Boycott Citoyen appelle à deux journées « zéro conso » en soutien à la grève climatique

Et si on décidait de ne rien acheter les 15 et 16 mars prochain pour protester contre l’inaction climatique via la non-consommation.

Rédigé par Paul Malo, le 11 Mar 2019, à 10 h 05 min

Le mouvement Boycott Citoyen se joint à l’appel à la grève pour la justice climatique et sociale mi mars, en proposant une grève massive… de la consommation.

Ne rien consommer pendant deux jours

Deux marches pour le climat doivent avoir lieu les 15 et 16 mars prochains. Et si, pour manifester à votre façon, vous vous y associez… en ne faisant pas rougir la carte bleue ces jours-là ? C’est l’idée originale proposée par le mouvement Boycott Citoyen, qui appelle à deux journées « Zéro Conso »(1). Une façon de remettre en question nos habitudes de consommation.

Les 15 et 16 mars, laissez la carte bleue au chaud © Boycott-citoyen

Objectif : ne rien consommer les 15 et 16 mars, c’est-à-dire aussi bien ne rien acheter (ne pas dépenser un centime) que ne pas retirer d’argent. Et ce, « pour montrer à nos dirigeants que nous refusons de nourrir un système mortifère par nos actes d’achat », expliquent les organisateurs de ce boycott citoyen d’un nouveau genre. Pour l’instant, plus de 30.000 personnes ont déjà répondu positivement à l’idée sur Facebook.

La non-consommation comme mode d’expression

Ce mouvement est né au lendemain des marches pour le climat de septembre 2018, et repose sur une idée simple : puisque les citoyens ne sont pas entendus et qu’il y a une urgence climatique, chacun peut changer la donne en consommant des produits plus responsables et en boycottant les grands groupes irresponsables. Ainsi, après qu’Auchan ait imaginé des supermarchés sans employés, le mouvement avant répliqué avec l’idée de supermarchés sans clients, sur le modèle de l’opération « Février sans supermarché » visant à promouvoir les circuits courts, lancée en Suisse il y a trois ans.

Lire aussi : La France se dirige-t-elle vers une société de déconsommation  ?

« Pour apporter un signe visible à ces journées zéro conso, et en guise de protestation vis-à-vis de la pollution lumineuse, mais aussi pour montrer que le nécessaire changement de paradigme implique de vrais efforts que nous sommes prêts à engager », Boycott Citoyen propose également « de ne pas allumer leurs lumières chez eux, les soirées des 15 et 16 mars ». Ou de ne pas allumer la télévision.

La non-consommation, nouveau moyen d’expression ?

Illustration bannière : Rayon de supermarché désert – © Sorbis / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis