L’éco-responsabilité : véritable enjeu business ?

Rédigé par Eva Souto, le 21 Jan 2014, à 14 h 51 min

L’éco-responsabilité a le vent en poupe et ça se voit ! Pas toujours utilisée à bon escient, elle s’affiche à tout va, parfois à grand renfort de marketing et de communication. Car être « éco-responsable » est devenu tendance et surtout, vendeur. Mais, bien souvent, le terme est employé sans vraiment comprendre les réalités qu’il recouvre. Entre tendance durable et effet de mode, l’éco-responsabilité prend un essor considérable. A tel point qu’on pourrait se demander si elle ne deviendrait pas un véritable enjeu business.

L’éco-responsabilité – De quoi s’agit-il ?

L’éco-responsabilité est un terme qui revient de façon récurrente, notamment lorsque les organisations avancent leur volonté de proposer des produits et services durables et respectueux de l’environnement.

Mais ça consiste en quoi être éco-responsable ?
Logo ADEME

Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), l’éco-responsabilité des collectivités consiste à ce que ces dernières soient exemplaires dans leur fonctionnement interne. Cela passe notamment par :
• Une politique d’achats favorisant les éco-produits (compteurs d’eau éco-conçus, par exemple),
• La réduction de leurs consommations d’eau, d’énergie et de papier,
L’amélioration de la gestion de leur patrimoine bâti et non bâti, ainsi que de la gestion de leurs déplacements,
• La sensibilisation et la formation au développement durable de leurs personnels.

L’agence complète cette définition en disant que les collectivités doivent montrer l’exemple dans leurs actions, en privilégiant :

packaging

  • La concertation,
  • L’anticipation des impacts environnementaux, économiques et sociaux,
  • L’évaluation systématique,
  • L’amélioration continue.

L’ADEME pointe ainsi du doigt une réalité : les collectivités, en vertu de l’étendue de leurs activités et de leur patrimoine, peuvent et doivent avoir une influence significative sur l’environnement. Et ceci passe par l’adoption de pratiques éco-responsables. Qui plus est, adopter une telle démarche donne l’image d’une administration soucieuse des conséquences de ses activités.

ecoresponsabletitre-rseplanète terre écologieElle permet aussi de répondre sur le lieu de travail à la demande environnementale croissante des salariés, qui sont à la fois citoyens et consommateurs engagés (le lectorat de consoGlobe). Ainsi que de fédérer l’ensemble des personnels autour d’une recherche conjointe de progrès et d’amélioration des conditions de travail.

Le principe d’éco-responsabilité est donc un élément essentiel, mis au coeur des organisations. Loin de s’envisager seul, il s’inscrit dans une démarche globale de prise en compte des enjeux de développement durable. Se mêlent ainsi 3 responsabilités essentielles : environnementale, sociale et économique.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Merci pour cet article. Je suis empiriquement d’accord avec vous lorsque vous dites que “[l’éco-responsabilité] est une réponse à une attente croissante du marché”, mais savez-vous s’il existe des études démontrant cette tendance ?

Moi aussi je donne mon avis