L’électricité verte est-elle vraiment verte ?

Les fournisseurs d’énergie proposent de plus en plus de contrat dit « électricité verte ». Qu’est ce que cela signifie ? Peut-on leur faire confiance ? Comment se fournir en électricité vraiment verte ? On fait le point

Rédigé par consoGlobe, le 29 Feb 2020, à 11 h 45 min

La transition énergétique devient un sujet de plus en plus prépondérant ces dernières années. L’électricité verte est au coeur de toutes les attentions. De ce fait, nombreux sont les fournisseurs d’énergie qui se mettent au vert avec différentes offres plus ou moins intéressantes. Mais est-ce que l’on peut être sûr que l’électricité que l’on achète est réellement verte ? Nous allons ici revenir sur ce terme souvent utilisé à tort et à travers et essayer de comprendre quelle est sa réelle signification. Nous verrons également comment savoir quand un fournisseur d’énergie verte est vraiment fiable et comment est-il possible de consommer de l’énergie 100 % d’origine renouvelable. 

Le concept « d’électricité verte » chez les fournisseurs d’énergie

Tout d’abord, il est bon de rappeler ce que signifie le terme « énergie verte » de manière générale. Ainsi, on parle d’énergie verte quand cette dernière est produite à partir de sources renouvelables. Parmi elles, on distingue notamment l’énergie solaire, éolienne et hydraulique. Cependant, il faut savoir que bien que de plus en plus mises en avant, ces sources d’énergie restent encore utilisées de manière alternative.

En effet, d’après les données fournies par la RTE (Réseau de Transport d’Électricité), la production d’électricité en France est aujourd’hui composée à 75 % de source nucléaire, 17 % de source renouvelable et 8 % de source fossile. Cette électricité est ensuite distribuée sur chaque réseau afin d’arriver jusqu’aux consommateurs.

Lorsque vous souscrivez à une offre d’énergie « 100 % verte » auprès d’un fournisseur, cela ne veut pas dire que l’électricité que vous consommerez proviendra de sources renouvelables. En réalité, il est impossible de savoir exactement d’où provient l’énergie qui arrive à votre domicile lorsque vous dépendez d’un réseau public.

Toutefois, en souscrivant ce type d’offre, vous participerez indirectement au financement de la production d’énergies renouvelables. Le concept d’électricité verte proposé par les fournisseurs consiste en effet à réinvestir l’équivalent de ce que vous consommez dans la production d’énergies renouvelables. Dans l’idée, il est donc toujours préférable de souscrire à une offre verte plutôt qu’une offre classique si vous souhaitez agir en faveur de la transition énergétique.

Comment savoir si un fournisseur d’énergie verte tient réellement ses engagements ?

Pour prouver que l’électricité achetée est bien d’origine renouvelable, les fournisseurs passent par le biais de « certificats d’origine ». Ainsi, pour chaque kilowattheure d’électricité consommé, le fournisseur achète l’équivalent en certificat d’origine. 

Electricité verte

Qui sont les fournisseurs vraiment vert ?

Toutefois, garantir une énergie 100 % verte est une chose, mais les intentions des fournisseurs derrière la multitude d’offres proposées ne sont pas toujours très fiables. Certains utilisent plus ce terme comme un argument marketing que pour réellement soutenir la transition énergétique. De plus, peu d’entre eux se fournissent réellement à 100 % auprès de producteurs d’énergies renouvelables. La plupart ne le font que partiellement en complément des énergies nucléaires et fossiles.

Pour vous aider à démêler le vrai du faux, Greenpeace a effectué un classement des fournisseurs d’énergie verte selon leur niveau d’implication dans les énergies renouvelables. Parmi les fournisseurs considérés comme « vraiment verts », on distingue notamment Enercoop, Planète Oui, Urban Solar, Ilek ou encore Plum Énergie.

Ces derniers sont les seuls à s’approvisionner uniquement auprès de producteurs d’énergies renouvelables. On remarque également quelques fournisseurs qui prouvent leur investissement d’une autre manière, notamment en collaborant directement avec des producteurs locaux comme le fait Ilek ou en achetant leurs propres centrales de production à l’instar de Direct Energie

Est-il possible de consommer 100 % vert ? 

