Le renouveau de la filière éolienne en France

En 2017, presque 22 % de la consommation électrique dans l’Hexagone provient des énergies renouvelables révèle le dernier baromètre des énergies renouvelables électrique. Et la filière éolienne en France est en plein essor. Décryptage.

Rédigé par François Lefevre, le 11 Jan 2018, à 7 h 25 min

Le développement des énergies renouvelables comme objectif

Nicolas Hulot, ministre d’État de la Transition écologique et solidaire, a visité lundi un site éolien dans la Sarthe. À cette occasion, le ministre a précisé les grands axes pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables électriques, en application du Plan climat et conformément aux objectifs fixés. Les trois grands axes qui se détachent sont :

  • La simplification. Nicolas Hulot a proposé des simplifications majeures sur l’éolien en mer, avec la création d’un « permis enveloppe ». Ce dernier permettra la délivrance au lauréat d’un appel d’offres éolien en mer, d’autorisations pouvant ensuite évoluer dans le but d’intégrer a posteriori des modifications du projet d’installation et de son raccordement. Un débat public en amont sera dorénavant proposé en guise de concertation et un cadre nouveau pour le raccordement afin d’anticiper sa réalisation et de limiter le risque de retard de sa mise à disposition. Des retards qui constituent aujourd’hui un risque majeur pour le financement des projets de parcs éoliens en mer…
  • Le développement de la production (concerne avant tout l’énergie photovoltaïque)
  • L’innovation. Les efforts de recherche et de développement dans toutes les filières d’excellence des énergies renouvelables, seront soutenus grâce notamment au Programme des investissements d’avenir (PIA).

L’éolien, champion des énergies renouvelables en 2017

Les énergies renouvelables continuent de se développer de manière dynamique en France. Tel est le message qui ressort du Baromètre 2017(1) publié mardi 9 janvier par l’organisme indépendant Observ’ER, avec le soutien de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

filière éolienne en France, énergie éolienne, France

© Michael Rosskothen

L’éolien terrestre fait figure de champion de l’année, avec 1.015 MW de capacité nouvellement raccordés au 30 septembre 2017, à savoir 23 % de plus qu’à la même date en 2016.

L’éolien a notamment été soutenu par la démocratisation du financement participatif, qui a rendu les projets plus acceptables par les riverains, mais aussi permis l’éclosion d’une participation citoyenne plus large.

Illustration bannière : Éoliennes – © Lukasz Janyst
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chef de projet énergies renouvelables et ingénieur en génie énergétique, François Lefevre supervise depuis plus de 10 ans de nombreux projets, touchant...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Solution vraiment débile et inutile, très polluante des régions où celles-ci seront placées car inesthétiques , tributaires du vent, alors qu’il y a d’autres solutions qui produisent de l’énergie électrique et qui ne sont tributaires ni du vent, ni du soleil ne dégageant aucune matière ou gaz polluants…….

Moi aussi je donne mon avis