Les duos d’animaux : un peu de douceur dans un monde de brutes ?

Si le principe de chaîne alimentaire étant ce qu’il est et que la relation proie / prédateur reste très présente, la collaboration chez les animaux n’est pas quelque chose de si rare ! Découvrons d’étonnants duos d’animaux complémentaires !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 10 Jan 2021, à 18 h 22 min
Les duos d’animaux : un peu de douceur dans un monde de brutes ?
Précédent
Suivant

Animaux complémentaires : le Bernard-l’hermite et son amie

Le Bernard-l’hermite (Eupagurus bernhardus) s’est fait très bon copain avec une anémone de mer (Sagartia parasitica). Comment la chose est arrivée durant l’évolution, cela reste un mystère, mais le résultat est là.

animaux complémentaires

Bernard l’hermite © Angelo Giampiccolo

Le Bernard-l’hermite y gagne car il peut se déplacer plus tranquille, l’anémone de mer étant munie de « cnidocystes », des cellules urticantes, qui éloignent nombre de prédateurs du crustacé. L’anémone, quant à elle, se nourrit plus facilement car elle peut se déplacer sans avoir à payer un ticket ou un abonnement.

Quand le bernard-l’hermite devient trop gros et qu’il doit se trouver une nouvelle coquille, il fait preuve d’une amitié indéfectible et emmène l’anémone avec lui dans sa nouvelle vie.

Lire page suivante : le héron garde-boeufs et les herbivores de la savane

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis