviennent pas à communiquer sainement.

    Certes, les techniques actuelles d’exploitaiton des gaz de schiste ne sont pas pérennes et le gain économique qu’elles entraîneraient à court terme serait probablement fortement contre-balancer par de futures dépenses de « réparation des dégâts ».

    Cependant, rien n’empêche aujourd’hui de mener une évaluaiton approfondie des techniques à venir d’exploitaiton des gaz de schiste et de leur risques pour l’environnement et l’Homme.
    L’essentiel étant que ce débat doit être solidement encadré afin de ne pas laisser place aux lobbies !

  2. Non au gaz de schiste, il faut plus d’éoliennes ainsi que des panneaux solaires. Voir l’énorme potentiel qu’il y a sur tout le territoire situé au sud de la Loire. Mais il faut économiser l’électricité et ne pas laisser les squares allumés pendant toute la nuit (à Paris) ainsi que la Tour Eiffel,les grands Magasins, ect.

  3. NON NON!pas d’extraction vu ce qui se passe au USA !..

  4. bonjour,
    si l’on est raisonnable..?….voire intelligent?…il faut dire NON à la technique de fragmentation telle qu’elle est pratiquée aux USA aujourd’hui…mais il faut dire OUI à la recherche pour essayer de trouver une solution plus satisfaisante !!

    tout en recherchant à économiser l’énergie, il fait développer la recherche car les éoliennes ne résoudront pas tout …ni le photo-voltaïque
    il n’y a rien de plus stupide que l’écologie « obscurantiste »!!!!

    • Bien d’accord avec vous.
      Merci pour ce commentaire qui reflète exactement ma pensée

  5. bonjour,non pas de gaz de schiste pour soit disant améliorer l’économie
    je pense qu’il aurait fallu s’en préocupper plus tot,de l’energie indépendante et eviter le gaspillage.
    maintenant il faut que l’on préserve notre patrimoine nature et que l’on revienne a des attitudes plus respectueuses envers celle qui nous nourrie et nous donne tant.cordialement.

Moi aussi je donne mon avis