Déforestation. 3 forêts françaises perdues par le Brésil

Rédigé par Consoglobe, le 30 Apr 2010, à 18 h 28 min

L’évolution du climat dépend en grande partie du dioxyde de carbone qui lui même dépend fortement des forêts. Or, la déforestation qui a eu lieu au cours des 30 dernières années s’est nourrie de la demande croissante de terres – pour l’agriculture, les plantations industrielles (huile de palme, canne à sucre, …) ainsi que de l’urbanisation et de l’appétit croissant de l’économie pour le bois et le papier.

Déforestation – La forêt en danger partout ?

Depuis 1990, l’accélération de la perte de couverture forestière s’est surtout fait sentir dans les pays en développement qui exploitent leurs ressources naturelles à des fins d’exportation (Indonésie, Malaisie, Brésil).  Le coût du reboisement est souvent hors de portée de ces pays, même quand ils mènent une politique pro-environnement, comme le Guatemala .

  • Déforestation

    En 2005, l’Indonésie (14 millions de tonnes, MT) et la Malaisie (14,9 MT) ont produit à eux seuls 86 % de la production mondiale d’huile de palme.

Certains pays riches comme la Croatie, le Canada, la Suisse ont réussi à stabiliser leur couverture forestière voire, pour certains comme la France ou la Chine ont accru la superficie totale de leurs forêts depuis 20 ans.

  • Reforestation

    En Chine la politique de reboisement massive menée depuis plus d’un quart de siècle porte ses fruits. Les forêts existantes se sont étoffées d’environ 1200 km2 par an de terres menacées de désertification avec au total 54 millions d’hectares reboisés, soit quasiment la surface de la France.

Developpement durable articleNéanmoins, malgré ces exemples rassurants, la tendance de fond ne fait pas de doute : les forêts disparaissent rapidement de notre planète.

  • La forêt, ça respire !
    Chaque année, la végétation terrestre absorbe 120 milliards de tonnes de dioxyde de carbone lors de la photosynthèse, soit l’équivalent de 3805 tonnes par seconde

Les catastrophes naturelles accentuent la déforestation

deforestation-massiveHaïti, souvent victime de cyclones, a ainsi perdu 11.000 hectares de forêts entre 1990 et 2005.

Le cyclone dévastateur de 2009 en Haïti a encore mis à mal le peu de forêt qui restent au pays : par rapport à la forêt qu’à connu Christophe Colomb trouve lors de sa découverte de l’île d’Hispaniola en 1492, il ne reste que 7 % de la forêt qui à cette époque couvrait 80 % du territoire !

Trois forêts françaises perdues par le Brésil

Developpement durable article

Un des pays qui a connu la déforestation la plus massive est le Brésil.

Le couvert forestier brésilien a chuté de 520 millions d’hectares à 27 à 477,7 millions d’hectares : en plus de 15 ans, cela représente 42,3 millions d’hectares de forêt en moins.

Un point de comparaison ? La forêt française représente 15,5 millions d’hectares, soit 28 % du territoire national.

**

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Francis Hallé, le botaniste, biologiste qui toute sa vie a exploré les canopées des forêts tropicales primitives et se bat depuis des décénnies pour leur sauvegarde, s’apprête après la publication en février dernier de son livre”LA CONDITION TROPICALE”, un ouvrage magistral, à tourner le premier film sur l’une des dernières forêt primitive tropicale au LAOS; je soutiens son association créee à cet effet et invite tous les passionnés de la vie sur notre planète à nous rejoindre; car c’est en montrant l’importance de cette bio-diversité phénoménale au monde entier que peut être l’humanité prendra conscience de la nécessité de sauvegarder un tel patrimoine. Je reste à disposition pour tout renseignement.

Moi aussi je donne mon avis