Europe, la privatisation de l’eau n’aura pas lieu

Rédigé par Jean-Marie, le 24 Jun 2013, à 13 h 01 min

Devant une forte mobilisation populaire qui s’est manifestée sous la forme d’une pétition signée par 1,6 million de personnes dans 7 pays, la Commission européenne a finalement accepté de retirer l’eau du champ d’application de la Directive Concession.

Une mobilisation citoyenne face à Bruxelles

privatisation distribution eauVendredi 21 juin, le commissaire européen au marché intérieur et aux services, Michel Barnier, a pris acte de la mobilisation populaire et déclaré :

« C’est notre devoir de prendre en compte les inquiétudes exprimées par tant de citoyens». Il a retiré l’eau du domaine couvert par la directive

 

Une directive anti-corruption sur les exploitations de services publics

Le projet de directive Concession doit désormais être validée par l’exécutif européen, puis l’ensemble du texte sera soumis au vote au Parlement européen en octobre. Le but de cette directive Concession est d’encadrer les relations des collectivités européennes et les sociétés privées qui exploitent des services publics. Objectif : lutter contre la corruption en rendant les négociations et contrats plus transparents.

Pour justifier sa décision de retrait du domaine de l’eau, Michel Barnier a implicitement reconnu l’ambigüité du projet de directive sur la question de l’eau .

L’inquiétude que soulève le projet provient du fait que les règles proposées pourraient mettre en concurrence  des régies municipales avec les sociétés privées. Beaucoup de   de gens le craignent dans alors que par ailleurs,  la Commission européenne pousse pour imposer la privatisation des services publics dans les pays surendettés (Grèce, Espagne, Irlande…). De fait, l’application générale d’une telle concurrence pourrait aboutir à une privation progressive des concessions de distribution d’eau dans tous les pays de l’Union.

Suite > L’Allemagne en pointe, la France en retrait

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. J’avais visionné un reportage là dessus… édifiant !
    Dans certaines villes, les “régies municipales” avaient d’ailleurs repris la gestion, en “essuyant” les dégâts causés !
    Il est clair (comme de l’eau de source…) que la plupart des sociétés privées songent davantage à “faire du beurre” sans perdre une goutte d’eau…

  2. il est bien dommage qu’ en France 40% de l’eau soit privatisée. Il y a déjà quelques années Que Choisir dénonçait les stés privées qui se gavent sans faire les travaux nécessaires. les communes qui ont dénoncé les contrats privés, même avec d’importants travaux de mise aux normes, ont pu faire bénéficier leur concitoyens de baisse de facture et pour certaines la gratuité d’un certain volume d’eau / habitant.
    Alors aux municipales questionnez ceux qui se présentent et faites 1 choix en conséquence.

    • salut c’est dommage cette question de privatisation .Chez nos au Burkina faso il ya eu à peu pret la meme réaction il ya de cela ” ans.

Moi aussi je donne mon avis