Si vous voulez être sûr de consommer de l’électricité verte, le mieux est de la produire soi-même. C’est ce que l’on appelle l’autoconsommation. Pour se faire, la solution la plus simple est d’installer des panneaux solaires sur le toit de votre maison. Vous pourrez alors consommer directement l’énergie que vous produisez sans aucun intermédiaire. De plus, avec l’arrivée des compteurs Linky, il est désormais possible de suivre à distance votre consommation en temps réel.

L’autoconsommation, la solution pour une énergie 100 % verte ?

Cependant, dans la plupart des cas il est tout de même difficile de se baser entièrement sur l’auto-consommation pour subvenir à ses besoins. Il est alors possible de souscrire à une offre d’énergie en complément afin de ne pas risquer de se retrouver régulièrement sans électricité. En théorie, il est donc envisageable de consommer 100 % vert, mais dans la pratique rare sont ceux qui le font vraiment. L’autoconsommation reste toutefois vraiment intéressante que ce soit pour faire des économies sur le long terme ou participer activement à la transition énergétique. 

L’électricité verte coûte-t-elle plus cher ?

Les offres d’électricité verte sont la plupart du temps proposées à un tarif légèrement plus élevé que les offres standards. En effet, il est pour le moment plus cher de produire de l’électricité verte, d’où la différence de prix. Cependant, les tarifs ne sont pas non plus excessifs et le grand nombre de fournisseurs sur le marché permet de faire jouer la concurrence. Avant de souscrire, il est donc important de bien comparer les offres d’énergie afin de choisir la mieux adaptée à vos attentes et au meilleur prix. On notera également que rien ne change en ce qui concerne votre installation électrique. Si vous souhaitez résilier votre abonnement actuel pour souscrire à une offre d’énergie verte, vous pourrez le faire sans aucun problème et de manière totalement gratuite. Cela ne coûte donc rien d’essayer afin de vous faire votre propre avis ! Dans tous les cas, vous ne serez pas engagé dans le temps. Il sera possible de revenir à votre ancien abonnement si vous n’êtes pas satisfait, ou même de souscrire à d’autres offres autant de fois que vous le souhaitez.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Et si on remettait en question la fameuse appellation VERTE ? RENOUVELABLE ? En fait, à aucun moment dans cet article, on se pose la question de comment est fabriquée une éolienne… Et quelle est le dessous de cette transition énergétique. Les crédits carbonne etc…
    On nous enfume toujours plus, en essayant de nous donner bonne conscience en souscrivant à Enercoop ou autre fumisterie !
    Les éoliennes, ça veut dire des tonnes de béton, des milliers de litres d’huile de vidange qui coulent dans les nappes phréatiques, des énormes excavations à l’autre bout de la planète, de l’exploitation humaine pour des terres rares, des usines remplies de cancers, et bim! Ca passe la frontière et ça devient vert et écologique !!! Il faudrait peut-être réfléchir un peu avant de vénérer la transition énergétique… Transition vers quoi? Vers toujours plus de production, de consommation, de rentabilité !!! Toujours plus de capitalisme… Le capitalisme vert… Haha deux mots qui ne vont absolument pas ensemble…
    Et puis les linky! Savoir en temps réel ce que l’on consomme ? C’est aussi des immenses bases de données ou ceux qui les contrôlent savent aussi tout sur vous, sur ce que vous faites, dans quelle pièce vous êtes. Toujours plus d’électricité, de nouvelles technologies = toujours plus de contrôle et de surveillance des populations !
    On met des caméras pour notre protection? La bonne blague ! On voit déjà en Chine comment ça se passe avec la reconnaissance faciale et le système de notation dans certaines villes !
    Merci consoglobe, soyez un peu plus critique dans vos articles… Ca se veut écolo, mais cet article est tout à fait pro capitaliste.

Moi aussi je donne mon avis