Des téléphériques urbains apparaîtront prochainement en Île-de-France

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France a lancé une étude de faisabilité pour développer le câble aérien sur une douzaine de sites. Afin de faciliter les déplacements des Français, le premier téléphérique urbain devrait apparaître en 2021.

Rédigé par Valérie Dewerte, le 12 Sep 2016, à 15 h 45 min

Un moyen de transport nécessaire pour la région

Les municipalités misent de plus en plus sur les télécabines pour compléter leurs réseaux de transports urbains. En effet, l’Île-de-France voit dans ces transports une bonne solution pour lutter contre l’engorgement de son réseau routier.

À la fois propre, silencieux et régulier, le transport par câble présente un coût bien inférieur à celui du tramway. Il dispose de nombreux avantages car prend deux fois moins de temps à installer et peut transporter jusqu’à 5.000 voyageurs par heure dans chaque sens. Si quelques soucis juridiques persistent concernant les autorisations liées aux survols des zones sensibles, la présidente de région ne perd pas son enthousiasme.

telepherique-paris

Des délais supplémentaires pour faire baisser les prix

« Pour des raisons budgétaires nous ne pourrons pas tous les faire », reconnaît Valérie Pécresse. En effet, la région se donne un délai d’un an nécessaire pour calculer la rentabilité de chaque projet et vérifier qu’ils prévoient des parkings relais ou interconnexions. L’objectif annoncé pour 2017 est de sélectionner trois projets.

Pendant ce temps, d’autres projets sont à un stade plus avancé. Le premier téléphérique francilien devrait faire son apparition en 2021 dans le Val-de-Marne. Ce projet, étudié par les collectivités territoriales depuis 2008, devrait faire l’objet d’une concertation publique à l’automne prochain. Ce transport, d’un coût de 120 millions d’euros pourrait accueillir jusqu’à 1.800 personnes par heure avec une fréquence quotidienne estimée à 14.000 voyageurs.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




6 commentaires Donnez votre avis
  1. Démagogie en tout genre, continuons a entasser les gens les uns sur les autre pendant que des villes et de villages son entrain de “crever” faute d’industries et d’emplois, elle est belle la qualité de vie dans grandes métropoles, Paris en tête pollué, saturé, invivable, merci à tous ces maîtres de la démagogie et pour la beauté de l’environnement que cela va générer.

    • tout à fait d’accord. Quand on traverse la France on voit beaucoup de zones qui se désertifient c’est ce qu’on appelle “l’aménagement du territoire”

  2. Il serait urgent de commencer par un point à point entre les gares SNCF pour assurer de vrais correspondances sans le parcours du combattant du métro avec des bagages volumineux.

  3. excellente idée, mais il va falloir intégrer et réfléchir à la sécurité (attentats) en amont …

    • Certainement moins dangereux et moins risqué que le métro, et bien plus économique à l’installation comme à l’usage.
      Commencer par imaginer le pire ne permet pas d’avancer.

  4. excellente idée expérimenter de toute urgence !

Moi aussi je donne mon avis